Intéressant

Victimes des États-Unis dans l'opération Iraqi Freedom, juin 2005 - Histoire

Victimes des États-Unis dans l'opération Iraqi Freedom, juin 2005 - Histoire



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Résumés mensuelsLes références77Total des pertes#Membre de serviceÂgeDateUnitéDes détails1Cas SFC Virgil R.3701 juin 2005145e Bn de soutien de la Garde nationale d'armée, 116e Brigade Combat Team, TF LibertyDécédé d'une blessure non liée au combat vers 6 h 40 le 1er juin à Kirkouk2CPS. Phillip C. Edmundson2201 juin 20051er Bataillon, 9e Infanterie, 2e Division d'Infanterie, affecté au 2e MARDIV, II MEF (Avant)Tué au combat lorsqu'un engin piégé a explosé près du véhicule dans lequel il voyageait. Son unité menait des opérations de combat près d'Ar Ramadi / DoD Release: IED a explosé près de son véhicule de combat Bradley3Pfc. Louis E. Niedermeier2001 juin 20052nd Bn, 17th Field Artillery, 2nd BCT, 2nd Infantry Division, affecté au 2nd MARDIV, II MEF (Avant)Décédé le 1er juin des tirs d'armes légères ennemies reçues lors d'opérations de combat près d'Ar Ramadi, en Irak.4Cpl. Antonio Mendoza2103 juin 20055e Bataillon, 11e Marine, 1er MARDIV, I MEFCommuniqué du DoD : décédé le 3 juin au Brook Army Medical Center, San Antonio, des suites de blessures reçues à la suite d'une explosion lors d'opérations de combat contre les forces ennemies à Ar Ramadi, en Irak, le 22 février5Mme Linda J. Villar4103 juin 2005Département de l'armée civile travaillant pour l'appui sur le terrain de l'armée américaineCommuniqué du DoD : décédée le 3 juin à Bagdad, en Irak, des suites de blessures subies lorsqu'un mortier a frappé sa base d'opérations avancée6CPS. Carrie L. Français1905 juin 2005145e Bn de soutien de la Garde nationale de l'armée, TF LibertyDécédé des blessures subies lorsqu'un engin piégé a explosé près d'un véhicule de patrouille dans la province de Kirkouk vers 16 heures, le 5 juin / DoD Release: IED a frappé l'avant de son véhicule de convoi et a explosé7Le colonel Theodore S. Westhusing4405 juin 2005Multi-national Security Transition Command-Iraq, affecté à l'Académie militaire des États-Unis, West Point, N.Y.Décédé de blessures non liées au combat le 5 juin au camp Dublin près de l'aéroport international de Bagdad8Le sergent-chef. Justin L. Vasquez2605 juin 20053e escadron, 3e régiment de cavalerie blindéeCommuniqué du DoD : mort le 5 juin à Bagdad, en Irak, lorsqu'un engin piégé a explosé près de leur véhicule militaire9CPS. Eric J. Poelman2105 juin 20053e escadron, 3e régiment de cavalerie blindéeCommuniqué du DoD : mort le 5 juin à Bagdad, en Irak, lorsqu'un engin piégé a explosé près de leur véhicule militaire10Pfc. Brian S. Ulbrich2305 juin 20053e escadron, 3e régiment de cavalerie blindéeCommuniqué du DoD : mort le 5 juin à Bagdad, en Irak, lorsqu'un engin piégé a explosé près de leur véhicule militaire11Lance Cpl. Jonathan L. Smith2206 juin 20052nd Assault Amphibian Bn, Regimental Combat Team-8, 2nd MARDIV, II MEF (Avant)Décédé le 6 juin des suites de blessures subies lorsqu'un engin piégé a explosé près de son véhicule. L'incident a eu lieu lors d'opérations de combat le 5 juin, près de Fallujah12Cpl. Robert T. Mininger2106 juin 20053e Bataillon, 8e Marine, Regimental Combat Team-8, 2e MARDIV, II MEF (avant)Tué au combat le 6 juin lorsqu'un engin piégé a explosé près du véhicule dans lequel il voyageait. L'incident a eu lieu près de Fallujah, en Irak13CPS. Brian M. Romines2006 juin 20052e Bataillon de la Garde nationale d'armée, 123e artillerie de campagneCommuniqué du DoD : Décédé le 6 juin à Bagdad, en Irak, où un engin piégé a explosé près de son HMMWV14Lieutenant-colonel Terrence K. Crowe4407 juin 200510e Bn de la Réserve de l'Armée, 98e Régiment, 4e BDE, 98e DivisionCommuniqué du DoD : est décédé le 7 juin à Tal Afar, en Irak, lorsque son unité a été attaquée par les forces ennemies à l'aide de RPG et de tirs d'armes légères15CPS. Eric T. Burri2107 juin 2005623e Compagnie de quartier-maître, 1er COSCOMDécédé lorsqu'un engin piégé a explosé près du véhicule dans lequel le soldat voyageait lors d'une patrouille logistique de combat au nord de Bagdad vers 22h30. 7 juin16Capitaine Phillip T. Esposito3007 juin 2005HHC, 42e Division d'infanterie, TF LibertyTué lors d'un tir indirect contre une base des forces de la coalition à Tikrit vers 22 heures, le 7 juin / Libération du DoD : Décédé le 8 juin à Tikrit, en Irak, des suites de blessures subies le 7 juin, lorsqu'une explosion d'origine inconnue s'est produite près de leur emplacement / MNC-Iraq a ouvert une enquête criminelle sur un incident à FOB Danger171er lieutenant Allen3407 juin 2005HHC, 42e Division d'infanterie, TF LibertyTué lors d'un tir indirect contre une base des forces de la coalition à Tikrit vers 22 heures, le 7 juin / DoD Release : Décédé le 8 juin à Tikrit, en Irak, des suites de blessures subies le 7 juin, lorsqu'une explosion d'origine inconnue s'est produite près de leur emplacement / MNC-Iraq a ouvert une enquête criminelle sur un incident à FOB Danger181er lieutenant Michael J. Fasnacht2508 juin 20051er Bataillon, 15e Infanterie, 3e BDE, 3e Division d'Infanterie, TF LibertyTué lorsqu'un engin piégé a explosé près d'un véhicule de patrouille près d'Ad Dwar dans la province de Salah Ad Din vers 12h00. le 8 juin / Libération du DoD : Décédé le 8 juin à Tikrit, en Irak, lorsqu'un engin piégé a explosé près de son véhicule de combat Bradley19Cpl. Marc L. Tucker2408 juin 20059e Bn de soutien du génie, 3e FSSG, III MEF, affecté à la 2e FSSG, II MEF (Avant)Tué dans un accident de véhicule près de la ville de Hit, le 8 juin / Communiqué du DoD : Décédé à la suite d'un accident de véhicule non hostile à Asr Uranium, en Irak20Pfc. Douglas E. Kashmer2708 juin 200570e compagnie de transport de l'arméeCommuniqué du DoD : est décédé le 8 juin à Nippur, en Irak, lorsque la dépanneuse dans laquelle il était passager a été impliquée dans un renversement non lié au combat21Le sergent-chef. Mark O. Edwards4009 juin 20052e escadron de la Garde nationale de l'armée, 278e régiment de cavalerie blindée, TF LibertyDécédé d'une blessure non liée au combat vers 6 h 40, le 9 juin près de Tuz / DoD Release: Décédé à sa FOB près de Tuz, en Irak, d'une cause non liée au combat22Sgt. Roberto Arizola, Jr.3108 juin 2005297e Bn du renseignement militaire, 513e BDE du renseignement militaireCommuniqué du DoD : est décédé le 8 juin à Bagdad, en Irak, lorsqu'un engin piégé a explosé près de son HMMWV23Lance Cpl. Thomas O. Keeling2309 juin 2005Marine Forces Reserve's 3e Bn, 25e Marine, 4e MARDIVTué au combat le 9 juin, lorsque leur véhicule a heurté un engin explosif alors qu'il menait des opérations de combat près de Haqlaniyah, en Irak / Libération du DoD : est mort en menant des opérations de combat avec le 2e MARDIV, II MEF (avant)24Cpl. Devon P. Seymour2109 juin 2005Marine Forces Reserve's 3e Bn, 25e Marine, 4e MARDIVTué au combat le 9 juin, lorsque leur véhicule a heurté un engin explosif alors qu'il menait des opérations de combat près de Haqlaniyah, en Irak / Libération du DoD : est mort en menant des opérations de combat avec le 2e MARDIV, II MEF (avant)25Cpl. Brad D. Squires2609 juin 2005Marine Forces Reserve's 3e Bn, 25e Marine, 4e MARDIVTué au combat le 9 juin, lorsque leur véhicule a heurté un engin explosif alors qu'il menait des opérations de combat près de Haqlaniyah, en Irak / Libération du DoD : est mort en menant des opérations de combat avec le 2e MARDIV, II MEF (avant)26Lance Cpl. Dustin V. Bouleau2209 juin 20054e Bataillon de chars de la Réserve des Forces maritimes, 4e MARDIVTué au combat le 9 juin, lorsque leur véhicule a heurté un engin explosif alors qu'il menait des opérations de combat près de Haqlaniyah, en Irak / Libération du DoD : est mort en menant des opérations de combat avec le 2e MARDIV, II MEF (avant)27Cpl. Daniel Chavez2009 juin 20051er Baton de Chars, 1er MARDIV, I MEFTué au combat le 9 juin, lorsque leur véhicule a heurté un engin explosif alors qu'il menait des opérations de combat près de Haqlaniyah, en Irak / Libération du DoD : est mort en menant des opérations de combat avec le 2e MARDIV, II MEF (avant)28Sgt. David J. Murray2309 juin 20051088e Bn du génie de la Garde nationale d'arméeCommuniqué du DoD : Décédé le 9 juin à Bagdad, en Irak, lorsqu'un engin piégé a explosé près de son véhicule militaire29Lance Cpl. Mario A. Castillo2010 juin 20052nd Combat Engineer Bn, 2nd MARDIV, II MEF/ Version initiale mentionnée Regimental Combat Team-8, 2nd MARDIV, II MEF (Avant)Tué le 10 juin lorsqu'un engin piégé a explosé près de leur véhicule lors d'opérations de combat près de Saqlawiyah, en Irak30Lance Cpl. Andrew J. Kilpela2210 juin 20052nd Combat Engineer Bn, 2nd MARDIV, II MEF/ Version initiale mentionnée Regimental Combat Team-8, 2nd MARDIV, II MEF (Avant)Tué le 10 juin lorsqu'un engin piégé a explosé près de leur véhicule lors d'opérations de combat près de Saqlawiyah, en Irak31CPS. Casey Byers2211 juin 2005224e bataillon du génie de la Garde nationale d'armée, affecté au 2e MARDIV, II MEF (avant)Tué le 11 juin lorsque leur véhicule a heurté un engin piégé lors d'opérations de combat à environ 30 km au sud-ouest de Taqaddum, en Irak32Sgt. 1re classe Neil A. Prince3511 juin 20052nd Bn, 17th Field Artillery, 2nd BDE, 2nd Infantry Division, affecté au 2nd MARDIV, II MEF (Avant)Tué le 11 juin lorsque leur véhicule a heurté un engin piégé lors d'opérations de combat à environ 30 km au sud-ouest de Taqaddum, en Irak33Sgt. Larry R. Arnold Sr.4611 juin 2005150e Bataillon du génie de combat de la Garde nationale d'armée, 155e BCT, II MEF (avant)Tué le 11 juin lorsqu'un engin piégé a explosé près d'un véhicule lors d'opérations de combat à environ 12 miles au sud-est d'Al Amiriyah, en Irak / Libération du DoD : est décédé le 11 juin dans le village d'Owesat, en Irak, lorsque leur APC a été touché par un engin piégé34CPS. Terrance D. Lee Sr.2511 juin 2005150e Bataillon du génie de combat de la Garde nationale d'armée, 155e BCT, II MEF (avant)Tué le 11 juin lorsqu'un engin piégé a explosé près d'un véhicule lors d'opérations de combat à environ 12 milles au sud-est d'Al Amiriyah, en Irak / Libération du DoD : est décédé le 11 juin dans le village d'Owesat, en Irak, lorsque leur APC a été touché par un engin piégé35Cpl. Stanley J. Lapinski3511 juin 20053e Bataillon, 7e d'infanterie, 3e division d'infanterieCommuniqué du DoD : Décédé le 11 juin à Bagdad, en Irak, lorsqu'un engin explosif improvisé a explosé près de son véhicule militaire36Cpl. John J. Mattek Jr.
Deuxième version du DoD2413 juin 20052nd Light Armored Reconnaissance Bn, Regimental Combat Team-2, 2nd MARDIV, II MEFCommuniqué du DoD : Décédé le 13 juin des suites de blessures reçues à la suite d'une explosion alors qu'il menait des opérations de combat contre les forces ennemies dans la province d'Al Anbar, en Irak, le 8 juin37Sgt. Kuhns Jr.2413 juin 20052nd Bn, 17th Field Artillery, 2nd BDE, 2nd Infantry Division, affecté au 2nd BCT, 2nd MARDIV, II MEF (Avant)Tué au combat le 13 juin lorsque leur véhicule a été touché par un engin explosif lors d'opérations de combat près de Ramadi, en Irak / DoD Release : un véhicule militaire a subi une attaque à la grenade38CPS. Anthony D. Kinslow2113 juin 20052nd Bn, 17th Field Artillery, 2nd BDE, 2nd Infantry Division, affecté au 2nd BCT, 2nd MARDIV, II MEF (Avant)Tué au combat le 13 juin lorsque leur véhicule a été touché par un engin explosif lors d'opérations de combat près de Ramadi, en Irak / DoD Release : un véhicule militaire a subi une attaque à la grenade39Pfc. Michael R. Hayes2914 juin 2005617e Compagnie MP de la Garde nationale d'armée, servant avec la 18e Brigade MPTué par un RPG lors d'une patrouille à Bagdad le 14 juin / DOD Release: RPG a frappé son HMMWV alors qu'il fournissait un cordon de sécurité pour un engin piégé trouvé plus tôt40Pfc. Josué P. Klinger2114 juin 20051er Bon, 6e Marine affecté à l'équipe de combat régimentaire-8, 2e MARDIV, II MEF (avant)Tué le 14 juin par un engin explosif improvisé. L'incident a eu lieu lors d'opérations de combat près de Fallujah, en Irak41Pfc. Nathan B. Clemons2014 juin 20052nd Light Armored Reconnaissance Bn, Regimental Combat Team 2, 2nd MARDIV, II MEF (Avant)Décédé le 14 juin des suites de blessures subies lorsqu'un engin piégé a explosé près de son véhicule lors d'opérations de combat près d'Ar Rutbah, en Irak42Sgt. Anthony G. Jones2514 juin 2005104e compagnie de transport, 36e groupe du génie, 3e division d'infanterie (mécanisée)Communiqué du DoD : Décédé le 14 juin à Bagdad, en Irak, où un engin piégé a explosé près de son véhicule militaire43Cpl. Chad B. Maynard1915 juin 20051st Bn, 5th Marine, 1st MARDIV, I MEF, mais pour OIF opérant avec la 2nd BCT, 2nd Infantry Division, rattachée au 2nd MARDIV, II MEF (Forward)Tué au combat le 15 juin lorsque leur véhicule a heurté un engin piégé lors d'opérations de combat près d'Ar Ramadi, en Irak44Cpl. Jonathan R. Flores1815 juin 20051st Bn, 5th Marine, 1st MARDIV, I MEF, mais pour l'OIF opérant avec la 2nd BCT, 2nd Infantry Division, rattachée au 2nd MARDIV, II MEF (Forward)Tué au combat le 15 juin lorsque leur véhicule a heurté un engin piégé lors d'opérations de combat près d'Ar Ramadi, en Irak45Cpl. Jesse Jaime2215 juin 20051st Bn, 5th Marine, 1st MARDIV, I MEF, mais pour OIF opérant avec la 2nd BCT, 2nd Infantry Division, rattachée au 2nd MARDIV, II MEF (Forward)Tué au combat le 15 juin lorsque leur véhicule a heurté un engin piégé lors d'opérations de combat près d'Ar Ramadi, en Irak46Cpl. Tyler S. Trovillion2315 juin 20051st Bn, 5th Marine, 1st MARDIV, I MEF, mais pour l'OIF opérant avec la 2nd BCT, 2nd Infantry Division, rattachée au 2nd MARDIV, II MEF (Forward)Tué au combat le 15 juin lorsque leur véhicule a heurté un engin piégé lors d'opérations de combat près d'Ar Ramadi, en Irak47Lance Cpl. Dion M. Whitley2115 juin 2005Marine affecté au 2e MARDIV, II MEF (Avant)Tué au combat le 15 juin lorsque leur véhicule a heurté un engin piégé lors d'opérations de combat près d'Ar Ramadi, en Irak48Maître de 2e classe Cesar O. Baez3715 juin 2005Hospital Corpsman affecté au 2e MARDIV, II MEF (Avant)Décédé le 15 juin des suites de blessures causées par des tirs d'armes légères ennemies lors d'opérations de combat à Ar Ramadi, en Irak49Cpl. Erik R. Heldt2616 juin 20051st Bn, 5th Marine, 1st MARDIV, I MEF, mais pour OIF opérant avec la 2nd BCT, 2nd Infantry Division, rattachée au 2nd MARDIV, II MEF (Forward)Tué au combat le 16 juin lorsque leur véhicule a heurté un engin piégé lors d'opérations de combat près d'Ar Ramadi, en Irak50Capitaine John W. Maloney3616 juin 20051st Bn, 5th Marine, 1st MARDIV, I MEF, mais pour l'OIF opérant avec la 2nd BCT, 2nd Infantry Division, rattachée au 2nd MARDIV, II MEF (Forward)Tué au combat le 16 juin lorsque leur véhicule a heurté un engin piégé lors d'opérations de combat près d'Ar Ramadi, en Irak511er lieutenant Noah Harris2317 juin 20052nd Bon, 69th Armor, 3rd BDE, 3rd Infantry Division, TF LibertyTué lors d'un engagement, près de Buhritz dans la province de Diyala vers 23h30, le 17 juin / Libération du DoD : Décédé le 18 juin à Baqubah, en Irak, des suites de blessures subies le 17 juin à Buritz, en Irak, alors qu'ils effectuaient une patrouille à cheval et leur HMMWV a été attaqué par les forces ennemies à l'aide de RPG52Cpl. William A. Long2617 juin 20052nd Bon, 69th Armor, 3rd BDE, 3rd Infantry Division, TF LibertyTué lors d'un engagement, près de Buhritz dans la province de Diyala vers 23h30, le 17 juin / Libération du DoD : Décédé le 18 juin à Baqubah, en Irak, des suites de blessures subies le 17 juin à Buritz, en Irak, alors qu'ils effectuaient une patrouille à cheval et leur HMMWV a été attaqué par les forces ennemies à l'aide de RPG53Le sergent-chef. Robert M. Horrigan4017 juin 2005Quartier général, Commandement des opérations spéciales de l'armée américaineCommuniqué du DoD : mort le 17 juin à Al Qaim, en Irak, alors qu'il menait des opérations de combat54Le sergent-chef. Michael L. McNulty3617 juin 2005Quartier général, Commandement des opérations spéciales de l'armée américaineCommuniqué du DoD : mort le 17 juin à Al Qaim, en Irak, alors qu'il menait des opérations de combat55Cpl. Adam J. Crumpler1918 juin 20053e Bataillon, 2e Marine, 2e MARDIV, II MEFTué au combat le 18 juin par des tirs d'armes légères lors de l'opération Spear, une opération de combat à Karabilah, en Irak56Pfc. Christopher R. Kilpatrick1820 juin 2005603e Compagnie de transport, 142e Bn de soutien du Corps, Brigade des guerriers, 1er COSCOMTué à la suite de blessures subies lors d'une attaque à l'IED alors qu'il effectuait une patrouille logistique de combat au nord-est de Tall Afar le 20 juin / Communiqué du DoD : Au cours des opérations de convoi, les forces ennemies ont attaqué son HMMWV avec un IED et des tirs d'armes légères57Sgt. James D. Stewart2921 juin 200557th Transportation Company, 10th Mountain Division, rattachée au 1st COSCOMTué des suites de blessures subies lors d'une attaque à l'IED alors qu'il effectuait une patrouille logistique de combat à l'ouest d'Ar Rutbah le 21 juin / Communiqué du DoD : IED a explosé près de son camion cargo militaire58CPS. Nicolas R. Idalski2321 juin 20051st Bn, 9th Infantry, 2nd BCT, 2nd Infantry Division rattaché au 2nd MARDIV, II MEF (Avant)Tué au combat le 21 juin par des tirs d'armes légères lors d'opérations de combat près d'Ar Ramadi, Irak / Communiqué du DoD : son unité menait des opérations de combat et a été attaquée par les forces ennemies utilisant des tirs d'armes légères59CPS. Christopher L. Hoskins2121 juin 20051st Bn, 9th Infantry, 2nd BCT, 2nd Infantry Division rattaché au 2nd MARDIV, II MEF (Avant)Tué au combat le 21 juin par des tirs d'armes légères lors d'opérations de combat près d'Ar Ramadi, en Irak60CPS. Brian A. Vaughn2321 juin 20051st Bn, 9th Infantry, 2nd BCT, 2nd Infantry Division rattaché au 2nd MARDIV, II MEF (Avant)Tué au combat le 21 juin par des tirs d'armes légères lors d'opérations de combat près d'Ar Ramadi, en Irak61Sgt. Arnold Duplantier II2622 juin 20051er bataillon de la garde nationale de l'armée, 184e d'infanterieCommuniqué du DoD : mort le 22 juin à Bagdad, en Irak, où il assurait la sécurité du cordon, et a été attaqué par les forces ennemies à l'aide d'armes légères62Sgt. Joseph M. Tackett2223 juin 20051er Bataillon de la Garde nationale d'armée, 76e artillerie de campagne, 4e BCT, 3e division d'infanterieCommuniqué du DoD : décédé le 23 juin à Bagdad, en Irak, d'une blessure non liée au combat63Lance Cpl. Holly A. Charette2123 juin 2005Quartier général Bataillon, 2e MARDIV, II MEFTué par un suicide VBIED lorsque le convoi a été attaqué le 23 juin à Falluja / DoD Relase: est décédé des suites de blessures subies lorsqu'un suicide VBIED a frappé son véhicule64Cpl. Ramona M. Valdez2023 juin 2005Quartier général Bataillon, 2e MARDIV, II MEFTué par des tirs d'armes légères immédiatement après l'attaque par un suicide VBIED le 23 juin à Fallouja / DoD Libération : Décédé le 23 juin alors qu'il voyageait dans un convoi qui a été attaqué par un suicide VBIED à Fallujah, en Irak65Pfc. Veashna Muy2023 juin 20058e Régiment de Marines, 2e MARDIV, II MEF (Avant)Tué lors d'un suicide VBIED et d'une attaque à l'arme légère le 23 juin à Fallujah66Cpl. Chad W. Powell2223 juin 20058e Régiment de Marines, 2e MARDIV, II MEF (Avant)Tué lors d'un suicide au VBIED et d'une attaque à l'arme légère le 23 juin à Fallujah67Maître de 1re classe Regina R. Clark4323 juin 2005Spécialiste culinaire de la Marine déployé avec le détachement 30 du Régiment de construction navale, affecté temporairement au II MEF (avant)Précédemment répertorié comme Statut de service Situation inconnue ; tué alors qu'il se trouvait dans un convoi qui a été attaqué par un VBIED suicide et des tirs d'armes légères dans la nuit du 23 juin à Fallujah68Cpl. Carlos Pineda2324 juin 20058e Régiment de Marines, 2e MARDIV, II MEFPrécédemment répertorié comme Statut de service Situation inconnue ; tué alors qu'il se trouvait dans un convoi qui a été attaqué par un VBIED suicide et des tirs d'armes légères dans la nuit du 23 juin à Fallujah / DoD Libération : décédé le 24 juin des suites de blessures causées par des tirs d'armes légères ennemis lors d'opérations de combat à Falluhah, en Irak69Sgt. 1re classe Christopher W. Phelps3923 juin 20053e escadron, 3e régiment de cavalerie blindéeCommuniqué du DoD : est décédé le 23 juin à Bagdad, en Irak, lorsqu'un engin piégé a explosé près de son HMMWV70CPS. Charles A. Kaufman2026 juin 20051er bataillon de la garde nationale de l'armée, 128e d'infanterie, TF LibertyTué par un engin piégé à Bagdad le 26 juin / Libération du DoD : le VBIED a explosé près de son HMMWV71Adjudant-chef Keith R. Mariotti3927 juin 20053e Bataillon, 3e Aviation, 3e Division d'infanterie, TF BagdadTué vers 11 heures le 27 juin lorsque leur hélicoptère AH-64 Apache s'est écrasé au nord-ouest de Bagdad / DoD Release: Décédé près de Taji, en Irak, où leur hélicoptère AH-64D Apache s'est écrasé72Adjudant-chef Steven E. Shepard3027 juin 20053e Bataillon, 3e Aviation, 3e Division d'infanterie, TF BagdadTué vers 11 heures le 27 juin lorsque leur hélicoptère AH-64 Apache s'est écrasé au nord-ouest de Bagdad / DoD Release: Décédé près de Taji, en Irak, où leur hélicoptère AH-64D Apache s'est écrasé732e lieutenant Matthew S. Coutu2327 juin 200564th MP Company, 720th MP Bn, 89th MP Brigade, TF BagdadDécédé le 27 juin des suites de blessures subies lors d'une attaque à l'arme légère dans le centre de Bagdad vers 10h15. Son unité aidait la police irakienne sur les lieux d'un incendie de véhicule lorsqu'elle a été attaquée par des terroristes avec des tirs d'armes légères74CPS. Robert E. Hall Jr.3028 juin 2005467th Engineer Bn de la Réserve de l'Armée de terre, TF LibertyTué lorsqu'un VBIED suicide a explosé près d'une base des forces de la coalition près de Balad vers 11 h 40 le 28 juin / Libération du DoD : est décédé le 28 juin à Ad Dujayl, en Irak, lorsqu'un VBIED a explosé près de sa position débarquée à la porte de sa FOB75Sgt. Manny Hornedo2728 juin 20051569e compagnie de transport de la Garde nationale de l'armée, TF LibertyTué lorsqu'un VBIED suicide a explosé près d'une patrouille de combat à l'ouest de Tikrit vers 16 h 15. 28 juin76CPS. Rafael A. Carrillo2128 juin 20051st Ban, 64th Armor, 3rd Infantry DivisionCommuniqué du DoD : mort le 28 juin à Bagdad, en Irak, où un mortier ennemi a explosé près de son HMMWV77Sgt. Tchad M. Mercer2530 juin 20052e bataillon de la garde nationale de l'armée, 121e d'infanterieCommuniqué du DoD : Décédé le 30 juin à Bagdad, en Irak, où son M2A2 BFV s'est renversé alors qu'il menait des opérations de combat

2005 en Irak

6 janvier - Sept gardes nationaux tués lorsque l'IED frappe le véhicule de combat Bradley.

  • 21 janvier - Une voiture piégée explose devant une mosquée chiite à Bagdad, tuant 14 fidèles et en blessant 40.
  • 26 janvier - Trente et un Marines américains sont tués dans un accident d'hélicoptère près de la frontière jordanienne.
  • 27 janvier - Les expatriés irakiens commencent à voter pour l'élection de l'Assemblée nationale irakienne, 2005
  • 28 janvier – L'insurgé continue avec plusieurs dizaines de morts irakiens. Sept soldats américains tués, trois dans un accident d'hélicoptère.
  • 29 janvier – Environ 17 personnes sont mortes dans des voitures piégées à la veille des élections. Une roquette a touché l'enceinte de l'ambassade des États-Unis à l'intérieur de la zone verte fortifiée de Bagdad, tuant deux personnes et en blessant au moins quatre. Selon le porte-parole de l'ambassade, tous sont américains.
  • 30 janvier – Ghazi Yawer a été l'une des premières personnes à voter aux élections à l'Assemblée nationale irakienne. Jusqu'à 15 militaires britanniques ont été tués en Irak lorsqu'un avion de transport de l'armée de l'air s'est écrasé au nord-ouest de Bagdad. Pendant ce temps, au moins 35 personnes meurent dans des attaques contre des bureaux de vote.
  • 31 janvier - Neuf membres du RAF et un soldat sont KIA après qu'un avion Hercules britannique soit descendu à 40 km au nord-ouest de Bagdad.

Février Modifier

  • 4 février – Paul Wolfowitz annonce que 15 000 soldats américains dont les périodes de service ont été temporairement prolongées seront retirés d'ici le mois prochain.
  • 7 février – Deux kamikazes frappent à Mossoul et à Baquba, faisant au moins 27 morts, pour la plupart des recrues de la police.
  • 8 février – Au moins 21 personnes sont tuées dans une explosion dans un centre de recrutement de l'armée irakienne sur l'aérodrome de Muthenna, dans l'ouest de Bagdad.
  • 9 février – Au moins neuf Irakiens meurent, dont un correspondant d'une chaîne de télévision arabe financée par les États-Unis.
  • 10 février – Au moins 50 Irakiens sont tués lorsque les rebelles attaquent des cibles à travers le pays. Pendant ce temps, les résultats des élections sont reportés en raison d'un recomptage limité.
  • 11 février – Plus de 20 Irakiens sont tués dans des attaques près d'une mosquée chiite et contre une boulangerie de Bagdad.
  • 12 février – Un attentat à la voiture piégée devant un hôpital tue au moins 17 personnes dans la ville de Musayyib.
  • 13 février – Les résultats limités des élections sont annoncés.
  • 17 février – Les résultats complets sont annoncés lors des élections législatives nationales. L'Alliance irakienne unie remporte une légère majorité.
  • 19 février - Au moins 40 personnes sont tuées et plus de 100 blessées dans des attaques par des kamikazes à Bagdad et dans d'autres parties de l'Irak pendant le festival d'Achoura.
  • 22 février – Deux policiers et deux civils sont tués et 30 autres policiers sont blessés dans un attentat suicide contre un convoi des forces de sécurité à Bagdad.
  • 24 février – Un attentat à la voiture piégée dans la ville irakienne de Tikrit aurait fait jusqu'à 15 morts. 25 autres personnes sont blessées lors d'une attaque contre un poste de police.
  • 25 février – Trois soldats américains sont tués et huit autres blessés dans l'explosion d'une bombe à Tarmiyah, juste au nord de Bagdad.
  • 27 février – Cinq personnes sont tuées dans l'explosion d'une bombe à Hammam Alil. Dans un autre incident, un soldat américain est tué par balle à Bagdad alors qu'il surveillait un poste de contrôle de la circulation.
  • 28 février – 127 Irakiens sont tués par un attentat suicide à la voiture piégée devant un centre médical à Hilla, au sud de Bagdad. Le kamikaze, qui s'est avéré plus tard être un avocat jordanien formé aux États-Unis et originaire d'Al-Qaïda, a ciblé une grande foule composée principalement d'enseignants et de recrues de la police à l'extérieur d'une clinique de santé. Ce fut l'explosion la plus meurtrière de l'histoire de l'Irak.

Mars Modifier

  • 2 mars – Le juge Barwez Mohammed Mahmoud al-Merwani et son fils Aryan Barwez al-Merwani sont assassinés dans le district d'Azamyiah. 10 personnes sont également tuées dans des attaques contre une base de l'armée irakienne et un poste de contrôle à Bagdad.
  • 3 mars – Deux voitures piégées ont explosé près du ministère de l'Intérieur irakien, tuant au moins cinq policiers. Au total, 17 personnes sont tuées dans divers incidents.
  • 4 mars – Quatre soldats américains sont tués dans le gouvernorat d'Al Anbar. Otage italienne, la journaliste Giuliana Sgrena est blessée par des tirs amis peu de temps après son sauvetage, et un agent des services secrets italiens qui l'escorte, Nicola Calipari, est tué.
  • Du 7 au 33 mars, des personnes sont tuées et des dizaines de blessées lors d'attaques d'insurgés irakiens à Baqouba et à Bagdad.
  • 9 mars – Un attentat suicide à la voiture piégée qui aurait été perpétré par un groupe lié à al-Qaïda fait trois morts et plus de 20 blessés à Bagdad.
  • 10 mars – Au moins 47 personnes sont tuées par un kamikaze qui se fait exploser lors d'un service funéraire chiite dans la ville de Mossoul, dans le nord du pays.
  • 20 mars – Une fusillade entre les insurgés irakiens et les troupes américaines près de Bagdad fait 24 morts parmi les rebelles. Plus tôt, un kamikaze tue le chef du département anti-corruption de la police dans la ville de Mossoul, dans le nord du pays. Les insurgés attaquent alors ses funérailles, tuant au moins deux autres personnes.

Avril Modifier

  • 2 avril - La bataille d'Abou Ghraib était une attaque contre les forces américaines à la prison d'Abou Ghraib, qui consistait en des tirs de mortier et de roquettes lourds, sous lesquels des insurgés armés ont attaqué avec des grenades, des armes légères et deux engins explosifs improvisés embarqués (VBIED) . [1]
  • 6 avril - Jalal Talabani est élu président de l'Irak par l'Assemblée nationale irakienne, devenant ainsi le premier président élu en vertu de la nouvelle Constitution du pays.
  • 9 avril – Des dizaines de milliers de manifestants fidèles au religieux chiite Muqtada Sadr défilent à Bagdad pour dénoncer l'occupation américaine de l'Irak, deux ans après la chute de Saddam Hussein. Les insurgés tuent également 15 soldats irakiens voyageant dans un convoi au sud de Bagdad.
  • 14 avril – Deux voitures piégées tuent 18 personnes dans le quartier de Bagdad.
  • 15 avril – Au moins quatre personnes sont tuées dans des attentats à la bombe dans la ville irakienne de Samarra et dans la capitale Bagdad.
  • 16 avril – Trois soldats américains sont tués lorsqu'une base des Marines subit un tir indirect près de Ramadi, à l'ouest de Bagdad.
  • 17 avril - Une bombe en bordure de route près de la ville centrale de Samarra tue deux soldats irakiens. D'autres bombes tuent également un soldat américain et deux civils.
  • 18 avril –
    • Les forces de sécurité irakiennes, au nombre de centaines, lancent une opération pour « extirper » les insurgés sunnites à la pointe du « triangle de la mort » irakien.
    • À Bagdad, des hommes armés tendent une embuscade à un conseiller principal du ministère de la Défense, le général de division Adnan al-Qaraghulli, le tuant ainsi que son fils. [13]
    • Le Premier ministre irakien Iyad Allawi échappe à une tentative d'assassinat lorsqu'un kamikaze dans une voiture attaque son convoi près de son domicile. L'attaque tue deux policiers et en blesse quatre.
    • 60 corps sont pêchés dans le Tigre au sud de Bagdad, les corps ne semblent pas provenir d'une seule région ou date [14]. Des insurgés exécutent également 19 soldats irakiens dans un stade de football à Haditha.
    • Un hélicoptère commercial est abattu à environ 20 km (12 mi) au nord de la capitale irakienne Bagdad, tuant les 11 personnes à bord. Un survivant est abattu par des insurgés qui se précipitent sur le site.
    • Deux entrepreneurs étrangers sont tués dans une bombe au bord de la route sur la route de l'aéroport de Bagdad.

    Peut Modifier

    • 1er mai – Un attentat suicide contre un enterrement kurde dans la ville de Talafar, dans le nord du pays, près de Mossoul, fait au moins 25 morts et en blesse plus de 30 autres. Auparavant, au moins cinq policiers et quatre civils avaient été tués lors de deux attaques distinctes à Bagdad.
    • 2 mai – Neuf personnes meurent dans une explosion dans un quartier commerçant animé de Bagdad. Au moins trois personnes sont tuées dans une explosion dans l'est de la capitale et quatre autres sont mortes dans deux explosions dans la ville septentrionale de Mossoul.
    • 3 mai – Des affrontements dans la ville irakienne de Ramadi ont fait 12 insurgés, deux civils irakiens et un soldat irakien morts.
    • 4 mai – Au moins 60 personnes ont été tuées et des dizaines blessées dans un attentat suicide dans les bureaux d'un parti kurde à Erbil, dans le nord de l'Irak.
    • 5 mai – Au moins 24 personnes meurent dans une vague d'attaques à Bagdad.
    • 6 mai – Un attentat suicide à la voiture piégée frappe un marché de légumes à Suwayra, tuant au moins 58 personnes et en blessant 44. 9 autres Irakiens meurent dans une autre attaque.
    • 7 mai – Deux voitures piégées explosent sur une place centrale de Bagdad, tuant 22 personnes.
    • 11 mai – Au moins 71 personnes sont tuées et plus de 160 blessées alors que des kamikazes ravagent un marché bondé et une ligne de recrues des forces de sécurité dans une vague d'explosions et de coups de feu à travers l'Irak.
    • 12 mai – Le général de police Iyad Imad Mehdi a été abattu par des hommes armés non identifiés alors qu'il se rendait au travail en voiture.

    Juin Modifier

    • 12 Juin -
      • La journaliste française Florence Aubenas et son interprète irakien Hussein Hanoun al-Saadi ont été libérés après cinq mois de captivité en Irak. [2]
      • 28 corps, qui seraient principalement des Arabes sunnites, ont été retrouvés dans les ruelles de Bagdad. [3][4]
      • Quatre soldats américains meurent à cause de deux bombes en bordure de route à Bagdad, portant le nombre total de morts parmi les soldats américains à plus de 1 700. [5] le parlement du nord de l'Irak élit Masoud Barzani comme président de la région [6]

      Juillet Modifier

      • 3 juillet – Ihab al-Sherif, le plus haut représentant égyptien en Irak, est kidnappé par des hommes armés alors qu'il achète un journal. Il devait être promu ambassadeur, représentant la première nation arabe à reconnaître le nouveau gouvernement irakien. [11]
      • 8 juillet – L'ambassadeur désigné d'Égypte Ihab al-Sharif est tué à Bagdad. Un groupe lié à Abu Musab al-Zarqawi a revendiqué la responsabilité. [12]
      • 13 juillet – Un kamikaze tue 34 garçons irakiens et un soldat américain à Bagdad. Les garçons ramassaient des bonbons jetés d'un Humvee américain.
      • 16 juillet – Un kamikaze fait exploser des explosifs près d'un camion-citerne de GPL (propane) garé près d'une station-service au sud de Bagdad, déclenchant une explosion massive qui tue plus de 60 personnes et en blesse jusqu'à 100 dans l'une des pires attaques d'insurgés à frapper la région depuis l'occupation américaine de l'Irak. [13]
      • 17 juillet – Un camion-citerne piégé tue 98 personnes au sud de Bagdad alors que trois autres kamikazes frappent la capitale irakienne. [14]
      • 21 juillet – Les deux plus hauts fonctionnaires de la diplomatie algérienne en Irak sont enlevés à l'extérieur d'un restaurant du district occidental de Mansour. [15]
      • 24 juillet – Au moins 39 personnes, pour la plupart des civils, ont été tuées lors de l'explosion d'un camion piégé suicide dans un poste de police de la capitale irakienne de Bagdad. [16][17]
      • 25 juillet – Au moins sept personnes sont mortes à la suite d'un double attentat-suicide à la voiture piégée contre des postes de contrôle de la police dans le centre de la capitale irakienne à Bagdad. [18]
      • 26 juillet –
        • Au moins 12 travailleurs ont été abattus alors qu'ils étaient chassés de l'usine d'État dans laquelle ils travaillaient, dans la région d'Abou Ghraib, par des insurgés. [19] a publié une vidéo montrant les deux diplomates algériens enlevés à Bagdad la semaine dernière. [20]
        • Deux soldats américains ont été tués à la suite d'une bombe à Bagdad. [21]
        • Deux membres du personnel diplomatique algérien qui avaient été enlevés par des insurgés ont été tués. [22]
        • Au moins cinq personnes sont mortes à la suite d'un attentat-suicide apparent à l'extérieur d'un hôpital de la capitale irakienne, Bagdad. [23]
        • Le Premier ministre irakien par intérim, Ibrahim Jaafari, a appelé les troupes américaines à quitter l'Irak prochainement. [24]
        • Sept soldats irakiens, gardant une usine d'eau au nord de Bagdad, ont été abattus par les insurgés. [25]

        Août Modifier

        • August Troop E 108th Cavalry, 48th MIB sécurise et contrôle plus de 40% de l'activité insurrectionnelle dans le "triangle de la mort". Une route connue utilisée pour fournir à l'insurrection des munitions et des explosifs aux forces de Fallujah s'opposant aux efforts des États-Unis en matière de lutte contre le terrorisme.
        • 9 août - Des soldats tombés au combat honorés dans le nord de l'Irak avec une retenue renforcée du secteur
        • 13 août – Trois soldats américains sont tués et un blessé lorsque leur véhicule heurte un engin piégé activé par pression près de Tuz Khurmatu.
        • 15 août - Des soldats du 3e peloton, troupe A, 256 brigade d'infanterie, engagent et tuent trois insurgés ennemis et blessent au moins quatre insurgés ennemis tout en défendant une attaque à Bagdad.
        • 28 août – L'Assemblée nationale irakienne signe le texte du projet de constitution irakienne.
        • 31 août - Jusqu'à 1 000 personnes meurent dans une bousculade sur le pont Al-Aaimmah après que des rumeurs d'un kamikaze aient provoqué la panique parmi les pèlerins sur le sanctuaire de l'imam Musa al-Kazim.

        Fin août 2005, des violences se sont produites à Najaf, Nasiriyah, Diwaniyah et Sadr City (Bagdad). Les luttes internes chiites opposent les partisans du religieux Muqtada al-Sadr et l'Organisation Badr, qui sont soutenus par le Conseil suprême pour la révolution islamique en Irak (SCIRI). Les deux parties se blâment mutuellement pour la violence. Certains membres de l'Assemblée nationale chiite et ministres ont suspendu leur adhésion au conseil en raison des violences. Depuis que l'armée du Mahdi de Sadr a été expulsée de la ville de Najaf, les combats entre les groupes chiites rivaux ont cessé.


        Victimes de l'armée américaine, disparus au combat et prisonniers de guerre de l'époque de la guerre du Vietnam

        Ce rapport de référence fournit un aperçu des enregistrements de données électroniques sous la garde des Archives nationales concernant les pertes militaires américaines, les disparus au combat et les prisonniers de guerre de l'époque de la guerre du Vietnam. Les descriptions complètes des séries et des fichiers de données répertoriés dans ce rapport se trouvent dans le catalogue des archives nationales. Les utilisateurs peuvent effectuer une recherche dans le catalogue par titre, identifiant des archives nationales, type de document d'archives ou mot-clé.

        Certaines des séries et dossiers répertoriés dans ce rapport sont accessibles en ligne :

        • Télécharger - Ceci est un lien pour télécharger les fichiers et la documentation du Catalogue. Pour plus de détails sur le téléchargement de fichiers, veuillez consulter la foire aux questions (FAQ).
        • Chercher - Il s'agit d'un lien permettant de rechercher les enregistrements via la ressource Accès aux bases de données archivées (AAD).

        Tous les fichiers sont également disponibles moyennant des frais de recouvrement des coûts. Pour plus d'informations, voir : Commander des informations pour les enregistrements électroniques.

        Groupe d'enregistrements 330 : Documents du bureau du secrétaire à la Défense

        • Fichiers d'extraction du système d'analyse des pertes de la défense (DCAS)
          Identifiant des archives nationales :2163536
          Accès en ligne: Télécharger | Chercher
          • Fichier de données d'extraction de conflit du Vietnam, au 29 avril 2008
            Identifiant des archives nationales :2240992
            Documentation technique: 26 pages (également disponibles par voie électronique) et une documentation supplémentaire complète (listes de codes)
            Accès en ligne: Télécharger | Chercher

          Ce fichier contient des enregistrements d'officiers et de soldats américains décédés à la suite d'un événement hostile ou non hostile ou qui étaient portés disparus ou de prisonniers de guerre dans le conflit du Vietnam, y compris les victimes survenues au Cambodge, en Chine, au Laos, Thaïlande et Vietnam. C'est le successeur des Combat Area Casualties Current Files (CACCF), qui font partie de la série "Records of Military Personnel Who Died, Were Missing in Action or Prisoners of War as Result of the Vietnam War". Le rapport de référence des dossiers électroniques sur les informations statistiques sur les pertes mortelles de la guerre du Vietnam contient des statistiques basées sur des champs de données sélectionnés dans le fichier de données d'extraction de conflit du Vietnam. De plus, les informations de ces dossiers sont disponibles sous forme de listes de victimes mortelles au niveau de l'État.

          Cette série contient des dossiers d'officiers et de soldats américains décédés à la suite d'un événement hostile ou non hostile au cours de la guerre de Corée, de la guerre du Vietnam, de la guerre du Golfe ou de la guerre contre le terrorisme. Il s'agit notamment des dossiers de personnes portées disparues au combat ou de prisonniers de guerre pendant la guerre de Corée ou la guerre du Vietnam.

          Cette série contient des dossiers d'officiers et de soldats américains décédés à la suite d'événements hostiles ou non hostiles ou qui étaient portés disparus ou de prisonniers de guerre dans la zone de combat de l'Asie du Sud-Est pendant la guerre du Vietnam, y compris les victimes survenues au Cambodge. , Chine, Laos, Nord Vietnam, Sud Vietnam et Thaïlande. Les dates de décès vont de 1956 à 1998 (dernier transfert des dossiers). Cette série se compose de :

            Fichiers actuels des pertes en zone de combat (CACCF)
            Documentation technique: 58 pages
            Accès en ligne: Télécharger | Chercher

          Groupe de documents 407 : Documents du bureau de l'adjudant général

          • Dossiers du personnel militaire décédé, blessé, malade ou blessé, y compris les personnes à charge et les employés civils
            Identifiant des archives nationales :641697
            Documentation technique: 22 pages
            Accès en ligne: Télécharger | Chercher

          Cette série contient des informations sur le personnel de l'armée américaine et leurs personnes à charge qui sont morts ou ont été blessés dans le monde entier, y compris les disparus au combat et les prisonniers de guerre, entre 1961 et 1981. La NARA met à disposition une version à usage public du fichier. En outre, les dossiers individuels du personnel de l'armée qui ont été blessés seront fournis dans leur intégralité à la personne nommée sur réception d'une demande écrite et d'une pièce d'identité appropriée. NARA fournit ce service gratuitement.

          Collection COFF : Collection Richard Coffelt, Richard Arnold et David Argabright

          • Dossiers contenant des informations sur les unités du personnel militaire décédé pendant la guerre du Vietnam
            Identifiant des archives nationales :571687
            Documentation technique: 12 pages
            Accès en ligne: Chercher

          Cette série contient des informations sur les unités militaires d'officiers et de soldats américains décédés à la suite d'un événement hostile ou non, y compris lorsqu'ils étaient portés disparus ou qu'ils étaient prisonniers de guerre, dans la zone de combat de l'Asie du Sud-Est pendant la guerre du Vietnam.

          Informations connexes

          Nous contacter

          Services de référence
          Documents électroniques
          Archives nationales à College Park
          8601, chemin Adelphi
          College Park, MD 20740-6001
          (301) 837-0470
          courriel : [email protected]

          Cette page a été révisée pour la dernière fois le 18 janvier 2017.
          Contactez-nous avec des questions ou des commentaires.


          Victimes des États-Unis dans l'opération Iraqi Freedom, juin 2005 - Histoire

          Images


          Prowler EA-6B (VMAQ-2) - Juin 2018


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) à la base aérienne d'Al Udeid, Qatar - Juin 2018


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) au MCAS Yuma, Arizona - octobre 2017


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) au MCAS Yuma, Arizona - octobre 2017


          Prowler EA-6B (VMAQ-2) au-dessus de l'Arizona - Octobre 2017


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) au MCAS Yuma, Arizona - octobre 2017


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) au MCAS Yuma, Arizona - octobre 2017


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) au MCAS Yuma, Arizona - octobre 2017


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) lors d'un ravitaillement en vol au-dessus de l'Irak - novembre 2016


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) lors d'un ravitaillement en vol au-dessus de l'Irak - novembre 2016


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) lors d'un ravitaillement en vol au-dessus de l'Irak - novembre 2016


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) lors d'un ravitaillement en vol au-dessus de l'Irak - Octobre 2016


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) au MCAS Cherry Point, Caroline du Nord - décembre 2015


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) au MCAS Cherry Point, Caroline du Nord - décembre 2015


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) au MCAS Cherry Point, Caroline du Nord - août 2015


          EA-6B Prowlers (VMAQ-2) - retour au MCAS Cherry Point, Caroline du Nord - août 2015


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) au cours de l'exercice Northern Edge à Eielson AFB, Alaska - juin 2015


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) au cours de l'exercice Northern Edge à Eielson AFB, Alaska - juin 2015


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) au cours de l'exercice Northern Edge à Eielson AFB, Alaska - juin 2015


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) au cours de l'exercice Northern Edge à Eielson AFB, Alaska - juin 2015


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) au cours de l'exercice Northern Edge à Eielson AFB, Alaska - juin 2015


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) à Eielson AFB, Alaska - juin 2015


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) à Eielson AFB, Alaska - juin 2015


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) lors de l'exercice Northern Edge, Alaska - juin 2015


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) lors de l'exercice Northern Edge, Alaska - juin 2015


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) au MCAS Cherry Point, Caroline du Nord - juillet 2014


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) au MCAS Cherry Point, Caroline du Nord - avril 2014


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) à la base aérienne d'Andersen, Guam - décembre 2013


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) à la base aérienne d'Andersen, Guam - décembre 2013


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) à la base aérienne d'Andersen, Guam - décembre 2013


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) à la base aérienne d'Andersen, Guam - décembre 2013


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) à la base aérienne d'Andersen, Guam - décembre 2013


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) à la base aérienne d'Andersen, Guam - décembre 2013


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) à la base aérienne d'Andersen, Guam - décembre 2013


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) à la base aérienne d'Andersen, Guam - décembre 2013


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) à la base aérienne d'Andersen, Guam - décembre 2013


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) au MCAS Cherry Point, Caroline du Nord - mars 2013


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) à l'aérodrome de Bagram, Afghanistan - août 2012


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) à l'aérodrome de Bagram, Afghanistan - août 2012


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) à l'aérodrome de Bagram, Afghanistan - août 2012


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) à l'aérodrome de Bagram, Afghanistan - août 2012


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) à l'aérodrome de Bagram, Afghanistan - août 2012


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) au MCAS Cherry Point, Caroline du Nord - mars 2012


          Le premier Marine Corps Prowler, connu sous le nom de 000 ou 160432, a été en service pendant plus de 34 ans et pendant ce temps, il a effectué plus de 11 000 heures de vol et a été piloté par quatre Marines VMAQ-2 pour son dernier vol. « Cet avion a été utilisé par tous les escadrons du VMAQ à bord de la base et a terminé ici avec son dernier vol sous le logo Q-2. Son nouveau travail sera d'afficher à sa base de MCAS Cherry Point, Caroline du Nord - juin 2011


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) au MCAS Cherry Point, Caroline du Nord - juin 2011


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) à l'aérodrome d'Al Asad, Irak - novembre 2007


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) à l'aérodrome d'Al Asad, Irak - novembre 2007


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) - Baie de Souda, Crète, Grèce - Juillet 2007


          Prowler EA-6B (VMAQ-2) - Juillet 2007


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) à l'aérodrome d'Al Asad, Irak - juillet 2006


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) à l'aérodrome d'Al Asad, Irak - juillet 2006


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) à l'aérodrome d'Al Asad, Irak - juin 2006


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) à l'aérodrome d'Al Asad, Irak - mai 2006


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) à l'aérodrome d'Al Asad, Irak - mai 2006


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) lors de l'opération Iraqi Freedom - août 2004


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) - Central Command AOR - Mars 2003


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) - Central Command AOR - Mars 2003


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) - Central Command AOR - Mars 2003


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) - Central Command AOR - Mars 2003


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) - Central Command AOR - Mars 2003


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) - Central Command AOR - Mars 2003


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) - Central Command AOR - Mars 2003


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) - Baie de Souda, Crète, Grèce - Février 2003


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) lors de l'exercice Cope North 02 à Andersen AFB, Guam - avril 2002


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) à Andrews AFB, Maryland - octobre 1993


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) à Andrews AFB, Maryland - septembre 1993


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) lors de l'exercice Cope Thunder 89-5 - Clark Air Force Base, Philippines - novembre 1989


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) ravitaillement au cours de l'exercice australien/américain Kangaroo 89 - 1989


          Prowler EA-6B (VMAQ-2) - Juin 1987


          Prowler EA-6B (VMAQ-2) - Juin 1987


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) au MCAS Cherry Point - juin 1985


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) a été chargé d'un missile anti-rayonnement AGM-88 HARM à MCAS Cherry Point - juin 1987


          Des avions de l'US Navy sont lancés depuis le porte-avions USS America (CV-66) lors de "l'opération El Dorado Canyon" le 15 avril 1986. Visble sont (de l'avant vers l'arrière) : un Grumman F-14A Tomcat de l'Escadron de chasse VF-102 Diamondbacks, un LTV A-7E Corsair II du Attack Squadron VA-46 Clansmen armé de missiles AGM-88 HARM, et un Grumman EA-6B Prowler du Marine Tactical Electronic Warfare Squadron VMAQ-2 Det.Y Playboys. Tous les escadrons ont été affectés au Carrier Air Wing 1 (CVW-1) à bord de l'America pour un déploiement en mer Méditerranée du 10 mars au 14 septembre 1986.


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) au MCAS Cherry Point - janvier 1984


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) au MCAS Cherry Point - janvier 1984


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) au-dessus de la Floride - 1982


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) au NAS Whiting Field, Floride - 1982


          EA-6B Prowler (VMAQ-2) atterrissant à bord du USS Nimitz (CVN 68) au cours de l'exercice Détermination de l'affichage - Septembre 1981


          Grumman EA-6B Prowler de l'escadron de guerre électronique tactique maritime VMAQ-2 Playboys juste après l'atterrissage sur le porte-avions USS Nimitz (CVN-68) le 1er août 1981. VMAQ-2 Det.Y a été affecté à Carrier Air Wing 8 (CVW- 8) pour un déploiement à bord du Nimitz vers la mer Méditerranée du 3 août 1981 au 12 février 1982. A noter que le détachement VMAQ-2 a conservé son code de queue "CY" et n'a pas adopté le code de queue CVW-8 "AJ".


          Les pompiers tentent d'éteindre les flammes à la suite de l'écrasement d'un Grumman EA-6B Prowler (BuNo 159910) du Marine Eletronic Attack Squadron VMAQ-2 Det.Y "Playboys" à bord du porte-avions USS Nimitz (CVN-68). L'avion était critique en carburant après un "bolter" la nuit et aurait appliqué la puissance lors de la tentative d'atterrissage suivante lorsqu'il a soudainement dérivé vers la droite, heurtant un avion stationné, provoquant l'explosion des munitions et le déclenchement de nombreux incendies. 3 membres d'équipage et 11 membres du personnel de pont ont été tués, 48 ​​blessés. L'incendie et les explosions qui ont suivi ont détruit ou endommagé onze autres avions (environ 100 millions de dollars US de dommages). L'accident a déclenché un débat de 5 mois entre le représentant Joseph Addabo (D-NY) et la marine américaine sur la question de savoir si la consommation de drogue à bord du transporteur aurait pu contribuer à l'accident. Bien qu'il n'ait pas été impliqué dans le fonctionnement de l'avion ou la cause de l'accident, l'accent s'est porté sur les tests effectués lors d'autopsies qui ont révélé que plusieurs membres de l'équipage du poste de pilotage avaient été testés positifs pour la marijuana. Bien qu'on ne sache pas comment cela aurait affecté cet incident, le président américain Ronald Reagan a institué une politique de « tolérance zéro » en matière de drogue dans tous les services armés, qui a lancé le test de dépistage obligatoire de tout le personnel militaire américain - 27 mai 1981


          USS Nimitz (CVN 68) - 27 mai 1981


          Grumman EA-6B ICAP I Prowler (BuNo 160706) de l'Escadron de contre-mesures électroniques marines VMAQ-2 Playboys décollant de la base aéronavale de Misawa, au Japon, au cours de l'exercice "Cope North '80" le 15 octobre 1980.


          Rôdeur EA-6B (VMAQ-2) - 1978


          Grumman EA-6B Prowler du Marine Tactical Electronic Warfare Squadron 2 (VMAQ-2) Det.X "Playboys" atterrissant à bord du porte-avions USS Midway (CV-41). Le VMAQ-2 Det.X a été affecté au Carrier Air Wing 5 (CVW-5) à bord du Midway en 1978-1979.



          Grumman EA-6A Intruder (BuNo 147865) de l'Escadron de contre-mesures électroniques marines VMAQ-2 Playboys survolant la Marine Corps Air Station Cherry Point, Caroline du Nord, le 1er décembre 1978. L'EA-6A 147865 a été retiré du MASDC en tant que 5A0030 le 24 mars 1980. 147865 est sorti du stockage en janvier 1983 et a volé avec l'escadron de la Réserve navale VAQ-33 jusqu'à ce qu'il soit retourné pour être exposé au MCAS Cherry Point le 15 avril 1992.


          Intrus électrique EA-6A et rôdeur EA-6B (VMAQ-2) - c.1977


          heure pré VMAQ


          Grumman EA-6A Intruder (BuNo 147865) du Marine Composite Reconnaissance Squadron 2 (VMCJ-2) Det.A59 "Playboys" et un US Navy A-6A (BuNo 155668) du Attack Squadron 85 (VA-85) "Black Panthers" sur le pont du porte-avions USS Forrestal (CVA-59). Les deux escadrons ont été affectés au Carrier Air Wing 17 (CVW-17) à bord du Forrestal pour un déploiement en mer Méditerranée du 5 janvier au 2 juillet 1971.



          Douglas EF-10B Skyknight (BuNo 127047) de l'escadron de reconnaissance composite Marine VMCJ-2 Playboys. Le VMCJ-2 a été mis en service le 1er décembre 1955 et a immédiatement commencé à effectuer des missions de guerre électronique au large de la Corée du Nord, de la Chine et de l'Union soviétique. En 1965, le VMCJ-2 a été déployé à Da Nang au Sud-Vietnam avec six avions. Les Skyknights ont effectué plus de 9 000 sorties et perdu cinq avions et douze membres d'équipage. Ils ont été retirés de Da Nang en octobre 1969 et ont officiellement pris leur retraite au MCAS El Toro (Californie, USA) le 31 mai 1970.


          Douglas F3D-2Q Skyknight (BuNo 124618) du Marine Composite Reconnaissance Squadron VMCJ-2 "Playboys" en vol . vers 1960


          Vought F8U-1P Crusader (BuNo 145636) et un Douglas F3D-2Q Skynight (BuNo 125809) du Marine Composite Reconnaissance Squadron 2 (VMCJ-2) "Playboys" en vol près de la Marine Corps Air Station Cherry Point, Caroline du Nord - vers 1958

          Depuis sa désignation en 1975, VMAQ-2 a déployé des détachements d'avions EA-6A et EA-6B sur une base continue à l'appui des forces maritimes dans le Pacifique occidental et à l'appui des commandants de flotte sur les porte-avions, y compris de longs déploiements sur l'USS Midway, Nimitz, America et Saratoga. En 1977, l'escadron est passé à l'EA-6B Prowler et exploite maintenant la version Enhanced Capability II de l'avion. En 1986, un détachement de l'escadron a participé aux raids américains contre la Libye. En 1990, le VMAQ-2 s'est déployé à Bahreïn à l'appui des opérations DESERT SHIELD et DESERT STORM, effectuant près de 500 sorties de combat sur une période de six semaines.

          Le 1er juillet 1992, le VMAQ-2, le plus grand escadron tactique de l'aviation maritime, a été réorganisé en trois escadrons : VMAQ-1, VMAQ-2 et VMAQ-3.

          L'escadron, sous sa nouvelle forme, s'est déployé à Iwakuni, au Japon, en novembre 1992. Au cours de ce déploiement, le VMAQ-2 a participé à plusieurs exercices de défense aérienne à l'appui de l'USMC, de l'USAF et des avions de combat et d'attaque de la Force aérienne japonaise d'autodéfense (JASDF). .

          En 1995, le VMAQ-2 a été déployé à nouveau à Iwakuni, au Japon. Lors de ce déploiement, VMAQ-2 a pris en charge les batteries VMFA (AW)-225, 35e et 80e FS, AWACS, HAWK et Patriot à la base aérienne de Kunsan, en Corée, et a participé à un exercice de préparation MAG-12, une séance photo MAG-12 , et plusieurs frappes de guerre en mer.

          La prochaine affectation du VMAQ-2 les a conduits à Aviano, en Italie, en mars 1996 à l'appui de l'opération DECISIVE ENDEAVOR. Cette opération a chargé le VMAQ-2 de plusieurs missions assignées du Centre d'opérations aériennes combinées (CAOC) au-dessus de la Bosnie-Herzégovine. Plus précisément, les VMAQ-2 Prowlers ont fourni un soutien à la suppression des défenses aériennes ennemies (SEAD) aux British Harrier effectuant des vols de reconnaissance au-dessus des sites de confinement d'armes dans ces deux zones d'opération.

          En 1997, le VMAQ-2 a de nouveau été déployé à Aviano, en Italie. Cependant, cette fois, c'était à l'appui de l'opération DELIBERATE GUARD. Le VMAQ-2 a été chargé de survoler la Bosnie pour couvrir les élections bosniaques. Parallèlement à ces missions réussies, le VMAQ-2 a participé à plusieurs exercices coordonnés, notamment une mission de protection de la force avec les Tornadoes allemands et les F-16 néerlandais et un exercice d'interdiction aérienne du champ de bataille (BAI) prévu au CAOC avec des moyens de l'OTAN.

          En février 1999, le VMAQ-2 a reçu l'ordre de se déployer à Aviano, en Italie, à l'appui de l'opération NOBLE ANVIL et d'éventuelles opérations de combat ultérieures contre la Serbie. Après l'échec des tentatives diplomatiques pour résoudre la crise du Kosovo, l'opération ALLIED FORCE a commencé. VMAQ-2 a lancé des sorties de jour et de nuit pour fournir un soutien de brouillage et HARM aux missions des États-Unis et de l'OTAN. Le VMAQ-2 a également fourni un soutien aux missions de reconnaissance armées, aux frappes d'interdiction aérienne de jour et de nuit sur le champ de bataille et aux efforts de recherche et de sauvetage au combat des équipages alliés abattus. À la fin de l'opération ALLIED FORCE, le VMAQ-2 avait effectué 2151,5 heures de combat, 464 sorties de combat et tiré 57 missiles HARM contre l'ex-République de Yougoslavie.

          Du 29 juin au 1er juillet 2000, le VMAQ-2 a célébré sa fière histoire avec une réunion du 25e anniversaire.

          De mars à juin 2001 et de décembre 2001 à juin 2002, le VMAQ-2 a été déployé à Iwakuni, au Japon. Au cours de ces déploiements, l'escadron a fourni la guerre électronique à l'appui des opérations dans toute la région du Pacifique, notamment WINTER SURGE et FOAL EAGLE en Corée du Sud, COPE TIGER et COBRA GOLD en Thaïlande, et COPE NORTH à Guam.

          En février 2003, le VMAQ-2 a été déployé sur la base aérienne de Prince Sultan, au Royaume d'Arabie saoudite, initialement à l'appui de l'opération ENDURING FREEDOM, puis de l'opération IRAQI FREEDOM. VMAQ-2 a enregistré plus de 1000 heures de combat en moins de 60 jours dans la guerre pour libérer l'Irak.

          VMAQ-2 déployé à la base aérienne de Tallil, en Irak, pour l'opération IRAQI FREEDOM II de juillet 2004 à janvier 2005 et est devenu le premier escadron Prowler à opérer à partir du sol irakien. L'escadron a enregistré plus de 2000 heures de combat sans incident et atteint 10 000 heures de vol sans incident au cours de la même période. Le VMAQ-2 a ensuite été choisi comme escadron Prowler 2005 de la Marine Corps Aviation Association.

          En janvier 2006, le VMAQ-2 s'est déployé à Al Asad, en Irak, à l'appui de l'opération IRAQI FREEDOM 05-07. Le VMAQ-2 a effectué 691 missions de combat pour 3286,7 heures de vol de combat et a pris en charge 975 demandes aériennes tactiques interarmées (JTARS). Ce rythme opérationnel rigoureux a permis de multiplier par quatre le taux d'utilisation normal de la cellule.

          En juillet 2007, le VMAQ-2 est retourné à Al Asad, en Irak, pour soutenir l'opération IRAQI FREEDOM 06-08. Pendant le déploiement, le VMAQ-2 a effectué 821 missions de combat pour un total de 4423,0 heures de vol de combat tout en soutenant les forces terrestres de la coalition. Ce rythme soutenu a conduit non seulement au taux d'utilisation le plus élevé pour n'importe quel escadron Prowler, mais aussi pour n'importe quel type/modèle/série du Corps des Marines.

          Les prix du VMAQ-2 comprennent le Streamer de mention élogieuse de l'unité de la Marine avec deux étoiles de bronze pour la crise des missiles cubains et les actions contre l'Irak, le Streamer de mention élogieuse de l'unité méritoire avec deux étoiles de bronze, le Streamer expéditionnaire du Corps des Marines avec deux étoiles de bronze, le Streamer du Service de défense nationale avec deux étoiles de bronze, le streamer expéditionnaire des forces armées avec une étoile de bronze pour le service à Cuba et en République dominicaine, et le streamer de service en Asie du Sud-Ouest avec deux étoiles de bronze.

          Les premières années :
          Le VMAQ-2 est fier d'avoir servi le Corps des Marines à travers ses escadrons prédécesseurs pilotant divers avions de guerre électronique, notamment : l'AD-5 Skyraider, l'EF-10 Skyknight et l'EA-6A Intruder. VMC-2 était l'escadron composite d'origine (reconnaissance photographique aérienne combinée et capacité de guerre électronique) dans l'aviation du Corps des Marines. Il a été mis en service à la base aérienne du Marine Corps Cherry Point le 15 septembre 1952, évoluant à partir de l'ancienne section d'alerte avancée et de contre-mesures électroniques de l'escadron du quartier général de l'escadre. Le 1er décembre 1955, l'escadron a été rebaptisé VMCJ-2 après que l'ancien Marine Photographic Squadron 2 (VMJ-2) a été désarmé et a rejoint VMC-2. Comme 1955 est également l'année de la première publication du magazine Playboy, il s'ensuit que l'escadron adopte le nom et le logo Playboy avec leur permission. En décembre 1960, VMCJ-2 a fourni des renseignements électroniques et photographiques pendant la crise des missiles de Cuba qui ont permis au président Kennedy de prendre des décisions clés qui conduiraient au retrait de l'équipement militaire soviétique de Cuba. En 1964, VMCJ-2 a participé à l'opération Steel Pike, le plus grand exercice d'entraînement amphibie de l'histoire. L'unité a navigué de Morehead City, NC à la base navale de Rota, en Espagne et a effectué des missions de guerre photographique et électronique au cours de l'exercice.

          Viêt Nam :
          Moins de trois ans après la fin de la crise des missiles de Cuba, certains des mêmes équipages de VMCJ-2 déployés avec VMCJ-1 au Vietnam et ont appliqué leurs leçons apprises contre Cuba alors que les EF-10B ont commencé à fournir un soutien ECM pour les frappes aériennes contre le Nord cibles vietnamiennes. À partir du printemps 1966, l'escadron a commencé à envoyer des Marines rejoindre le VMCJ-1 au Vietnam pour des missions de 13 mois. Fin novembre 1965, VMCJ-2 a reçu le premier intrus électrique EA-6A. Avec l'escalade rapide des défenses aériennes nord-vietnamiennes, ce nouvel avion EW était attendu avec impatience par le VMCJ-1 pilotant toujours les anciens EF-10B Skyknights. Cependant, les systèmes EW initiaux livrés avec le nouvel avion se sont avérés inadaptés à la mission sans quelques modifications majeures. Compte tenu de l'urgence, la décision a été prise de faire les modifications par une équipe d'entrepreneurs sur place à VMCJ-2. Le succès de cet effort est dû au soutien dévoué du personnel du VMCJ-2 qui a travaillé sans relâche pour préparer l'avion à être déployé au Vietnam.

          Au cours de cette même période, l'escadron a reçu le premier de ses RF-4B et pendant plusieurs mois, l'escadron a piloté quatre types d'avions différents. En octobre 1966, le VMCJ-2 a envoyé six EA-6A avec une capacité de maintenance complète à Danang, au Vietnam, en tant que cadre de remplacement du VMCJ-1. L'escadron continuerait de fournir des équipages de remplacement et des avions modernisés à VMCJ-1 au Vietnam.

          En 1971, l'escadron a déployé le premier détachement EA-6A à bord de l'USS Forrestal (CV-59) pour une croisière en Méditerranée qui a duré 10 mois avec des ponts croisés vers l'USS Saratoga (CV-60) et l'USS America (CV-66). En avril 1972, l'escadron a détourné un détachement EA-6A qui devait être déployé sur le Saratoga en Méditerranée vers WESTPAC pour rejoindre le VMCJ-1 à NAS Cubi Point. Le détachement VMCJ-2 a opéré de concert avec VMCJ-1 pour soutenir les frappes contre le Nord-Vietnam dans le cadre de l'opération Linebacker qui s'est terminée avec la libération des prisonniers de guerre américains au début de 1973.

          Service en mer de la guerre froide :
          Après sa nouvelle désignation en 1975, le VMAQ-2 a déployé des détachements d'avions EA-6A Electric Intruder [détachés désignés Alpha, Bravo et Charlie] et d'aéronefs EA-6B Prowler [détachés désignés Xray, Yankee et Zulu] sur une base continue à l'appui des forces maritimes dans le Pacifique occidental et à l'appui des commandants de flotte sur les porte-avions, y compris de longs déploiements sur le Midway, Nimitz, America et Saratoga. En 1977, l'escadron est passé au EA-6B Prowler avec la suite EW à capacité améliorée (ICAP). En 1986, un détachement de l'escadron a participé à des raids américains contre la Libye dans le cadre de l'opération El Dorado Canyon.

          La guerre du Golfe et les Balkans :
          En 1990, le VMAQ-2 a déployé les détachements Yankee et Zulu à Bahreïn à l'appui de l'opération Desert Shield et de l'opération Desert Storm, effectuant près de 500 sorties de combat en six semaines. Le détachement X-Ray était déjà déployé avec le 1er Marine Aircraft Wing dans le Pacifique occidental pour leur rotation de routine de six mois et y resterait pour un total de 410 jours - plus du double de leur temps de déploiement prévu - le plus long déploiement continu en Marine histoire de l'aviation en temps de paix.

          Le 1er juillet 1992, le VMAQ-2, le plus grand escadron tactique de l'aviation maritime, a été réorganisé en trois escadrons : VMAQ-1 "Banshees", VMAQ-2 "Playboys" et VMAQ-3 "Moondogs". En 1993, des pressions extérieures ont forcé le Corps des Marines à ordonner à l'escadron de changer son nom et son logo de "Playboys" en quelque chose de plus politiquement correct. Après que plusieurs idées aient été rejetées, l'escadron a choisi "Panthers" comme nouveau nom et a commencé à utiliser le logo (avec permission) des Carolina Panthers de la Ligue nationale de football. VMAQ-2 est ensuite passé des « Panthers » au nom actuel de « Death Jesters ». Même avec les changements de nom, l'escadron continue d'utiliser des patchs "Playboy" Bunny et des travaux de peinture sur leurs cinq avions. Même le code de queue CY a été façonné sur certains sous la forme d'une tête de lapin.

          La prochaine mission du VMAQ-2 les a conduits à la base aérienne d'Aviano, en Italie, en mars 1996 à l'appui de l'opération Decisive Endeavour. Cette opération a chargé le VMAQ-2 de missions au-dessus de la Bosnie-Herzégovine. Plus précisément, les VMAQ-2 Prowlers ont fourni un soutien à la suppression des défenses aériennes ennemies (SEAD) aux British Harrier effectuant des vols de reconnaissance au-dessus des sites de confinement d'armes dans ces deux zones d'opération. En 1997, le VMAQ-2 est à nouveau déployé sur la base aérienne d'Aviano. Cependant, cette fois, c'était à l'appui de l'opération Deliberate Guard. Le VMAQ-2 a été chargé de survoler la Bosnie pour couvrir les élections bosniaques. Le 3 février 1998, un USMC Grumman EA-6B Prowler, BuNo 163045, indicatif d'appel "Easy 0-1" de VMAQ-2, a heurté un câble supportant une télécabine à Cavalese, en Italie. Le câble a été sectionné et 20 personnes dans la cabine ont plongé de plus de 80 mètres jusqu'à la mort. L'avion a subi des dommages aux ailes et à la queue, mais a pu retourner à la base. Il s'agissait du premier incident majeur de l'escadron en plus de 60 000 heures de vol couvrant près de quinze ans d'opérations dans le monde.

          En février 1999, VMAQ-1, VMAQ-2, VMAQ-3 et VMAQ-4 ont reçu l'ordre de se déployer à nouveau sur la base aérienne d'Aviano en Italie à l'appui de l'opération Noble Anvil et d'éventuelles opérations de combat ultérieures contre la République fédérale de Yougoslavie. Après l'échec des tentatives diplomatiques pour résoudre la crise du Kosovo, l'opération Allied Force a commencé. VMAQ-2 a lancé des sorties de jour et de nuit pour fournir un soutien de brouillage et HARM aux missions des États-Unis et de l'OTAN. Le VMAQ-2 a également fourni un soutien aux missions de reconnaissance armée, aux frappes d'interdiction aérienne sur les champs de bataille de jour et de nuit et aux efforts de recherche et de sauvetage au combat des équipages alliés abattus. À la fin de l'opération Allied Force, le VMAQ-2 avait effectué 2151,5 heures de combat, 464 sorties de combat et tiré 57 missiles anti-rayonnement à grande vitesse (HARM) contre la République fédérale de Yougoslavie.

          Guerre mondiale contre le terrorisme :
          En février 2003, le VMAQ-2 a été déployé sur la base aérienne de Prince Sultan, au Royaume d'Arabie saoudite, initialement à l'appui de l'opération ENDURING FREEDOM, puis de l'opération IRAQI FREEDOM. VMAQ-2 a enregistré plus de 1000 heures de combat en moins de 60 jours dans la guerre pour libérer l'Irak.

          VMAQ-2 déployé à la base aérienne de Tallil, en Irak, pour l'opération IRAQI FREEDOM II de juillet 2004 à janvier 2005 et est devenu le premier escadron Prowler à opérer à partir du sol irakien. L'escadron a enregistré plus de 2000 heures de combat sans incident et atteint 10 000 heures de vol sans incident au cours de la même période. Le VMAQ-2 a ensuite été choisi comme escadron Prowler 2005 de la Marine Corps Aviation Association.

          En janvier 2006, le VMAQ-2 s'est déployé à Al Asad, en Irak, à l'appui de l'opération IRAQI FREEDOM 05-07. Le VMAQ-2 a effectué 691 missions de combat pour 3286,7 heures de vol de combat et a pris en charge 975 demandes aériennes tactiques interarmées (JTARS). Ce rythme opérationnel rigoureux a permis de multiplier par quatre le taux d'utilisation normal de la cellule.

          En juillet 2007, le VMAQ-2 est retourné à Al Asad, en Irak, pour soutenir l'opération IRAQI FREEDOM 06-08. Pendant le déploiement, le VMAQ-2 a effectué 821 missions de combat pour un total de 4423,0 heures de vol de combat tout en soutenant les forces terrestres de la coalition. Ce rythme soutenu a conduit non seulement au taux d'utilisation le plus élevé pour n'importe quel escadron Prowler, mais aussi pour n'importe quel type/modèle/série du Corps des Marines.


          L'évasion de Marcus Luttrell

          Au sol et presque à court de munitions, les quatre SEAL, Murphy, Luttrell, Dietz et Axelson, ont continué le combat. À la fin de la fusillade de deux heures qui a traversé les collines et les falaises, Murphy, Axelson et Dietz avaient été tués. On estime que 35 talibans sont également morts.

          Le quatrième SEAL, Luttrell, a été projeté au-dessus d'une crête par une grenade propulsée par fusée et a perdu connaissance. Reprenant conscience quelque temps plus tard, Luttrell a réussi à s'échapper – gravement blessé – et à ramper lentement sur le flanc d'une falaise. Déshydraté, avec une blessure par balle à une jambe, des éclats d'obus incrustés dans les deux jambes, trois vertèbres ont craqué la situation pour Luttrell était sombre. Des hélicoptères de sauvetage ont été envoyés, mais il était trop faible et blessé pour prendre contact.

          Parcourant sept milles à pied, il échappa à l'ennemi pendant près d'une journée. Heureusement, des ressortissants locaux sont venus à son secours, l'emmenant dans un village voisin où ils l'ont gardé pendant trois jours. Les talibans sont venus plusieurs fois au village, exigeant que Luttrell leur soit remis. Les villageois ont refusé. L'un des villageois s'est dirigé vers un avant-poste des Marines avec une note de Luttrell, et les forces américaines ont lancé une opération massive qui l'a sauvé du territoire ennemi le 2 juillet.

          Par son courage inébranlable, son esprit de combat intrépide et son dévouement inspirant envers ses hommes face à une mort certaine, le lieutenant Murphy a pu relayer la position de son unité, un acte qui a finalement conduit au sauvetage de Luttrell et à la récupération du restes des trois qui ont été tués dans la bataille.

          Il s'agit du pire nombre de morts dans les forces américaines en une seule journée depuis le début de l'opération Enduring Freedom. Il s'agit de la plus grande perte de vies pour la guerre spéciale navale depuis la Seconde Guerre mondiale. L'opération Red Wings était une victoire à la Pyrrhus des États-Unis.

          La communauté Naval Special Warfare (NSW) se souviendra à jamais du 28 juin 2005 et des efforts et sacrifices héroïques de nos opérateurs spéciaux. Nous tenons avec révérence le sacrifice ultime qu'ils ont consenti lors de cette fusillade féroce sur les lignes de front de la guerre mondiale contre le terrorisme (GWOT).


          Liste complète des victimes

          Nombre de victimes : une
          Circonstances : Un soldat britannique est décédé des suites de ses blessures à Édimbourg. Il a été blessé dans un accident le 1er avril.
          Nom publié par le ministère de la Défense : Lieutenant Alexander Tweedie, 25 ans, du Blues and Royal Household Cavalry Regiment.

          Nombre de victimes : aucune victime confirmée

          Nombre de victimes : trois
          Circonstances : Un soldat a été tué au combat à Bassora. Deux autres soldats ont été tués au combat à Bassora lors d'un incident distinct plus tard dans la même journée.
          Noms publiés par le ministère de la Défense : Fusilier Kelan John Turrington, 18 ans, Royal Regiment of Fusiliers Lance Caporal Ian Keith Malone, 28,1st Battalion, Irish Guards Piper Christopher Muzvuru, 21 ans, 1er Bataillon, Irish Guards.

          Nombre de victimes : aucune victime confirmée.

          Nombre de victimes : une
          Circonstances : un militaire a été tué dans un accident impliquant un véhicule blindé léger.
          Nom publié par le ministère de la Défense : caporal suppléant Karl Shearer, âge inconnu, Household Cavalry Regiment.

          Nombre de victimes : une
          Circonstances : un soldat a été tué dans le sud de l'Irak lors d'une opération de neutralisation des explosifs et munitions.
          Nom publié par le ministère de la Défense : sergent-chef Chris Muir, 32 ans, Army School of Ammunitions, Royal Logistic Corps.

          Nombre de victimes : deux
          Circonstances : Un Royal Marine a été tué au combat lors de combats dans la région de Bassorah. Un soldat a été tué dans un accident de la route au Koweït.
          Noms publiés par le ministère de la Défense : Marine Christopher R Maddison, 24, 9 Assault Squadron Royal Marines Lance Caporal Shaun A Brierley, 28, 212 Signal Squadron, 1(UK) Armored Division HQ & Signal Regiment, basé à Herford. Le major Steve Ballard, âge inconnu, 3e brigade commando, Royal Marines, est décédé de causes naturelles.

          Nombre de victimes : aucune victime confirmée.

          Nombre de victimes : une
          Circonstances : Un soldat a été tué dans un incident de « tir ami » après que son véhicule blindé a été la cible de tirs d'un A-10 Thunderbolt Tankbuster américain.
          Nom publié par le ministère de la Défense : caporal suppléant de Horse Matty Hull, 25 ans, des Blues & Royals, Household Cavalry Regiment.

          Nombre de victimes : aucune victime confirmée.

          Nombre de victimes : aucune victime confirmée.

          Nombre de victimes : deux
          Circonstances : Les deux sont morts dans une attaque de « tir ami » contre leur char Challenger.
          Noms publiés par le ministère de la Défense : Caporal Stephen John Allbutt, 35 ans, de Stoke-on-Trent Trooper David Jeffrey Clarke, 19 ans, de Littleworth, Staffordshire.

          Nombre de victimes : deux
          Circonstances : Opérations de combat.
          Noms publiés par le ministère de la Défense : Caporal suppléant Barry Stephen, 31 ans, du sergent de Perth Steven Mark Roberts, 33 ans, du 2e Royal Tank Regiment, de Bradford, West Yorkshire.

          Nombre de victimes confirmées : quatre
          Circonstances : Un pilote et un navigateur de la RAF ont été tués après que leur Tornado a été frappée par un missile patriote américain. Deux soldats ont été tués après une attaque contre un véhicule militaire britannique dans le sud de l'Irak.
          Noms publiés par le ministère de la Défense : Flight Lieutenant Kevin Barry Main, âge inconnu, Pilote, 9 Squadron Flight Lieutenant David Rhys Williams, âge inconnu, Navigator, 9 Squadron Sapeur Luke Allsopp, 24, 33 Engineer Regiment (Explosive Ordnance Disposal) Staff Sergeant Simon Cullingworth, 36, 33 Régiment du génie (NEM).

          Nombre de victimes : six
          Circonstances : Tous les six sont morts lorsque deux hélicoptères Sea King de la RAF sont entrés en collision au-dessus du nord du golfe Persique.
          Noms publiés par le ministère de la Défense : Lieutenant Philip D Green RN, âge inconnu, 849 Squadron Lieutenant Antony King RN, 35 ans, 849 Squadron, de Helston, Cornwall Lieutenant Marc A Lawrence RN, 26, 849 Squadron Lieutenant Philip West RN, 32, 849 Squadron , de Budock Water, Cornwall Lieutenant James Williams RN, 28, 849 Squadron, de Falmouth, Cornwall Lieutenant Andrew S Wilson RN, 36, 849 Squadron.

          Nombre de victimes : huit
          Circonstances : Tous les huit sont morts lorsqu'un hélicoptère CH-46 Sea Knight du Corps des Marines des États-Unis s'est écrasé au sud de la frontière koweïtienne.
          Noms publiés par le ministère de la Défense : sergent de couleur John Cecil, âge inconnu, Royal Marines, de Plymouth Lance Bombardier Llywelyn Karl Evans, 24, 29 Commando Regiment Royal Artillery, de Llandudno Capitaine Philip Stuart Guy, âge inconnu, Royal Marines Marine Sholto Hedenskog, âge inconnu , Royal Marines Sergent Les Hehir, 34, 29 Commando Regiment Royal Artillery, opérateur mécanicien (communications) deuxième classe Ian Seymour RN, aucun âge donné, 148 Commando Battery Royal Artillery Adjudant deuxième classe Mark Stratford, âge inconnu, Royal Marines Major Jason Ward , 34 ans, Royal Marines.

          Victimes militaires américaines. Source : Pentagone

          Personnel américain identifié comme mort : 132
          Morts aux États-Unis hors combat : 21
          Personnel américain identifié comme prisonnier de guerre : aucun

          Nombre de victimes : une
          Circonstances : Un soldat précédemment répertorié comme disparu est confirmé tué au combat.
          Nom publié par le département américain de la défense : Sergent Edward Anguiano, 3e division d'infanterie de l'armée américaine.

          Nombre de victimes : aucune victime confirmée

          Nombre de victimes : une
          Circonstance : Un soldat a été tué au Koweït lorsque son véhicule s'est renversé.
          Nom publié par le département américain de la Défense : Cpl John T Rivero, 23 ans.

          Nombre de victimes : aucune victime confirmée

          Nombre de victimes : aucune victime confirmée

          Nombre de victimes : six
          Circonstances : Un soldat a été tué lorsque son camion est entré dans un nuage de poussière et est entré dans le camion devant lui. Un autre a été tué lors d'un accident non hostile lorsqu'un ravitailleur commercial s'est effondré dans la zone d'approvisionnement logistique Viper, dans le sud de l'Irak. Un soldat a été tué après avoir été touché par un obus AP tiré d'un véhicule M2 Bradley. Deux soldats ont été tués lorsqu'une grenade a explosé à l'intérieur de leur HMMWV. Un soldat a été tué après avoir été confondu avec un soldat ennemi.
          Noms publiés par le département américain de la défense : Spf Richard A Goward, 32 Cpl Armando Ariel Gonzalez, 25 Pfc Joseph P Mayek, 20 Spc Thomas A Foley III, 23 Pfc John E Brown, 21 Cpl. Jason David Mileo, 20 ans.

          Nombre de victimes : une
          Circonstances : Un soldat a été tué par une décharge d'arme non destinée au combat en Irak.
          Nom publié par le département américain de la défense : Spc Gill Mercado, 25.

          Nombre de victimes : deux
          Circonstances : Un soldat a été tué alors qu'il tenait un poste de contrôle à Bagdad. Un soldat est mort reçu au combat dans le centre de l'Irak.
          Noms publiés par le département américain de la défense : Cpl Jesus A Gonzalez, 22 Marine Lance Cpl. David Edward Owens Jr, 20 ans.

          Nombre de victimes : une
          Circonstances : Un soldat a été tué lors d'opérations de combat contre les forces ennemies dans le nord-est de Bagdad.
          Nom publié par le département américain de la Défense : Staff Sgt Riayan A Tejeda, 26 ans.

          Nombre de victimes : deux
          Circonstances : Un soldat a été tué au combat lorsqu'une voiture a explosé à côté de son véhicule de combat Bradley. Un soldat a été tué dans le nord de Bagdad alors qu'il engageait des forces ennemies.
          Noms publiés par le département américain de la Défense : sergent-chef Terry W Hemingway, 39 ans, sergent d'artillerie Jeffrey E Bohr, Jr, 39 ans.

          Nombre de victimes : une
          Circonstances : un soldat a été tué au combat en Irak.
          Nom publié par le département américain de la Défense : Staff Sgt Scott D Sather, 29 ans.

          Nombre de victimes : quatre
          Circonstances : un soldat a été tué au combat par le feu ennemi. Un soldat a été tué au combat. Un soldat a été tué dans le centre de l'Irak. Un soldat a été tué par une grenade propulsée par fusée ennemie lors d'une embuscade ennemie à Bagdad.
          Noms publiés par le département américain de la défense : Staff Sgt Robert A Stever, 36 Pfc Jason M Meyers, 23 Pfc Juan Guadalupe Garza Jr, 20 Sgt 1st Class John W Marshall, 50.

          Nombre de victimes : huit
          Circonstances : deux soldats ont été tués par une attaque à la roquette ennemie au sud de Bagdad. Un soldat a été tué au combat. Un soldat a été tué par des tirs ennemis indirects. Deux soldats ont été tués dans le centre de l'Irak lorsqu'un obus d'artillerie ennemi a frappé le véhicule d'assaut amphibie dans lequel ils se trouvaient. Un soldat a été tué par le feu ennemi. Un soldat a été tué au combat alors qu'il soutenait l'opération Iraqi Freedom.
          Noms publiés par le département américain de la défense : CPS George A Mitchell, 23 Cpl Henry L Brown, 22 2nd Lt Jeffrey J Kaylor, 24 Pfc Anthony S Miller, 19 Lance Cpl Andrew Julian Aviles, 18 Cpl. Jesus Martin Antonio Medellin, 21 Sgt Lincoln D Hollinsaid, 27 Capitaine Eric B. Das, 30.

          Nombre de victimes : deux
          Circonstances : un soldat a été tué au combat. Un soldat a été tué par le feu ennemi.
          Noms publiés par le département américain de la Défense : Pvt Kelley S Prewitt, 24 Pfc Gregory P Huxley, Jr, 19.

          Nombre de victimes : trois
          Circonstances : un soldat a été tué au combat en Irak. Un soldat est mort des suites de blessures reçues lors d'un engagement avec les forces ennemies dans le centre de l'Irak. Un soldat a été tué par des tirs ennemis lors d'un raid à Bagdad.
          Noms publiés par le département américain de la défense : CPS Larry K. Brown, 22 1er Sgt Edward Smith, 38 Sgt Stevon A Booker, 34.

          Nombre de victimes : dix
          Circonstances : deux soldats ont été tués au combat lorsque leurs hélicoptères AH-1W Super Cobra se sont écrasés lors d'opérations de combat près d'Ali Aziziyal, en Irak. Deux soldats ont été tués au combat. Trois soldats ont été tués lorsque leur véhicule est tombé dans un ravin. Trois soldats étaient au cours d'un échange de tirs dans le centre de l'Irak.
          Noms publiés par le département américain de la défense : Capt Travis A Ford, 30 Capt Benjamin W Sammis, 29 Capt Tristan N Aitken, 31 Sgt 1re classe Paul R Smith, 33 Pfc Wilfred D Bellard, 20 Spc Daniel Francis J Cunningham, 33 Pvt Devon D Jones, 19 ans Cpl Bernard G Gooden, 22 1er Lt Brian M McPhillips, 25 Sgt Duane R Rios, 25 ans.

          Nombre de victimes : 11
          Circonstances : Trois soldats ont été tués au combat. Trois autres soldats sont morts des suites de blessures graves. Un soldat a été tué dans un accident de véhicule non hostile lors d'opérations de convoi à l'est d'Ash Shahin, en Irak. Un soldat a été tué au combat lors d'un échange de tirs dans le centre de l'Irak. Un soldat a été tué au combat lors d'un autre incident. Un soldat tué alors qu'il enquêtait sur l'épave d'un char irakien T-72 détruit par son unité dans le centre de l'Irak. Un autre soldat a été tué dans un accident non hostile lorsque son véhicule a quitté la route dans un canal.
          Noms publiés par le département américain de la défense : CPS Donald Oaks Jr, 20 Sgt 1re classe Randall S Rehn, 36 Sgt Todd J Robbins, 33 Sgt Nino D Livaudais, 23 Spc Ryan P Long, 21 Captain Russell B Rippetoe, 27 Pfc Chad E Balles, 20 Cpl Mark A Evnin, 21 Cpl Eric H Silva, 22 Capitaine Edward J Korn, 31 Sgt Wilbert Davis, 40.

          Nombre de victimes : dix
          Circonstances : Un marin est décédé après avoir heurté des lignes électriques basses alors qu'il tenait un fusil de calibre .50 au sommet d'un camion de sept tonnes traversant Nassiriya. Un marin est mort après une décharge d'armes non destinées au combat dans le sud de l'Irak. Un soldat a été abattu dans le nord de l'Irak. Des tirs d'armes légères ont abattu un hélicoptère américain Black Hawk, tuant six soldats. Un avion de combat américain FA-18 Hornet a été abattu par un missile sol-air près de Kerbala, une ville à environ 80 kilomètres au sud de Bagdad.Une recherche est en cours pour le pilote. Source : AP.
          Noms publiés par le département américain de la défense : Lance Cpl Brian E Anderson, 26 Pfc Christian D Gurtner, 19 Master Sgt George A Fernandez, 36 Capt James F Adamouski, 29 Spc Mathew G Boule, 22 Adjudant-chef Erik A Halvorsen, 40 Adjudant-chef Officier Scott Jamar, 32 Sgt Michael F Pedersen, 26 Adjudant-chef Eric A Smith, 41 Lt Nathan D White, 30.

          Nombre de victimes : deux
          Circonstances : Un soldat a été tué à Samawa lorsqu'une grenade propulsée par fusée a touché son véhicule. Un marine a été tué par une décharge d'arme non destinée au combat au Camp Coyote, au Koweït.
          Noms publiés par le département américain de la Défense : Sgt Jacob L Butler, 24 Lance Cpl Joseph B Maglione, 22.

          Nombre de victimes : une
          Circonstances : Un soldat a été tué par l'artillerie ennemie à Ayyoub.
          Noms publiés par le département américain de la défense : Spc Brandon J Rowe, 20 ans.

          Nombre de victimes : trois
          Circonstances : trois marines sont morts dans un accident d'hélicoptère UH-1N Huey dans le sud de l'Irak.
          Noms publiés par le département américain de la Défense : Sgt Michael V Lalush, 23 Capt Aaron J Contreras, 31 Marine Sgt Brian D McGinnis, 23.

          Nombre de victimes : six
          Circonstances : un marin a été tué dans un accident de véhicule non hostile. Quatre soldats ont été tués à un poste de contrôle dans le sud de l'Irak après l'explosion d'une bombe dans un taxi qui approchait. Un marine a été tué lors d'un échange de tirs.
          Noms publiés par le département américain de la défense : Lance Cpl William W White, 24 Pfc Michael Russell Creighton Weldon, 20 SPC Michael Edward Curtin, 23 Pfc Diego Fernando Rincon, 19 Sgt Eugene Williams, 24 ans, sergent James W Cawley, 41 ans.

          Nombre de victimes : deux
          Circonstances : un soldat est mort lorsqu'un véhicule de combat Bradley est tombé d'une falaise lors d'un accident non hostile dans le sud de l'Irak. Un soldat a été tué au combat près de Nassiriya.
          Noms publiés par le département américain de la Défense : Sgt Roderic A Solomon, 32 ans Sgt Fernando Padilla-Ramirez, 26 ans.

          Nombre de victimes : trois
          Circonstances : Deux sont morts dans des opérations de combat non divulguées. Un marine est mort lorsque son char est tombé d'un pont dans l'Euphrate lors d'opérations de combat au nord-ouest de Nassiriya.
          Noms publiés par le département américain de la Défense : Gunnery Sgt Joseph Menusa, 33 Lance Cpl Jesus A Suarez del Solar, 20 Cpl Robert M Rodriguez, 21.

          Nombre de victimes : deux
          Circonstances : Un marin a été tué dans un accident de véhicule non hostile en Irak. Un soldat est décédé après avoir été évacué du Koweït à cause d'une maladie soudaine.
          Noms publiés par le département américain de la Défense : Marine Major Kevin G Nave, 36 Spc William A Jeffries, 39.

          Nombre de victimes : cinq
          Circonstances : Un soldat est mort des suites de blessures reçues lors de l'attaque à la grenade au camp de Pennsylvanie, au Koweït, le 22 mars. Un marin a été tué au combat en Irak. Trois soldats ont été tués lors d'opérations de convoi à proximité de l'Euphrate.
          Noms publiés par le département américain de la défense : Maj Gregory Stone, 40 Hospital Corpsman Third Class (Fleet Marine Force) Michael Vann Johnson, Jr, 25 Staff Sgt Donald C May, Jr, 31 Lance Cpl Patrick T O'Day, 20 Pfc Francisco A Martinez Flores, 21 ans.

          Nombre de victimes : six
          Circonstances : Un marine a été tué par la décharge accidentelle d'une mitrailleuse de calibre .50 dans le sud de l'Irak. Un soldat est mort dans un accident de véhicule non hostile. Trois soldats ont été tués dans des combats militaires à proximité du canal de Saddam. Un soldat a été tué au combat à la périphérie d'An Nasiriyah.
          Noms publiés par le département américain de la défense : Army Spc Gregory P Sanders, 19 Lance Cpl Eric J Orlowski, 26 Sgt Nicolas M Hodson, 22 Cpl Evan T James, 20 Sgt Bradley S Korthaus, 28 Lance Cpl Thomas A Blair, 24.

          Nombre de victimes : 28
          Circonstances : 19 marines ont été tués dans une embuscade à Nassiriya. Huit soldats se trouvaient dans un convoi qui a été pris en embuscade en Irak. Un soldat a été tué par une grenade alors qu'il dormait dans une tente au Camp Pennsylvania, au Koweït.
          Noms publiés par le ministère américain de la Défense : Cpl Kemaphoom A Chanawongse, 22 Cpl Lance Brian Rory Buesing, 20 Cpl Randal Kent Rosacker, 21 Sgt Michael E Bitz, 31 Lance Cpl David K ​​Fribley, 26 Cpl Jose A Garibay, 21 Cpl Jorge A Gonzalez , 20 Sgt Phillip A Jordan, 42 2nd Lt Frederick E Pokorney Jr, 31 Lance Cpl Thomas J Slocum, âge inconnu Spc Jamaal R Addison, 22 Pfc Howard Johnson II, 21 Captain Williams, 31 Lance Cpl Patrick R Nixon Sgt Brendon C Reiss , 23 Pfc Tamario D Burkett, 21 Lance Cpl Donald J Cline, 21 Pvt Nolen R Hutchings, 19 Pvt Jonathan L Gifford, 20 Sgt George E Buggs, 31 Master Sgt Robert J Dowdy, 38 Pvt Ruben Estrella-Soto, 18 CPS James M Kiehl, 22 Adjudant-chef Johnny Villareal Mata, 35 Pfc Lori Ann Piestewa, 23 Pvt Brandon U Sloan, 19 Sgt Donald R Walters, 33 Capt Christopher Scott Seifert, 27.

          Nombre de victimes : deux
          Circonstances : Un est mort lorsque deux hélicoptères Sea King de la RAF sont entrés en collision. L'un est mort dans un accident de véhicule non hostile. Un autre officier a été tué par une grenade alors qu'il dormait dans son camp au Koweït.
          Noms publiés par le département américain de la Défense : Navy Lt Thomas Mullen Adams, 27 Reserve Spc Brandon S Tobler, 19 Army Capt Christopher Scott Seifert, 27.

          Nombre de victimes : deux
          Circonstances : opérations de combat.
          Noms publiés par le département américain de la défense : 2nd Lt Therrel S Childers, 30 Lance Cpl Jose Gutierrez, 22 ans.

          Nombre de victimes : quatre
          Circonstances : Tous les quatre sont décédés lorsque leur hélicoptère CH-46 Sea Knight s'est écrasé au Koweït.
          Noms publiés par le département américain de la Défense : Maj Jay Thomas Aubin, 36 Capt Ryan Anthony Beaupre, 30 Cpl Brian Matthew Kennedy, 25 Sgt Kendall Damon Watersbey, 29.

          Incidents signalés faisant des victimes militaires irakiennes

          Pertes militaires irakiennes : 2 320 (estimation de la coalition)
          Prisonniers de guerre irakiens détenus : 9 000

          Victimes irakiennes signalées : aucune estimation donnée

          Victimes irakiennes signalées : l'estimation américaine indique qu'au moins 2 320 soldats irakiens ont été tués rien qu'à Bagdad. Aucune estimation n'a été donnée pour le reste de l'Irak. L'armée irakienne n'a donné aucun chiffre sur les pertes qu'elle a subies.

          Victimes irakiennes signalées : aucune estimation donnée

          Victimes irakiennes signalées : Des responsables américains affirment qu'environ 2 000 combattants irakiens ont été tués à Bagdad depuis que les troupes américaines ont attaqué la périphérie de la ville. Source : Reuters.
          Aucune réponse officielle irakienne à ces allégations.

          Victimes irakiennes signalées : Des dizaines d'Irakiens ont été tués dans un combat pour Kerbala. Source : Reuters.
          Aucune réponse officielle irakienne à ces allégations.

          Victimes irakiennes signalées : aucune estimation donnée.

          Victimes irakiennes signalées : des responsables militaires américains affirment que 320 soldats irakiens ont été tués dans la bataille pour l'aéroport international de Saddam. Source : Reuters.
          Aucune réponse officielle irakienne à ces allégations.

          Victimes irakiennes signalées : Des sources militaires américaines ont rapporté que la division de la Garde républicaine de Bagdad près de Kut, au sud-est de Bagdad, a été "détruite". Aucune estimation précise des pertes irakiennes n'a été donnée. Source : Reuters.
          Aucune réponse officielle irakienne à ces allégations.

          Victimes irakiennes signalées : des sources militaires américaines ont rapporté que des marines du 3e bataillon, 4e régiment, ont tué au moins 75 Irakiens et emmené 44 prisonniers de guerre au cours d'opérations visant à nettoyer les nids de mortier, les tireurs d'élite et les chars irakiens le long d'une ligne de plusieurs kilomètres de large près de Diwaniya, à 80 milles. au sud-est de Bagdad. Source : AP.
          Aucune réponse officielle irakienne à ces allégations.

          Victimes irakiennes signalées : Des sources militaires américaines affirment que de nombreux Irakiens ont été tués dans une bataille acharnée sur la ligne de front à environ 70 miles au sud de Bagdad. Source : Reuters.
          Aucune réponse officielle irakienne à ces allégations.

          Victimes irakiennes signalées : Des sources militaires américaines affirment que 50 gardes républicains d'élite ont été tués près de Najaf après une attaque par plusieurs hélicoptères Apache américains. Source : Reuters.
          Aucune réponse officielle irakienne à ces allégations.

          Victimes irakiennes signalées : le commandement central américain affirme qu'un avion à réaction américain a tué 200 paramilitaires pro-Saddam après qu'une bombe à guidage laser a touché un bâtiment à Bassora.
          Aucune réponse officielle irakienne à ces allégations.

          Victimes irakiennes signalées : les positions des troupes irakiennes au sud de Bagdad sont fortement bombardées. Aucune estimation précise des victimes irakiennes n'est donnée. Source : AP.
          Réponse irakienne : « Les bombardements intensifs au sud de Bagdad n'ont pas eu de grand effet. Les troupes irakiennes sont bien protégées dans de petites tranchées et les pertes militaires ont été minimes. Source : ministre irakien de la Défense Sultan Hashim Ahmad Jabburi Tai.

          Victimes irakiennes signalées : les forces britanniques ont engagé et détruit 14 chars irakiens qui ont tenté de sortir de la ville méridionale de Bassora. Aucune estimation précise des pertes irakiennes n'a été donnée. Source : militaire britannique.
          Aucune réponse officielle irakienne à ces allégations.

          Victimes irakiennes signalées : Des colonnes des divisions d'élite de la Garde républicaine irakienne et des combattants paramilitaires se sont déplacées vers le sud depuis Bagdad. Les commandants américains ont répondu en ordonnant des frappes aériennes intenses, qui, selon eux, ont anéanti de nombreux convois. Aucune estimation précise des victimes irakiennes. Source : Washington Post.
          Aucune réponse officielle irakienne à ces allégations.

          Victimes irakiennes signalées : les responsables américains de la défense affirment qu'entre 150 et 500 Irakiens ont été tués dans une bataille près de Najaf.
          Aucune réponse officielle irakienne à ces allégations.

          Victimes irakiennes signalées : des responsables britanniques affirment que leurs forces ont effectué un raid dans une banlieue de Bassora et capturé un haut dirigeant du parti Baas au pouvoir, tuant 20 de ses gardes du corps.
          Réponse irakienne : « La situation à Bassora est stable. La résistance se poursuit et nous leur donnons plus de leçons. Source : Ministre irakien de l'Information.

          Pertes irakiennes signalées : plus de 30 soldats irakiens tués lors d'un bombardement alors qu'ils se rendaient pour renforcer la ville de Nassiriya. Source : Reuters.
          Aucune réponse officielle irakienne à ces allégations.

          Victimes irakiennes signalées : les responsables américains de la défense affirment que 70 Irakiens ont été tués dans une bataille au sud de Najaf.
          Aucune réponse officielle irakienne à ces allégations.

          Victimes irakiennes signalées : Plus de 60 soldats irakiens tués alors que des soldats et des chars de la 7e brigade blindée britannique ont tiré sur des champs de bataille clés du sud de l'Irak. Source : Reuters.
          Aucune réponse officielle irakienne à ces allégations.

          Victimes irakiennes signalées : l'armée britannique affirme que six Irakiens ont été tués dans des combats pour sécuriser des installations clés sur la péninsule irakienne de Faw.
          Aucune réponse officielle irakienne à ces allégations.

          Victimes civiles irakiennes

          Estimation irakienne : 1 254 tués, 5 112 blessés (estimations irakiennes jusqu'au 3 avril)
          Civils irakiens tués : 1 878- 2 325
          Source : iraqbodycount.org

          L'organisation irakienne de décompte des corps est une organisation à but non lucratif composée de bénévoles et financée par des dons. Il décrit son objectif comme "d'établir une base de données publique indépendante et complète des décès de civils rapportés par les médias en Irak".

          Son décompte des décès de civils est compilé à partir de reportages dans les médias du monde entier. Chaque rapport est sourcé et enregistré dans une base de données publique. Lorsque ses sources rapportent des chiffres différents, une fourchette (un minimum et un maximum) est donnée. Pour plus de détails, visitez iraqbodycount.net

          Victimes de journalistes

          Victimes confirmées de journalistes : 13
          Journalistes blessés : deux
          Journalistes disparus confirmés : deux

          Mario Podesto, 52 ans, correspondant de Argentine America TV, a été tué lorsque sa voiture s'est écrasée sur l'autoroute entre Amman et Bagdad.

          Sa caméraman, Veronica Cabrera, 28 ans, a été grièvement blessée et est décédée le lendemain. Elle a été la première femme journaliste à mourir en couvrant la guerre en Irak. Source : Reuters.

          Un interprète irakien a été tué lorsque des hommes armés ont tendu une embuscade et kidnappé trois journalistes malaisiens à Bagdad. Les journalistes ont été libérés le même jour. Source : Reuters.

          Tarek Ayoub, correspondant et caméraman de la chaîne de télévision al-Jazeera, a été tué lors d'un raid aérien américain sur Bagdad. Source : Reuters.

          Taras Protsyuk, 35 ans, cameraman de Reuters, a été tué lorsqu'un char américain a tiré sur l'hôtel où lui et d'autres journalistes séjournaient. Un journaliste espagnol a été blessé dans la même explosion. Source : Reuters.

          Julio Anguita Parrado, 31 ans, reporter du quotidien espagnol El Mundo, a été tué lors d'une attaque irakienne contre un centre de communication américain dans la banlieue sud de Bagdad. Il faisait partie de la 3e division d'infanterie américaine. Christian Liebig, reporter de l'hebdomadaire Focus, a également été tué dans l'attaque. Source : Reuters.

          David Bloom, 39 ans, correspondant de NBC en Irak, est décédé d'un caillot de sang selon la chaîne. Il avait voyagé avec le 3e d'infanterie de l'armée américaine. Source : Reuters.

          Un traducteur de la BBC, Kamaran Abdurazaq Muhamed, 25 ans, a été tué lorsqu'un convoi de forces spéciales américaines et d'alliés kurdes avec qui il voyageait a été la cible de tirs "amis" d'un avion de guerre américain. Au moins 18 personnes sont mortes et 45 auraient été blessées

          Michael Kelly, l'ancien rédacteur en chef de l'Atlantic Monthly, a été tué avec un soldat américain dans un accident impliquant leur jeep. Source : Reuters.

          Kaveh Golestan, 52 ans, un caméraman indépendant iranien travaillant pour la British Broadcasting Corporation, est décédé alors qu'il se tenait sur une mine alors qu'il sortait de sa voiture.

          Le journaliste de Channel Four News, Gaby Rado, a été retrouvé mort après être apparemment tombé du toit de son hôtel dans le nord de l'Irak contrôlé par les Kurdes.

          Les quatre journalistes disparus d'un hôtel de Bagdad la semaine dernière ont refait surface sains et saufs en Jordanie. Selon Janey McAllester qui s'est entretenue avec son frère Matthew McAllester, l'un des journalistes portés disparus, tous les quatre avaient été détenus dans une prison de Bagdad pendant que les autorités irakiennes les interrogeaient. Les trois journalistes portés disparus d'al-Arabiya, une chaîne de télévision en langue arabe basée à Dubaï, étaient également sains et saufs. Ils ont refait surface au Koweït le 30 mars.

          Terry Lloyd, un journaliste chevronné de la chaîne britannique Independent Television News (ITN), a été tué après avoir essuyé des tirs de la coalition dans le sud de l'Irak. Source : ITN. Le caméraman français Fred Nerac et le producteur libanais Hussein Othman, qui étaient membres de l'équipe ITN de Terry Lloyd, sont portés disparus après l'incident. Source : Reuters.

          Le caméraman australien Paul Moran tué par une voiture piégée dans le nord de l'Irak. Les responsables kurdes ont blâmé le groupe islamique militant Ansar al-Islam, que Washington a lié à al-Qaida. Source : Reuters.


          Morts civiles pendant la guerre en Irak 2003-2021

          Entre 2003 et mai 2021, le nombre de morts civiles dues à la guerre en Irak a considérablement fluctué. Au 31 mai, il y avait eu 284 décès de civils documentés en 2021.

          Décès de civils dans la guerre en Irak

          Les victimes civiles sont les décès de personnes non militaires à la suite d'opérations militaires. Le nombre de décès de civils documentés dans la guerre en Irak a culminé en 2006 à 29 517 victimes. Depuis lors, le nombre est tombé à 4 162 victimes documentées en 2011, et le nombre de victimes diminue depuis 2014. En raison de la nature de la guerre en Irak et des rapports de guerre, les données ne peuvent pas être considérées comme exactes. De nombreux civils tués pendant la guerre en Irak pourraient rester portés disparus.

          La guerre en Irak a été déclenchée en mars 2003 lors de l'invasion de l'Irak par les forces américaines. Huit ans plus tard, en décembre 2011, les États-Unis ont officiellement déclaré la fin de la guerre en Irak. Depuis le début de la guerre en 2003 jusqu'au 30 septembre 2015, on estime que les États-Unis ont dépensé au total plus de 819 milliards de dollars américains en coûts de guerre en Irak. Ce nombre comprend les fonds demandés par le président et alloués par le Congrès, et tient compte des dépenses militaires et non militaires. Les dépenses ont été les plus élevées en 2008, cette année-là, plus de 142 milliards de dollars américains ont été dépensés en Irak par le gouvernement des États-Unis. En 2019, environ 7 990 militaires américains en service actif étaient déployés en Afrique du Nord, au Proche-Orient et en Asie du Sud.

          Le nombre de soldats américains tués en Irak a culminé en 2007 avec un peu plus de neuf cents victimes. La même année, plus de 25 000 civils ont été tués en Irak.


          Héros déchus de l'opération Iraqi Freedom

          Cliquez sur le nom d'un membre du service pour plus d'informations.

          28 juin 2003 Le sergent de l'armée. Timothy M. Conneway, 22 ans, d'Enterprise, Alabama. Conneway voyageait dans un véhicule du gouvernement lorsqu'un engin explosif a explosé et a frappé le véhicule le 26 juin à Bagdad, en Irak. Conneway a été affecté au 3e Bataillon, 75e Régiment de Rangers, à Fort Benning, en Géorgie. Décédé le 28 juin 2003. 27 juin 2003 Army Cpl. Tomas Sotelo, Jr., 20 ans, de Houston, Texas. Sotelo voyageait dans un convoi lorsqu'une grenade propulsée par fusée a frappé son véhicule à Bagdad, en Irak. Sotelo a été affecté à la troupe du quartier général du 2e régiment de cavalerie blindée, à Fort Polk, en Louisiane. Décédé le 27 juin 2003. 26 juin 2003 CPS de l'Armée. Cory A. Hubbell, 20 ans, d'Urbana, Illinois. Hubbell est décédé d'une cause non liée au combat à Camden Yards, au Koweït. Hubbell a été affecté à la compagnie B, 46th Engineer Battalion, Fort Rucker, Alabama. Décédé le 26 juin 2003. Hospitalier de la Marine Josué McIntosh, 22 ans, de Kingman, Arizona. McIntosh est décédé à Karbala, en Irak, d'une blessure par balle non hostile. Il a été affecté au troisième bataillon du septième régiment de marines, à Twentynine Palms, en Californie. Décédé le 26 juin 2003. La CPS de l'Armée. Richard P. Orengo, 32 ans, de Porto Rico. Orengo a été abattu et est décédé des suites de ses blessures à An Najif, en Irak. Orengo a été affecté à la 755e compagnie de police militaire, Arecibo, Porto Rico. Décédé le 26 juin 2003. 25 juin 2003 CPS de l'Armée. Andrew F. Chris, 25 ans, de Huntsville, Alabama. Chris a été mortellement blessé en Irak lors d'opérations de combat en territoire ennemi hostile. Chris a été affecté à la Compagnie B, 3e Bataillon, 75e Régiment de Rangers, Fort Benning, Géorgie. Décédé le 25 juin 2003. Marine Lance Cpl. Gregory E. MacDonald, 29 ans, de Washington, D.C. MacDonald est décédé en Irak lorsque le véhicule blindé léger dans lequel il voyageait s'est renversé. MacDonald a été affecté à la Compagnie Bravo, 4e Bataillon de reconnaissance blindé léger, Frederick, Maryland. Décédé le 25 juin 2003. 24 juin 2003 La CPS de l'Armée. Cédric L. Lennon, 32 ans, de West Blocton, Alabama. Lennon est décédé d'une cause non liée au combat à Bagdad, en Irak. Il a été affecté au quartier général et à la troupe du quartier général du 2e régiment de cavalerie blindée, à Fort Polk, en Louisiane. Décédé le 24 juin 2003. 22 juin 2003 Le sergent de l'armée. Orenthial J. Smith, 21 ans, d'Allendale, Caroline du Sud. Smith était dans un convoi qui a été pris en embuscade par des tirs d'armes légères à Bagdad, en Irak. Smith a été affecté à la Compagnie A, 123e Bataillon de soutien principal, Dexheim, Allemagne. Décédé le 22 juin 2003. 19 juin 2003 CPS de l'Armée. Paul T. Nakamura, 21 ans, de Santa Fe Springs, Californie. Nakamura faisait partie d'une équipe d'ambulanciers transportant un soldat blessé lorsque le véhicule a été touché par un RPG à Al Iskandariyah, en Irak. Il a été affecté à la 437th Medical Company, basée à Colorado Springs, Colorado. Décédé le 19 juin 2003. 18 juin 2003 Army Pfc. Michael R. Deuel, 21 ans, de Nemo, Dakota du Sud. Deuel a reçu des blessures mortelles par balle alors qu'il était de garde dans un centre de distribution de propane à Bagdad, en Irak.Il a été affecté à la compagnie B, 2e bataillon, 325e régiment d'infanterie, 82e division aéroportée, Fort Bragg, Caroline du Nord. Décédé le 18 juin 2003. Le sergent-major de l'armée. William T. Latham, 29 ans, de Kingman, Arizona. Latham participait à un raid sur un marché d'armes présumé à Ar Ramadi, en Irak, le 19 mai, lorsqu'il a été touché par des éclats d'obus. Latham a été évacué vers les États-Unis où il est décédé de ses blessures au Walter Reed Army Medical Center, à Washington, D.C. Il a été affecté à la Troop E, 2nd Squadron, 3rd Armored Cavalry Regiment, Fort Carson, Colorado. Décédé le 18 juin 2003. 17 juin 2003 Army Pvt. Robert L. Frantz, 19 ans, de San Antonio, Texas. Frantz était de garde lorsqu'un habitant du quartier a lancé une grenade par-dessus le mur. Frantz est décédé des suites de ses blessures à Bagdad, en Irak. Il a été affecté à la compagnie B, 1er bataillon, 36e régiment d'infanterie, 1re division blindée, Ray Barracks, Allemagne. Décédé le 17 juin 2003. Le sergent de l'armée. Michael L. Tosto, 24 ans, d'Apex, Caroline du Nord. Tosto est décédé d'une cause non liée au combat au Camp Wolf, au Koweït. Il a été affecté à la compagnie A, 1er bataillon, 35e régiment blindé, 1re division blindée, Smith Barracks, Allemagne. Décédé le 17 juin 2003. 16 juin 2003 Army Pfc. Shawn D. Pahnke, 25 ans, de Shelbyville, Indiana. Pahnke était en patrouille à Bagdad, en Irak, lorsqu'il a été mortellement blessé par balle. Il a été affecté à la compagnie C, 1er bataillon, 37e régiment blindé, 1re division blindée, Friedberg, Allemagne. Décédé le 16 juin 2003. La CPS de l'Armée. Joseph D. Suell, 24 ans, de Lufkin, Texas. Suell est décédé d'une cause non liée au combat à Todjie, en Irak. Suell a été affecté au quartier général et au quartier général et à la batterie de service, 5e bataillon, 3e régiment d'artillerie de campagne, Fort Sill, Oklahoma. Décédé le 16 juin 2003. 15 juin 2003 Marine Pfc. Ryan R. Cox, 19 ans, de Derby, Kansas. Décédé des suites de blessures causées par une décharge d'arme non destinée au combat près d'An Najaf, en Irak. Cox a été affecté au 1er Bataillon, 7e Régiment de Marines, 1re Division de marines, Marine Corps Air-Ground Combat Center, Twentynine Palms, Californie. Décédé le 15 juin 2003. 13 juin 2003 Le sergent-major de l'armée. Andrew R. Pokorny, 30 ans, de Naperville, Illinois. Sur le chemin du retour de patrouille, le véhicule de transport de troupes blindé M113 de Pokorny a jeté une piste provoquant le renversement du véhicule à Al Asad, en Irak. Il a été affecté au 3rd Air Defense Artillery, 3rd Armor Cavalry Regiment, Fort Carson, Colorado. Décédé le 13 juin 2003. 12 juin 2003 CPS de l'Armée. John K. Klinesmith, Jr., 25 ans, de Stockbridge, Géorgie. Klinesmith a été vu pour la dernière fois en train de patauger dans le lac de l'enceinte du palais à Al Fallujah, en Irak. Une recherche a été lancée et le corps de Klinesmith a été découvert au bord du lac. Il a été affecté à la compagnie C, 2e bataillon, 14e régiment d'infanterie, 10e division de montagne, Fort Drum, New York. Décédé le 12 juin 2003. 10 juin 2003 Army Cpl. Gavin L. Voisin, 20 ans, de Somerset, Ohio. Un voisin était en congé de garde et se reposait dans un bus à Bagdad, en Irak, lorsqu'une grenade propulsée par fusée a été tirée par des hommes dans la rue. Le voisin est décédé des suites de ses blessures. Il a été affecté à la Compagnie C, 3e Bataillon, 325e Régiment d'infanterie, 82e Division aéroportée, Fort Bragg, Caroline du Nord. Décédé le 10 juin 2003. 8 juin 2003 Le sergent-major de l'armée. Michael E. Dooley, 23 ans, de Pulaski, Virginie. Dooley dirigeait un poste de contrôle de la circulation à Al Asad, en Irak, lorsqu'un véhicule s'est approché du poste de contrôle et que deux personnes en sont sorties en demandant un médecin pour leur ami malade. Immédiatement après la demande d'aide, ils ont ouvert le feu sur Dooley, ce qui a entraîné sa mort. Dooley a été affecté au 1er escadron, troupe B, 4e peloton, 3e régiment de cavalerie blindée, Fort Carson, Colorado. Décédé le 8 juin 2003. 7 juin 2003 Army Pvt. Jesse M. Halling, 19 ans, d'Indianapolis, Indiana. Halling a reçu une blessure par balle mortelle dans un poste de police militaire lorsque sa section a reçu des tirs de grenades propulsées par fusil et d'armes légères. Halling a été affecté à la 401st Military Police Company, à Fort Hood, au Texas. Décédé le 7 juin 2003. 6 juin 2003 Marine Maître de 3e classe Doyle W. Bollinger, Jr., 21 ans, de Poteau, Oklahoma. Bollinger est mort en Irak lorsqu'un engin non explosé a explosé accidentellement dans la zone où il travaillait. Il a été affecté au bataillon de construction mobile naval 133, Gulfport, Mississippi. Décédé le 6 juin 2003. Le sergent de l'armée. Travis L. Burkhardt, 26 ans, d'Edina, Missouri. Burkhardt faisait partie d'une mission d'escorte lorsque le véhicule dans lequel il se trouvait a heurté un trottoir le long de la route et s'est renversé à Bagdad, en Irak. Burkhardt a été affecté à la 170e Compagnie de police militaire, à Fort Lewis, dans l'État de Washington. Décédé le 6 juin 2003. Maître de Marine 3e classe David Sisung, 21 ans, de Phoenix, Arizona. Sinsung est décédé d'une blessure non liée au combat alors qu'il se trouvait dans le golfe Persique. Il a été affecté à l'USS Nimitz, port d'attache à San Diego, en Californie. Décédé le 6 juin 2003. 5 juin 2003 CPS de l'Armée. Branden F. Oberleitner, 20 ans, de Worthington, Ohio. Oberleitner revenait d'une patrouille à pied lorsque l'élément s'est fait tirer dessus par une grenade propulsée par un fusil à Al Fallujah, en Irak. Oberleitner a été affecté à la compagnie B, 2e bataillon, 502e régiment d'infanterie, Fort Campbell, Kentucky. Décédé le 5 juin 2003. 3 juin 2003 Le sergent de l'armée. Atanacio Haro-Marin, 27 ans, de Baldwin Park, Californie. Haro-Marin occupait un poste de contrôle au sud de Balad, en Irak, lorsque son unité a été la cible de tirs ennemis provenant de grenades propulsées par fusée et d'armes légères. Haro-Marin a été affecté à la batterie C, 3e bataillon, 16e régiment d'artillerie de campagne, à Fort Hood, au Texas. Décédé le 3 juin 2003. 1 juin 2003 Le sergent des Marines. Jonathan W. Lambert, 28 ans, de Newssite, Mississippi. Lambert est décédé au centre médical régional de Landstuhl, en Allemagne, des suites de blessures qu'il a subies lorsque son HMMWV s'est renversé le 26 mai en Irak. Il a été affecté au quartier général du bataillon de la 1re division de marines, à Camp Pendleton, en Californie. Décédé le 1er juin 2003. 30 mai 2003 CPS de l'Armée. Michael T. Gleason, 25 ans, de Warren, Pennsylvanie. CPS. Gleason voyageait dans un convoi de trois véhicules lors d'une tempête de Mossoul à Tikrit (2 HUMMV, 1 véhicule tactique moyen léger). Un véhicule civil a esquivé un nid-de-poule provoquant une embardée des HUMMV. Il n'y avait pas assez de distance d'arrêt entre les véhicules, ce qui a fait que le LMTV a dévié de la route et s'est retourné, causant la mort de Gleason et de deux autres soldats. Il a été affecté au 519th Military Intelligence Battalion, à Fort Bragg, en Caroline du Nord. Décédé le 30 mai 2003. La CPS de l'Armée. Kyle A. Griffin, 20 ans, d'Emerson, New Jersey. Griffin voyageait dans un convoi de trois véhicules lors d'une tempête de Mossoul à Tikrit (2 HUMMV, 1 véhicule tactique moyen léger). Un véhicule civil a esquivé un nid-de-poule provoquant une embardée des HUMMV. Il n'y avait pas assez de distance d'arrêt entre les véhicules, ce qui a fait que le LMTV a dévié de la route et s'est retourné, causant la mort de Griffin et de deux autres soldats. Il a été affecté au 519th Military Intelligence Battalion, à Fort Bragg, en Caroline du Nord. Décédé le 30 mai 2003. La CPS de l'Armée. Zacharie W. Long, 20 ans, de Milton, Pennsylvanie. CPS. Long voyageait dans un convoi de trois véhicules lors d'une tempête de Mossoul à Tikrit (2 HUMMV, 1 véhicule tactique moyen léger). Un véhicule civil a esquivé un nid-de-poule provoquant une embardée des HUMMV. Il n'y avait pas assez de distance d'arrêt entre les véhicules, ce qui a poussé le LMTV à quitter la route et à se retourner, causant la mort de Long et de deux autres soldats. Il a été affecté au 519th Military Intelligence Battalion, à Fort Bragg, en Caroline du Nord. Décédé le 30 mai 2003. 28 mai 2003 Le sergent-major de l'armée. Kenneth R. Bradley, 39 ans, d'Utique, Mississippi. La mort de Bradley à Baqubah, en Irak, n'était pas liée au combat. Il a été affecté au 588th Engineer Battalion, à Fort Hood, au Texas. Décédé le 28 mai 2003. La CPS de l'Armée. José A. Perez III, 22 ans, de San Diego, Texas. Perez était dans un convoi qui a été pris en embuscade à Taji, en Irak. Il a été affecté au 6e Bataillon, 27e Régiment d'artillerie de campagne, Fort Sill, Oklahoma. Décédé le 28 mai 2003. 27 mai 2003 Le sergent de l'armée. Thomas F. Balai, 34 ans, de Cannon City, Colorado. Broomhead montait la garde à un poste de contrôle à Al Fallujah, en Irak, lorsqu'un véhicule s'est arrêté et que des assaillants ont tiré sur lui. Broomhead a été affecté au 2e Escadron, 3e Régiment de cavalerie blindée, Fort Carson, Colorado. Décédé le 27 mai 2003. Le sergent-major de l'armée. Michael B. Quinn, 37 ans, de Colorado Springs, Colorado. Quinn était de garde à un poste de contrôle à Al-Fallujah, en Irak, lorsqu'un véhicule s'est arrêté et que des assaillants ont tiré sur lui. Quinn a été affecté au 2e Escadron, 3e Régiment de cavalerie blindée, Fort Carson, Colorado. Décédé le 27 mai 2003. 26 mai 2003 (5) Le sergent de l'armée. Keman L. Mitchell, 24 ans, de Hilliard, Floride. Mitchell a sauté dans un plan d'eau de sept pieds de profondeur à Kirkouk, en Irak. Lorsqu'il n'a pas réussi à refaire surface, des membres de son équipe l'ont récupéré. Le personnel médical s'est rendu sur les lieux et a commencé la réanimation cardio-pulmonaire. Mitchell a été évacué vers une équipe chirurgicale avancée et a été déclaré mort à son arrivée. Mitchell a été affecté à la compagnie C, 4e bataillon du génie, Fort Carson, Colorado. Décédé le 26 mai 2003. Army Pvt. Kenneth A. Nalley, 19 ans, de Hambourg, Iowa. Nalley et le sergent. Brett J. Petriken escortait un convoi dans un HMMWV lorsqu'un transporteur d'équipement lourd a traversé la médiane et a heurté leur véhicule à As Samawah, en Irak. Les deux soldats ont été affectés à la 501e Compagnie de police militaire, à Wiesbaden, en Allemagne. Décédé le 26 mai 2003. Le sergent-major de l'armée. Brett J. Petriken, 30 ans, du Michigan. Petriken et Pvt. Kenneth A. Nalley escortait un convoi dans un HMMWV lorsqu'un transporteur d'équipement lourd a traversé la médiane et a heurté leur véhicule à As Samawah, en Irak. Les deux soldats ont été affectés à la 501e Compagnie de police militaire, à Wiesbaden, en Allemagne. Décédé le 26 mai 2003. Le major de l'armée. Matthieu E. Schram, 36 ans, du Wisconsin. Schram a été tué alors qu'il voyageait dans un convoi militaire en mission de ravitaillement lorsqu'ils ont rencontré des tirs ennemis à Hadithah, en Irak. Il a été affecté à l'Escadron de soutien HHT 3rd ACR, Fort Carson, Colorado. Décédé le 26 mai 2003. Armée Pfc. Jérémie D. Smith, 25 ans, d'Odessa, Missouri. Smith escortait des transporteurs d'équipement lourd lorsque son véhicule a heurté des munitions non explosées à Bagdad, en Irak. Smith a été affecté au 1er Bataillon, 34e Régiment blindé, Fort Riley, Kansas. Décédé le 26 mai 2003. 25 mai 2003 Army Pvt. David Evans, Jr., 18 ans, de Buffalo, New York. Evans a été tué dans une explosion dans une installation qui contenait des munitions irakiennes à Ad Diwaniyah, en Irak. Evans et un autre soldat effectuaient la sécurité sur le site lorsque leur abri en acier s'est effondré lors de l'explosion initiale. Le reste de l'escouade est revenu après la première explosion et a extrait l'autre soldat, mais Pvt. Les restes d'Evans n'ont pu être localisés que plusieurs heures plus tard. Evans a été affecté à la 977th Military Police Company, à Fort Riley, au Kansas. Décédé le 25 mai 2003. 21 mai 2003 CPS de l'Armée. Nathaniel A. Caldwell, 27 ans, d'Omaha, Nebraska. Caldwell répondait à un appel de civils lorsque son véhicule s'est renversé à Bagdad, en Irak. Caldwell a été affecté au 404th Air Support Battalion, 4th Infantry Division, Fort Hood, Texas. Décédé le 21 mai 2003. 19 mai 2003 (6) Army Lt. Col. Dominique R. Baragona, 42 ans, de l'Ohio. Tué en Irak. Un camion semi-remorque a été mis en portefeuille sur la route et est entré en collision avec le HMMWV de Baragona, causant sa mort. Baragona a été affecté au 19e bataillon de maintenance, à Fort Sill, en Oklahoma. Décédé le 19 mai 2003. Capt. Andrew David LaMont, 31 ans, d'Eureka, Californie. Décédé lorsque son hélicoptère CH-46 Sea-Knight s'est écrasé dans le canal Shatt Al Hillah en Irak peu après le décollage. L'hélicoptère effectuait une mission de ravitaillement à l'appui d'opérations civilo-militaires. Il a été affecté au Marine Medium Helicopter Squadron - 364, Marine Aircraft Group 39, 3rd Marine Aircraft Wing, Camp Pendleton, Californie. Décédé le 19 mai 2003. Marine Lance Cpl. Jason William Moore, 21 ans, de San Marcos, Californie. Décédé lorsque son hélicoptère CH-46 Sea-Knight s'est écrasé dans le canal Shatt Al Hillah en Irak peu après le décollage. L'hélicoptère effectuait une mission de ravitaillement à l'appui d'opérations civilo-militaires. Il a été affecté au Marine Medium Helicopter Squadron - 364, Marine Aircraft Group 39, 3rd Marine Aircraft Wing, Camp Pendleton, Californie. Décédé le 19 mai 2003. Marine 1st Lt. Timothée Louis Ryan, 30 ans, d'Aurora, Illinois. Décédé lorsque son hélicoptère CH-46 Sea-Knight s'est écrasé dans le canal Shatt Al Hillah en Irak peu après le décollage. L'hélicoptère effectuait une mission de ravitaillement à l'appui d'opérations civilo-militaires. Il a été affecté au Marine Medium Helicopter Squadron - 364, Marine Aircraft Group 39, 3rd Marine Aircraft Wing, Camp Pendleton, Californie. Décédé le 19 mai 2003. Le sergent marin. Kirk Allen Straseskie, 23 ans, de Beaver Dam, Wisconsin. Noyé dans un canal près d'Al Hillah, en Irak, alors qu'il tentait de secourir les membres d'équipage d'un hélicoptère Marine CH-46 qui s'était écrasé dans le canal. Straseskie a été affecté au 1er Bataillon, 4e Régiment de Marines, Camp Pendleton, Californie. Décédé le 19 mai 2003. Le sergent-major des Marines. Aaron Dean Blanc, 27 ans, de Shawnee, Oklahoma. Décédé lorsque son hélicoptère CH-46 Sea-Knight s'est écrasé dans le canal Shatt Al Hillah en Irak peu après le décollage. L'hélicoptère effectuait une mission de ravitaillement à l'appui d'opérations civilo-militaires. Il a été affecté au Marine Medium Helicopter Squadron - 364, Marine Aircraft Group 39, 3rd Marine Aircraft Wing, Camp Pendleton, Californie. Décédé le 19 mai 2003. 18 mai 2003 Marine Cpl. Douglas José Marencoreyes, 28 ans, de Chino, Californie. Décédé lorsque le gros camion de transport qu'il conduisait a roulé sur environ 30 km au sud-est d'Al Samawah, en Irak. Marencoreyes était un réserviste affecté au 4th Light Armored Reconnaissance Battalion, Headquarters and Service Company, Camp Pendleton, Californie. Décédé le 18 mai 2003. La CPS de l'Armée. Rasheed Sahib, 22 ans, de Brooklyn, New York. Sahib et un autre soldat à Balad, en Irak, nettoyaient leurs armes lorsque l'arme de l'autre soldat a été déchargée, frappant Sahib à la poitrine. Sahib a été affecté au 20e Régiment d'artillerie de campagne, 4e Division d'infanterie, Fort Hood, Texas. Décédé le 18 mai 2003. 16 mai 2003 Le sergent-chef de l'armée. Williams L. Payne, 46 ans, d'Otsego, Michigan. Payne examinait des munitions non explosées à Haswah, en Irak, lorsque les munitions ont explosé, provoquant sa mort. Il a été affecté au 2e Bataillon, 70e Régiment blindé, Fort Riley, Kansas. Décédé le 16 mai 2003. 14 mai 2003 CPS de l'Armée. David T. Nutt, 32 ans, de Douglas, Géorgie. Nutt est mort à Mossoul, en Irak, lorsqu'un véhicule civil irakien a coupé son camion de 5 tonnes chargé sur la route. Nutt a fait une embardée et a heurté la médiane et son véhicule s'est renversé. Il a été affecté à la 494th Transportation Company, Fort Campbell, Kentucky. Décédé le 14 mai 2003. 13 mai 2003 Air Force Staff Sgt. Patrick Lee Griffin, Jr., 31 ans, de Dryden, New York. Tué au combat près de Diwaniyah, en Irak, lorsque son convoi a été pris en embuscade en route vers Bagdad. Griffin était un technicien en systèmes de données affecté au 728e Escadron de contrôle aérien, à la base aérienne d'Eglin, en Floride. Décédé le 13 mai 2003. Marine Lance Cpl. Nicolas Brian Kleiboeker, 19 ans, d'Irvington, Illinois. Tué près d'Al Hillah, en Irak, lorsque le bunker de munitions dans lequel il travaillait a pris feu et a explosé. Il a été affecté au 2e Bataillon du génie de combat, 2e Division de marines, Camp Lejeune, Caroline du Nord. Décédé le 13 mai 2003. 12 mai 2003 Marine Pfc. José Franci Gonzalez-Rodriguez, 19 ans, de Norwalk, Californie. Tué en Irak avec un autre Marine du First Marine Expeditionary Force lorsque des munitions non explosées qu'ils manipulaient ont explosé. Il a été affecté au 1er Bataillon d'approvisionnement, 1er Groupe de soutien des services de la Force, Camp Pendleton, Californie. Décédé le 12 mai 2003. Marine Lance Cpl. Jakub Henryk Kowalik, 21 ans, de Schaumburg, Illinois. Tué en Irak avec un autre Marine du First Marine Expeditionary Force lorsque des munitions non explosées qu'ils manipulaient ont explosé. Il a été affecté au 1er Bataillon de maintenance, 1er Groupe de soutien des services de la Force, Camp Pendleton, Californie. Décédé le 12 mai 2003. 10 mai 2003 Marine Lance Cpl. Matthieu R. Smith, 20 ans, d'Anderson, Indiana. Smith est décédé dans un accident de véhicule non hostile au Koweït lorsque le HMMWV qu'il conduisait dans le cadre d'un convoi vers Camp Coyote au Koweït a heurté une remorque garée. Il était un réserviste affecté au détachement 1, Compagnie des communications, Quartier général et Bataillon des services, 4e Groupe de soutien des services de la Force, Pérou, Indiana. Décédé le 10 mai 2003. 9 mai 2003 Marine Lance Cpl. Cédric E. Bruns, 22 ans, de Vancouver, Washington. Bruns est décédé dans un accident de véhicule non hostile au Koweït lorsque la camionnette qu'il conduisait a été heurtée du côté du conducteur par un système de véhicule logistique. Il était un réserviste affecté au 6e Bataillon de soutien du génie, 4e Groupe de soutien des services de la Force, Eugene, Oregon. Décédé le 9 mai 2003. Le sergent de l'armée. Richard P. Carl, 26 ans, de King Hill, Idaho. Carl était à bord d'un hélicoptère médical aérien UH-60 qui s'est écrasé dans le Tigre lors d'un incident non hostile près de Samarrah, en Irak. Il a été affecté à la 571st Air Medical Company, Fort Carson, Colorado. Décédé le 9 mai 2003. Adjuc de l'armée Hans N. Gukeisen, 31 ans, de Lead, Dakota du Sud. Gukeisen était à bord d'un hélicoptère médical aérien UH-60 qui s'est écrasé dans le Tigre lors d'un incident non hostile près de Samarrah, en Irak. Il a été affecté à la 571st Air Medical Company, Fort Carson, Colorado. Décédé le 9 mai 2003. Adjuc de l'armée Brian K. Van Dusen, 39 ans, de Columbus, Ohio. Van Dusen était à bord d'un hélicoptère médical aérien UH-60 qui s'est écrasé dans le Tigre lors d'un incident non hostile près de Samarrah, en Irak. Il a été affecté à la 571st Air Medical Company, Fort Carson, Colorado. Décédé le 9 mai 2003. 8 mai 2003 Army Pfc. Marlin T. Rockhold, 23 ans, de Hamilton, Ohio. Pfc. Rockhold dirigeait la circulation lorsqu'il a été touché par la balle d'un tireur d'élite. Rockhold a été affecté au 3e Bataillon, 7e Régiment d'infanterie, 3e Division d'infanterie (mécanisée), Fort Stewart, Géorgie. Décédé le 8 mai 2003. 4 mai 2003 Army Pvt. Jason L. Deibler, 20 ans, de Hampton, Virginie. Tué par une décharge d'arme non de combat au Koweït. Deibler a été affecté au 1er Bataillon, 6e Régiment d'infanterie, basé à Smith Barracks, Baumholder, Allemagne. Décédé le 4 mai 2003. 3 mai 2003 Le sergent de l'armée. Sean C. Reynolds, 25 ans, d'East Lansing, Michigan. Reynolds grimpait sur une échelle en Irak lorsqu'il est tombé, provoquant la décharge accidentelle de son fusil M4. Reynolds a été affecté au 74e Détachement de surveillance à longue distance 173e Brigade aéroportée, Camp Ederle, Italie. Décédé le 3 mai 2003. 1er mai 2003 Army Pfc. Jesse A. Givens, 34 ans, de Springfield, Missouri. Givens était garé dans un char de combat principal M-1 le long de la rive de l'Euphrate à Al Habbaniyah, en Irak.La berge a cédé, entraînant la chute du réservoir dans la rivière. Givens a été affecté au 2e Escadron, 3e Régiment de cavalerie blindée, Fort Carson, Colorado. Décédé le 1er mai 2003. 28 avril 2003 1er sergent de l'armée. Joe J. Garza, 43 ans, de Robstown, Texas. Garza roulait dans un HMMWV qui a fait une embardée pour éviter un véhicule civil à Bagdad, en Irak. Graza est tombé et a été heurté par un véhicule civil. Il a été affecté au 1er Bataillon, 30e Régiment d'infanterie, Fort Benning, Géorgie. Décédé le 28 avril 2003. 25 avril 2003 1er lieutenant de l'armée. Osbaldo Orozco, 26 ans, de Delano, Californie. Décédé lorsque son véhicule s'est renversé alors qu'il traversait un terrain accidenté. Son unité était la force de réaction rapide et répondait aux tirs ennemis. Il a été affecté à la Compagnie C, 1er Bataillon, 22e Régiment d'infanterie, Fort Hood, Texas. Décédé le 25 avril 2003. La CPS de l'Armée. Narson B. Sullivan, 21 ans, de North Brunswick, New Jersey. Tué par une décharge d'arme non de combat. Il a été affecté à la 411e Compagnie de police militaire, à Fort Hood, au Texas. Décédé le 25 avril 2003. 24 avril 2003 Le sergent de l'armée. Troy David Jenkins, 25 ans, de Ridgecrest, Californie. Mort de blessures reçues au combat. Le 19 avril, le sergent. Jenkins était en patrouille à pied avec d'autres soldats lorsqu'il a été blessé à la suite d'une explosion. Il a été affecté à la Compagnie B, 3e Bataillon, 187e Régiment d'infanterie, Fort Campbell, Kentucky. Décédé le 24 avril 2003. 22 avril 2003 Marine CWO Andrew Todd Arnold, 30 ans, de Spring, Texas. Tué dans un accident non hostile avec deux autres soldats lorsqu'un lance-grenades propulsé par fusée qu'ils tiraient pour se familiariser a mal fonctionné sur un champ de tir près de la ville d'Al Kut, en Irak. Il a été affecté au 1er Bataillon, 10e Régiment de Marines, 2e Brigade expéditionnaire de Marines, Camp Lejeune, Caroline du Nord. Décédé le 22 avril 2003. La CPS de l'Armée. Roy Russell Buckley, 24 ans, de Portage, Indiana. Buckley était à bord d'un camion M818 voyageant en convoi lorsqu'il est sorti de l'habitacle, est monté dans la remorque et n'est pas revenu. Buckley a été découvert allongé sur le bord de la route avec des blessures graves. L'aide médicale a été convoquée et il a été déclaré mort. Buckley a été affecté à la 685th Transportation Company, Hobart, Indiana. Décédé le 22 avril 2003. Marine CWO Robert William Channell, Jr., 36 ans, de Tuscaloosa, Alabama. Tué dans un accident non hostile avec deux autres soldats lorsqu'un lance-grenades propulsé par fusée qu'ils tiraient pour se familiariser a mal fonctionné sur un champ de tir près de la ville d'Al Kut, en Irak. Il a été affecté au 1er Bataillon, 10e Régiment de Marines, 2e Brigade expéditionnaire de Marines, Camp Lejeune, Caroline du Nord. Décédé le 22 avril 2003. Marine Lance Cpl. Alan Dinh Lam, 19 ans, de Snow Camp, Caroline du Nord. Tué dans un accident non hostile avec deux autres soldats lorsqu'un lance-grenades propulsé par fusée qu'ils tiraient pour se familiariser a mal fonctionné sur un champ de tir près de la ville d'Al Kut, en Irak. Il a été affecté au 8e bataillon des communications, 10e régiment de marines, 2e brigade expéditionnaire de marines, Camp Lejeune, Caroline du Nord. Décédé le 22 avril 2003. 17 avril 2003 Army Cpl. John Travis Rivero, 23 ans, de Gainesville, Floride. Rivero est décédé des suites de blessures subies lorsque son HMMWV s'est retourné dans l'ouest de l'Irak. Il a été affecté à la Compagnie C, 2e Bataillon, 124e Division d'infanterie, Eustis, Floride. Décédé le 17 avril 2003. 14 avril 2003 (7) Army Pfc. John E. Brown, 21 ans, de Troie, Alabama. Tué en Irak lorsqu'une grenade a explosé à l'intérieur de son HMMWV. Il a été affecté au 2e Bataillon, 44e Régiment d'artillerie de défense aérienne, Fort Campbell, Kentucky. Décédé le 14 avril 2003. La CPS de l'Armée. Thomas A. Foley III, 23 ans, de Dresde, Tennessee. Tué en Irak lorsqu'une grenade a explosé dans des circonstances en cours d'enquête. Il a été affecté au 2e Bataillon, 44e Régiment d'artillerie de défense aérienne, Fort Campbell, Kentucky. Décédé le 14 avril 2003. Marine Cpl. Armando Ariel Gonzalez, 25 ans, de Hialeah, Floride. Tué dans un accident non hostile lorsqu'un ravitailleur commercial s'est effondré dans la zone d'approvisionnement logistique Viper dans le sud de l'Irak. Gonzalez a été affecté au Marine Wing Support Squadron (MWSS)-273, Marine Wing Support Group (MWSG)-27, 2nd Marine Aircraft Wing, Marine Corps Air Station Beaufort, Caroline du Sud. Décédé le 14 avril 2003. La CPS de l'Armée. Richard A. Goward, 32 ans, de Midland, Michigan. Décédé en Irak lorsque son camion est entré dans un nuage de poussière et a fait culbuter le camion devant lui. Goward a été affecté à la 1460th Transportation Company, Midland, Michigan. Décédé le 14 avril 2003. Armée Pfc. Joseph P. Mayek, 20 ans, de Rock Springs, Wyoming. Décédé après avoir été heurté par un obus AP qui a été déchargé d'un véhicule M2 Bradley. Mayek a été affecté à la Compagnie C, 2e Bataillon, 6e Régiment d'infanterie, Smith Barracks, Allemagne. Décédé le 14 avril 2003. Marine Cpl. Jason David Mileo, 20 ans, de Centreville, Maryland. Tué après avoir été pris pour un soldat ennemi. Des secours ont été immédiatement dépêchés sur les lieux, mais Mileo est décédé sur place dans les environs de Bagdad. Il a été affecté au 3e Bataillon, 4e Régiment de Marines, 1re Division de Marines, Twentynine Palms, Californie. Décédé le 14 avril 2003. Marine Lance Cpl. David Edward Owens, Jr., 20 ans, de Winchester, Virginie. Décédé des suites de blessures reçues au combat le 12 avril dans le centre de l'Irak. Owens a été affecté au 3e Bataillon, 5e Régiment de Marines, 1re Division de marines, Camp Pendleton, Californie. Décédé le 14 avril 2003. 13 avril 2003 Navy Cmdr. Joseph Acevedo, 46 ans, de New York, New York. Acevedo est mort à Manama, Bahreïn. Il a été affecté au commandement central des forces navales, à Tampa, en Floride. Décédé le 13 avril 2003. La CPS de l'Armée. Gil Mercado, 25 ans, de Paterson, New Jersey. Tué par une décharge d'arme non de combat en Irak. Mercado a été affecté au 3e Bataillon, 187e Régiment d'infanterie, Fort Campbell, Kentucky. Décédé le 13 avril 2003. 12 avril 2003 Marine Cpl. Jésus A. Gonzalez, 22 ans, d'Indio, Californie. Tué alors qu'il tenait un poste de contrôle à Bagdad. Il a été affecté au 1er bataillon de chars, 1re division de marine, Twentynine Palms, Californie. Décédé le 12 avril 2003. 11 avril 2003 Le sergent-major des Marines. Riayan A. Tejeda, 26 ans, de New York, New York. Tué lors d'opérations de combat contre les forces ennemies dans le nord-est de Bagdad. Il a été affecté au 3e Bataillon, 5e Régiment de Marines, Camp Pendleton, Californie. Décédé le 11 avril 2003. 10 avril 2003 Marine Gunnery Sgt. Jeffrey E. Bohr, Jr., 39 ans, d'Ossian, Iowa. Tué dans le nord de Bagdad en engageant des forces ennemies. Il a été affecté au 1er Bataillon, 5e Régiment de Marines, Camp Pendleton, Californie. Décédé le 10 avril 2003. Le sergent-major de l'armée. Terry W. Hemingway, 39 ans, de Willingboro, New Jersey. Tué au combat en Irak. Le véhicule de combat Bradley d'Hemingway circulait dans une rue lorsqu'une voiture a explosé à côté. Hemingway a été affecté à la Compagnie C, 1er Bataillon, 15e Régiment d'infanterie, Fort Benning, Géorgie. Décédé le 10 avril 2003. 8 avril 2003 (6) Army Cpl. Henry L. Brown, 22 ans, de Natchez, Mississippi. Décédé des suites d'une attaque à la roquette ennemie au sud de Bagdad. Il a été affecté au quartier général et à la compagnie de quartier général, 1er bataillon, 64e régiment de blindés de campagne, à Fort Stewart, en Géorgie. Décédé le 8 avril 2003. Marine Pfc. Juan Guadalupe Garza, Jr., 20 ans, de Tempérance, Michigan. Tué au combat dans le centre de l'Irak. Il a été affecté au 1er Bataillon, 4e Régiment de Marines, 1re Division de Marines, Camp Pendleton, Californie. Décédé le 8 avril 2003. Le sergent de l'armée. 1ère classe John W. Marshall, 50 ans, de Los Angeles, Californie. Tué au combat en Irak. Marshall a été touché par une grenade propulsée par fusée ennemie lors d'une embuscade ennemie à Bagdad. Marshall a été affecté au 3e Bataillon, 15e Régiment d'infanterie, 3e Division d'infanterie, Fort Stewart, Géorgie. Décédé le 8 avril 2003. Armée Pfc. Jason M. Meyer, 23 ans, de Swartz Creek, Michigan. Tué au combat par le feu ennemi en Irak. Meyer a été affecté à la compagnie B, 11e bataillon du génie, à Fort Stewart, en Géorgie. Décédé le 8 avril 2003. Air Force Staff Sgt. Scott D. Sather, 29 ans, de Clio, Michigan. Tué au combat en Irak. Sather a été affecté au 24e Escadron de tactiques spéciales, à la base aérienne de Pope, en Caroline du Nord. Décédé le 8 avril 2003. Le sergent-major de l'armée. Robert A. Stever, 36 ans, de Pendleton, Oregon. Tué au combat par le feu ennemi en Irak. Stever a été affecté au quartier général et à la compagnie de quartier général, 3e Bataillon, 15e Régiment d'infanterie, 3e Division d'infanterie, Fort Stewart, Géorgie. Décédé le 8 avril 2003. 7 avril 2003 (8) Marine Lance Cpl. Andrew Julian Avilés, 18 ans, de Tampa, Floride. Tué dans le centre de l'Irak lorsqu'un obus d'artillerie ennemi a frappé le véhicule d'assaut amphibie dans lequel il se trouvait. Il était membre de la Réserve du Corps des Marines des États-Unis affecté au 4th Assault Amphibian Battalion, 4th Marine Division, Tampa, Floride. Décédé le 7 avril 2003. Air Force Capt. Eric B. Das, 30 ans, d'Amarillo, Texas. Das était le pilote d'un F-15E qui s'est écrasé lors d'une mission de combat en Irak. Il a été affecté au 333e escadron de chasse, à la base aérienne Seymour Johnson, en Caroline du Nord. Décédé le 7 avril 2003. Le sergent-major de l'armée. Lincoln D. Hollinsaïd, 27 ans, de Malden, Illinois. Tué par le feu ennemi en Irak. Il a été affecté à la compagnie B, 11e bataillon du génie, à Fort Stewart, en Géorgie. Décédé le 7 avril 2003. 1er lieutenant de l'armée. Jeffrey J. Kaylor, 24 ans, de Clifton, Virginie. Tué en Irak. Il a été affecté à la batterie C du 39e bataillon d'artillerie de campagne, à Fort Stewart, en Géorgie. Décédé le 7 avril 2003. Marine Cpl. Jésus Martin Antonio Medellin, 21 ans, de Fort Worth, Texas. Tué dans le centre de l'Irak lorsqu'un obus d'artillerie ennemi a frappé le véhicule d'assaut amphibie dans lequel il se trouvait. Il a été affecté au 3e bataillon d'amphibiens d'assaut, 1re division de marines, à Camp Pendleton, en Californie. Décédé le 7 avril 2003. Armée Pfc. Anthony S. Miller, 19 ans, de San Antonio, Texas. Tué par le tir indirect de l'ennemi en Irak. Il a été affecté au quartier général et à la compagnie de quartier général, 3e division d'infanterie, 2e brigade, Fort Stewart, Géorgie. Décédé le 7 avril 2003. La CPS de l'Armée. George A. Mitchell, 35 ans, de Rawlings, Maryland. Décédé des suites d'une attaque à la roquette ennemie au sud de Bagdad. Il a été affecté au quartier général et à la compagnie du quartier général, 3e division d'infanterie, 2e brigade de combat, Fort Stewart, Géorgie. Décédé le 7 avril 2003. Le major de l'Air Force. William R. Watkins III, 37 ans, de Danville, Virginie. Tué au combat alors qu'il soutenait l'opération Iraqi Freedom. Watkins a été affecté au 333e Escadron de chasse, à la base aérienne Seymour Johnson, en Caroline du Nord. Décédé le 7 avril 2003. 6 avril 2003 Army Pfc. Gregory P. Huxley, Jr., 19 ans, de Forestport, New York. Tué par le feu ennemi en Irak. Il a été affecté à la compagnie B, 317th Engineer Battalion, Fort Benning, Géorgie. Décédé le 6 avril 2003. Army Pvt. Kelley S. Prewitt, 24 ans, de l'Alabama. Tué au combat par le feu ennemi en Irak. Prewitt a été affecté au quartier général et au quartier général de la compagnie, 2e bataillon, 69e régiment blindé, à Fort Benning, en Géorgie. Décédé le 6 avril 2003. 5 avril 2003 Le sergent-major de l'armée. Stevon A. Booker, 34 ans, d'Apollo, Pennsylvanie. Tué par les tirs ennemis en Irak lors d'un raid sur Bagdad. Il a été affecté à la compagnie A, 1er bataillon, 64e régiment blindé, à Fort Stewart, en Géorgie. Décédé le 5 avril 2003. La CPS de l'Armée. Larry K. Brown, 22 ans, de Jackson, Mississippi. Tué au combat en Irak. Il a été affecté à la Compagnie C, 1er Bataillon, 41e Régiment d'infanterie, Fort Riley, Kansas. Décédé le 5 avril 2003. 1er Sgt Marine. Edouard Smith, 38 ans, de Chicago, Illinois. Décédé à Doha, au Qatar, des suites de blessures reçues alors qu'il était engagé avec les forces ennemies dans le centre de l'Irak le 4 avril. Il a été affecté à la compagnie FOX, 2e Bataillon, 5e Régiment de Marines, 1re Division de Marines, Camp Pendleton, Californie. Décédé le 5 avril 2003. 4 avril 2003 (10) Capt. Tristan N. Aitken, 31 ans, du State College, Pennsylvanie. Tué au combat en Irak. Il a été affecté au 1er bataillon, 41e artillerie de campagne, 3e division d'infanterie, Fort Stewart, Géorgie. Décédé le 4 avril 2003. Armée Pfc. Wilfred D. Bellard, 20 ans, de Lake Charles, Louisiane. Tué lorsque son véhicule est tombé dans un ravin. Il a été affecté au 41e Régiment d'artillerie de campagne, à Fort Stewart, en Géorgie. Décédé le 4 avril 2003. La CPS de l'Armée. Daniel Francis J. Cunningham, 33 ans, de Lewiston, Maine. Tué lorsque son véhicule est tombé dans un ravin. Il a été affecté au 41e Régiment d'artillerie de campagne, à Fort Stewart, en Géorgie. Décédé le 4 avril 2003. Capt. Travis A. Ford, 30 ans, d'Oceanside, Californie. Tué au combat lorsque son hélicoptère AH-1W Super Cobra s'est écrasé lors d'opérations de combat près d'Ali-Ariziyal, en Irak. Affecté au Marine Light Attack Helicopter Squadron (HMLA) - 267, Marine Aircraft Group 39, 3rd Marine Aircraft Wing, Camp Pendleton, Californie. Décédé le 4 avril 2003. Marine Cpl. Bernard G. Gooden, 22 ans, de Mt. Vernon, New York. Tué lors d'un échange de tirs dans le centre de l'Irak. Il a été affecté au 2e bataillon de chars, 2e division de marine, Camp Lejeune, Caroline du Nord. Décédé le 4 avril 2003. Army Pvt. Devon D. Jones, 19 ans, de San Diego, Californie. Tué lorsque son véhicule est tombé dans un ravin. Il a été affecté au 41e Régiment d'artillerie de campagne, à Fort Stewart, en Géorgie. Décédé le 4 avril 2003. Marine 1st Lt. Brian M. McPhillips, 25 ans, de Pembroke, Massachusetts. Tué lors d'un échange de tirs dans le centre de l'Irak. Il a été affecté au 2e bataillon de chars, 2e division de marine, Camp Lejeune, Caroline du Nord. Décédé le 4 avril 2003. Le sergent marin. Duane R. Rios, 25 ans, de Griffith, Indiana. Tué lors d'un échange de tirs dans le centre de l'Irak. Il a été affecté au 1er Bataillon du génie de combat, 1re Division de marines, Camp Pendleton, Californie. Décédé le 4 avril 2003. Capt. Benjamin W. Sammis, 29 ans, de Rehoboth, Massachusetts. Tué au combat lorsque son hélicoptère AH-1W Super Cobra s'est écrasé lors d'opérations de combat près d'Ali Aziziyal, en Irak. Il a été affecté au Marine Light Attack Helicopter Squadron (HMLA) - 267, Marine Aircraft Group 39, 3rd Marine Aircraft Wing, Camp Pendleton, Californie. Décédé le 4 avril 2003. Le sergent de l'armée. 1ère classe Paul R. Smith, 33 ans, de Tampa, Floride. Tué au combat en Irak. Il a été affecté au 11e bataillon du génie, à Fort Stewart, en Géorgie. Décédé le 4 avril 2003. 3 avril 2003 (11) Marine Pfc. Tchad E. Bales, 20 ans, de Coahoma, Texas. Tué dans un accident de véhicule non-hostile lors d'opérations de convoi à l'est d'Ash Shahin, en Irak. Il a été affecté au 1er Bataillon de soutien des transports, 1er Groupe de soutien des services de la Force, Camp Pendleton, Californie. Décédé le 3 avril 2003. Le sergent-major de l'armée. Wilbert Davis, 40 ans, de Hinesville, Géorgie. Décédé en Irak lorsque son véhicule a quitté la route dans un canal. Il a été affecté au 3e bataillon, 69e blindé, 3e division d'infanterie, à Fort Stewart, en Géorgie. Décédé le 3 avril 2003. Marine Cpl. Mark A. Evnin, 21 ans, de Burlington, Vermont. Tué au combat lors d'un échange de tirs dans le centre de l'Irak. Il a été affecté au 3e Bataillon, 4e Régiment de Marines, 1re Division de Marines, Twentynine Palms, Californie. Décédé le 3 avril 2003. Le capitaine de l'armée. Edward J. Korn, 31 ans, de Savannah, Géorgie. Tué alors qu'il enquêtait sur l'épave d'un char irakien T-72 détruit par son unité dans le centre de l'Irak. Il a été affecté à la 64th Armor, 3rd Infantry Division, Fort Stewart, Géorgie. Décédé le 3 avril 2003. Le sergent-major de l'armée. Nino D. Livaudais, 23 ans, de l'Utah. Décédé des suites de blessures graves en Irak. Il a été affecté à la Compagnie A, 3e Bataillon, 75e Régiment de Rangers, Fort Benning, Géorgie. Décédé le 3 avril 2003. La CPS de l'Armée. Ryan P. Long, 21 ans, de Seaford, Delaware. Décédé des suites de blessures graves en Irak. Il a été affecté à la Compagnie A, 3e Bataillon, 75e Régiment de Rangers, Fort Benning, Géorgie. Décédé le 3 avril 2003. Le sergent de l'armée. Donald Samuel Oaks, Jr., 20 ans, de Harborcreek, Pennsylvanie. Tué au combat en Irak. Affecté à la batterie C, 3e bataillon, 13e régiment d'artillerie de campagne (système de roquettes à lancement multiple), Fort Sill, Oklahoma. Décédé le 3 avril 2003. Le sergent de l'armée. 1ère classe Randall S. Rehn, 36 ans, de Lawton, Oklahoma. Tué au combat en Irak. Affecté à la batterie C, 3e bataillon, 13e régiment d'artillerie de campagne (système de roquettes à lancement multiple), Fort Sill, Oklahoma. Décédé le 3 avril 2003. Le capitaine de l'armée. Russell B. Rippetoe, 27 ans, du Colorado. Tué lorsqu'une voiture a explosé à un poste de contrôle dans l'ouest de l'Irak. Il a été affecté à la Compagnie A, 3e Bataillon, 75e Régiment de Rangers, Fort Benning, Géorgie. Décédé le 3 avril 2003. Le sergent de l'armée. Todd James Robbins, 33 ans, de Pentwater, Michigan. Tué au combat en Irak. Il a été affecté à la batterie C, 3e bataillon, 13e régiment d'artillerie de campagne (système de roquettes à lancement multiple), Fort Sill, Oklahoma. Décédé le 3 avril 2003. Marine Cpl. Erik H. Silva, 22 ans, de Holtville, Californie. Tué au combat en Irak. Il a été affecté au 3e Bataillon, 5e Marines, 1re Division de marines, Camp Pendleton, Californie. Décédé le 3 avril 2003. 2 avril 2003 (10) Capt. James F. Adamouski, 29 ans, de Springfield, Virginie. Tué lorsque son hélicoptère UH-60 Black Hawk s'est écrasé dans le centre de l'Irak. Il a été affecté au 2e Bataillon, 3e Régiment d'aviation, Hunter Army Airfield, Géorgie. Décédé le 2 avril 2003. Marine Lance Cpl. Brian E. Anderson, 26 ans, de Durham, Caroline du Nord. Tué dans un accident non hostile à l'ouest d'An Nasiriyah, en Irak. Anderson tenait un fusil de calibre .50 au-dessus d'un camion de 7 tonnes lorsque le véhicule est passé en dessous et a apparemment accroché des lignes électriques basses. Il a été affecté au 2e Bataillon de reconnaissance blindé léger, 2e Division de marines, Camp Lejeune, Caroline du Nord. Décédé le 2 avril 2003. La CPS de l'Armée. Matthieu Boule, 22 ans, de Dracut, Massachusetts. Tué lorsque son hélicoptère UH-60 Black Hawk s'est écrasé dans le centre de l'Irak. Il a été affecté au 2e Bataillon, 3e Régiment d'aviation, Hunter Army Airfield, Géorgie. Décédé le 2 avril 2003. Le sergent-chef de l'armée. George Andy Fernandez, 36 ans, d'El Paso, Texas. Tué au combat dans le nord de l'Irak. Il a été affecté au quartier général du Commandement des opérations spéciales de l'armée américaine, à Fort Bragg, en Caroline du Nord. Décédé le 2 avril 2003. Marine Pfc. Christian Daniel Gurtner, 19 ans, de Ohio City, Ohio. Tué dans le sud de l'Irak par une décharge accidentelle d'une arme personnelle, on ne sait pas si la sienne ou celle de quelqu'un d'autre. Il a été affecté au 3e Bataillon de reconnaissance blindé léger, 1re Division de marines, Marine Corps Air-Ground Combat Center, Twentynine Palms, Californie. Décédé le 2 avril 2003. Armée CW4 Erik A. Halvorsen, 40 ans, de Bennington, Vermont. Tué lorsque son hélicoptère UH-60 Black Hawk s'est écrasé dans le centre de l'Irak. Il a été affecté à la Compagnie Bravo, 2e Bataillon, 3e Régiment d'aviation, 3e Division d'infanterie (mécanisée), Hunter Army Airfield, Géorgie. Décédé le 2 avril 2003. Armée CW2 Scott Jamar, 32 ans, de Sweetwater, Texas. Tué lorsque son hélicoptère UH-60 Black Hawk s'est écrasé dans le centre de l'Irak. Il a été affecté au 2e Bataillon, 3e Régiment d'aviation, Hunter Army Airfield, Géorgie. Décédé le 2 avril 2003. Le sergent de l'armée. Michael F. Pedersen, 26 ans, de Flint, Michigan. Tué lorsque son hélicoptère UH-60 Black Hawk s'est écrasé dans le centre de l'Irak. Il a été affecté au 2e Bataillon, 3e Régiment d'aviation, Hunter Army Airfield, Géorgie. Décédé le 2 avril 2003. Armée Adjuc Eric A. Smith, 41 ans, de Californie. Tué lorsque son hélicoptère UH-60 Black Hawk s'est écrasé dans le centre de l'Irak. Il a été affecté au 2e Bataillon, 3e Régiment d'aviation, Hunter Army Airfield, Géorgie. Décédé le 2 avril 2003. Le lieutenant de la marine. Nathan D. Blanc, 30 ans, d'Abilene, Texas. Tué en action. White était le pilote d'un F/A-18C Hornet perdu au-dessus de l'Irak. Il a été affecté au Strike Fighter Squadron One Nine Five (VFA 195), basé à Atsugi, au Japon, et actuellement déployé avec Carrier Air Wing Five (CVW 5) à bord de l'USS Kitty Hawk (CV 63). Décédé le 2 avril 2003. 1 avril 2003 Le sergent de l'armée. Jacob Butler, 24 ans, de Wellsville, Kansas. Tué au combat à Assamawah, en Irak, lorsque son convoi a été attaqué par des RPG et des tirs d'armes légères. Il a été affecté à la Compagnie de Quartier Général, 1er Bataillon, 41e Régiment d'Infanterie, Fort Riley, Kansas. Décédé le 1er avril 2003. Marine Lance Cpl. Joseph B. Maglione, 22 ans, de Lansdale, Pennsylvanie. Tué lors d'une décharge d'arme non destinée au combat au Camp Coyote, au Koweït. Il a été affecté à la Bridge Company B, 6th Engineer Support Battalion, 4th Force Service Support Group, Folsom, Pennsylvanie. Décédé le 1er avril 2003. 31 mars 2003 CPS de l'Armée. William A. Jeffries, 39 ans, d'Evansville, Indiana. Évacué du Koweït et décédé des suites d'une maladie soudaine à Rota, en Espagne. Il a été affecté à la National Guard Unit D Company, 1er Bataillon, 152e Régiment d'infanterie, Washington, Indiana. Décédé le 31 mars 2003. La CPS de l'Armée. Brandon Rowe, 20 ans, de Roscoe, Illinois. Tué au combat lorsque son unité a été prise en embuscade par l'ennemi à Al Hillah, en Irak. Affecté à la compagnie C, 1er bataillon, 502e régiment d'infanterie, 101e division aéroportée (assaut aérien), Fort Campbell, Kentucky. Décédé le 31 mars 2003. 30 mars 2003 Capt. Aaron J. Contreras, 31 ans, de Sherwood, Oregon. Tué dans un accident d'hélicoptère UH-1N Huey dans le sud de l'Irak. Il a été affecté au Marine Light Attack Helicopter Squadron (HMLA)-169, Marine Aircraft Group-39, Marine Corps Air Station, Camp Pendleton, Californie. Décédé le 30 mars 2003. Le sergent marin. Michael V. Lalush, 23 ans, de Troutville, Virginie. Tué dans un accident d'hélicoptère UH-1N Huey dans le sud de l'Irak. Il a été affecté au Marine Light Attack Helicopter Squadron (HMLA)-169, Marine Aircraft Group-39, Marine Corps Air Station, Camp Pendleton, Californie. Décédé le 30 mars 2003. Le sergent marin. Brian D. McGinnis, 23 ans, de St. George, Delaware. Tué dans un accident d'hélicoptère UH-1N Huey dans le sud de l'Irak. Il a été affecté au Marine Light Attack Helicopter Squadron (HMLA)-169, Marine Aircraft Group-39, Marine Corps Air Station Camp Pendleton, Californie. Décédé le 30 mars 2003. 29 mars 2003 (6) Le sergent-major des Marines. James W. Cawley, 41 ans, de Layton, Utah. Tué lors d'un échange de tirs avec les forces ennemies. Il a été affecté à la Compagnie F, 2e Bataillon, 23e Régiment de Marines, 4e Division de Marines, Salt Lake City, Utah. Décédé le 29 mars 2003. Le Cpl. Michael Edward Curtin, 23 ans, de Howell, New Jersey. Tué lorsqu'un taxi transportant une voiture piégée s'est rendu à un poste de contrôle de l'armée dans le centre de l'Irak. Il a été affecté au 2-7th Infantry, 3rd Infantry Division, Fort Stewart, Géorgie. Décédé le 29 mars 2003. Armée Pfc. Diego Fernando Rincón, 19 ans, de Conyers, Géorgie. Tué lorsqu'un taxi transportant une voiture piégée s'est rendu à un poste de contrôle de l'armée dans le centre de l'Irak. Il a été affecté au 2-7th Infantry, 3rd Infantry Division, Fort Stewart, Géorgie. Décédé le 29 mars 2003. Armée Pfc. Michael Russell Creighton Weldon, 20 ans, de Palm Bay, Floride. Tué lorsqu'un taxi transportant une voiture piégée s'est rendu à un poste de contrôle de l'armée dans le centre de l'Irak. Il a été affecté au 2-7th Infantry, 3rd Infantry Division, Fort Stewart, Géorgie. Décédé le 29 mars 2003. Marine Lance Cpl. William W. Blanc, 24 ans, de Brooklyn, New York. Tué dans un accident de véhicule non hostile en Irak. Il a été affecté au 3e bataillon d'assaut amphibie, 1re division de marine, à Camp Pendleton, en Californie. Décédé le 29 mars 2003. Le sergent de l'armée. Eugène Williams, 24 ans, de Highland, New York. Tué lorsqu'un taxi transportant une voiture piégée s'est rendu à un poste de contrôle de l'armée dans le centre de l'Irak. Il a été affecté au 2-7th Infantry, 3rd Infantry Division, Fort Stewart, Géorgie. Décédé le 29 mars 2003. 28 mars 2003 Le sergent de l'armée. Roderic A. Salomon, 32 ans, de Fayetteville, Caroline du Nord. Tué lorsqu'un véhicule de combat Bradley est tombé d'une falaise dans un accident non hostile en Irak. Il a été affecté au 2-7th Infantry, 3rd Infantry Division, Fort Stewart, Géorgie. Décédé le 28 mars 2003. 27 mars 2003 Marine Gunnery Sgt. Joseph Menusa, 33 ans, de San José, Californie. Tué au combat. Il a été affecté au 1er Bataillon du génie de combat, 1re Division de marines, Camp Pendleton, Californie. Décédé le 27 mars 2003. Marine Cpl. Robert M. Rodriguez, 21 ans, du Queens, New York. Tué au combat lorsque le char dans lequel il se trouvait est tombé dans l'Euphrate lors d'opérations de combat au nord-ouest d'An Nasiriyah. Il a été affecté au 1er Bataillon de chars, 1re Division de marines, Marine Corps Air-Ground Combat Center, Twentynine Palms, Californie. Décédé le 27 mars 2003. Marine Lance Cpl. Jésus A. Suarez Del Solar, 20 ans, d'Escondido, Californie. Tué au combat. Il a été affecté au 1er Bataillon de reconnaissance blindé léger, 1ère Division de marines, Camp Pendleton, Californie. Décédé le 27 mars 2003. 26 mars 2003 Le major des Marines. Kevin G. Nave, 36 ans, de Union Lake, Michigan. Tué dans un accident de véhicule non hostile en Irak. Il a été affecté au 3e Bataillon, 5e Régiment de Marines, 1re Division de Marines, Camp Pendleton, Californie. Décédé le 26 mars 2003. 25 mars 2003 (5) Marine Pfc. Francisco A. Martinez-Flores, 21 ans, de Los Angeles, Californie. Tué lors des opérations de convoi lorsque le pont sur lequel son char voyageait s'effondre dans l'Euphrate. Il a été affecté au 1er Bataillon de chars, 1re Division de marines, Marine Corps Air-Ground Combat Center, Twentynine Palms, Californie. Décédé le 25 mars 2003. Hôpital de la Marine Corpsman 3e classe Michael Vann Johnson, Jr., 25 ans, de Little Rock, Arkansas. Tué au combat, lorsqu'un éclat d'obus d'une grenade l'a touché à la tête. Il a été affecté au Naval Medical Center, détachement de la troisième division des marines, à San Diego, en Californie. Décédé le 25 mars 2003. Le sergent-major des Marines. Donald C. May, Jr., 31 ans, de Richmond, Virginie. Tué lors d'opérations de convoi lorsque son char a plongé d'une falaise dans l'Euphrate. Il a été affecté au 1er Bataillon de chars, 1re Division de marines, Marine Corps Air-Ground Combat Center, Twentynine Palms, Californie. Décédé le 25 mars 2003. Marine Lance Cpl. Patrick T.O'Day, 20 ans, de Santa Rosa, Californie. Tué lors d'opérations de convoi lorsque son char a plongé d'une falaise dans l'Euphrate. Il a été affecté au 1er Bataillon de chars, 1re Division de marines, Marine Corps Air-Ground Combat Center, Twentynine Palms, Californie. Décédé le 25 mars 2003. Le major de l'Air Force. Grégoire Pierre, 40 ans, de Boise, Idaho. Décédé des suites de blessures reçues lors d'une attaque à la grenade le 22 mars 2003 dans une tente au Camp Pennsylvania, au Koweït. Il a été affecté au 124th Air Support Operations Squadron, Idaho Air National Guard, Boise, Idaho. Décédé le 25 mars 2003. 24 mars 2003 Le sergent des Marines. Nicolas M. Hodson, 22 ans, de Smithville, Missouri. Tué dans un accident de voiture en Irak. Il a été affecté au 3e Bataillon, 2e Régiment de Marines, 2e Brigade expéditionnaire de marines, Camp Lejeune, Caroline du Nord. Décédé le 24 mars 2003. Marine Cpl. Evan T. James, 20 ans, de La Harpe, Illinois. Noyé alors qu'il tentait de traverser le canal de Saddam dans le sud-est de l'Irak. Il a été affecté à la Compagnie d'ingénierie C, 6e Bataillon de soutien du génie, 4e Groupe de soutien des services de la Force, avec le Naval and Marine Corps Reserve Center, Peoria, Illinois. Décédé le 24 mars 2003. Le sergent marin. Bradley S. Korthaus, 28 ans, de Scott, Iowa. Noyé alors qu'il tentait de traverser le canal de Saddam dans le sud-est de l'Irak. Il a été affecté à la Compagnie d'ingénierie C, 6e Bataillon de soutien du génie, 4e Groupe de soutien des services de la Force, Peoria, Illinois. Décédé le 24 mars 2003. La CPS de l'Armée. Grégory P. Sanders, 19 ans, de Hobart, Indiana. Tué au combat en Irak. Il a été affecté au 3e bataillon, 69e blindé, à Fort Stewart, en Géorgie. Décédé le 24 mars 2003. 23 mars 2003 (14) CPS de l'Armée. Jamaal R. Addison, 22 ans, de Lithonia, Géorgie. Tué lors d'une embuscade par les forces ennemies en Irak. Il a été affecté à la 507th Ordnance Maintenance Company, Fort Bliss, Texas. Décédé le 23 mars 2003. Le sergent marin. Michael E. Bitz, 31 ans, de Ventura, Californie. Tué au combat dans les environs d'An Nasiriyah. Il a été affecté au 2e bataillon amphibie d'assaut, 2e division de marine, Camp Lejeune, Caroline du Nord. Décédé le 23 mars 2003. Marine Lance Cpl. Brian Rory Buesing, 20 ans, de Cedar Key, Floride. Tué au combat dans les environs d'An Nasiriyah. Il a été affecté au 1er Bataillon, 2e Régiment de Marines, 2e Brigade expéditionnaire de marines, Camp Lejeune, Caroline du Nord. Décédé le 23 mars 2003. Marine Lance Cpl. David K. Fribley, 26 ans, de Fort Myers, Floride. Tué au combat dans les environs d'An Nasiriyah. Il a été affecté au 1er Bataillon, 2e Régiment de Marines, 2e Brigade expéditionnaire de marines, Camp Lejeune, Caroline du Nord. Décédé le 23 mars 2003. Marine Cpl. José A. Garibay, 21 ans, d'Orange, Californie. Tué au combat dans les environs d'An Nasiriyah. Il a été affecté au 1er Bataillon, 2e Régiment de Marines, 2e Brigade expéditionnaire de marines, Camp Lejeune, Caroline du Nord. Décédé le 23 mars 2003. Marine Pvt. Jonathan L. Gifford, 30 ans, de Decatur, Illinois. Tué au combat lors d'opérations à la périphérie d'An Nasiriyah, en Irak. Il a été affecté au 1er Bataillon, 2e Régiment de Marines, 2e Brigade expéditionnaire de marines, Camp Lejeune, Caroline du Nord. Décédé le 23 mars 2003. Marine Cpl. Jorge A. Gonzalez, 20 ans, de Los Angeles, Californie. Tué au combat dans les environs d'An Nasiriyah. Il a été affecté au 1er Bataillon, 2e Régiment de Marines, 2e Brigade expéditionnaire de marines, Camp Lejeune, Caroline du Nord. Décédé le 23 mars 2003. Armée Pfc. Howard Johnson II, 21 ans, de Mobile, Alabama. Tué lors d'une embuscade par les forces ennemies en Irak. Il a été affecté à la 507th Ordnance Maintenance Company, Fort Bliss, Texas. Décédé le 23 mars 2003. Le sergent-major des Marines. Phillip A. Jordan, 42 ans, d'Enfield, Connecticut. Tué au combat dans les environs d'An Nasiriyah. Il a été affecté au 1er Bataillon, 2e Régiment de Marines, 2e Brigade expéditionnaire de marines, Camp Lejeune, Caroline du Nord. Décédé le 23 mars 2003. Marine Cpl. Patrick R. Nixon, 21 ans, de Gallatin, Tennessee. Tué au combat. Il a été affecté au 1er Bataillon, 2e Régiment de Marines, 2e Brigade expéditionnaire de marines, Camp Lejeune, Caroline du Nord. Décédé le 23 mars 2003. Marine 1st Lt. Frederick E. Pokorney, Jr., 31 ans, de Nye, Nevada. Tué au combat dans les environs d'An Nasiriyah. Il a été affecté à la batterie du quartier général, 1er Bataillon, 10e Régiment de Marines, 2e Marine Expeditionary Brigade, Camp Lejeune, Caroline du Nord. Décédé le 23 mars 2003. Marine Cpl. Randal Kent Rosacker, 21 ans, de San Diego, Californie. Tué au combat dans les environs d'An Nasiriyah. Il a été affecté au 1er Bataillon, 2e Régiment de Marines, 2e Brigade expéditionnaire de marines, Camp Lejeune, Caroline du Nord. Décédé le 23 mars 2003. Marine Lance Cpl. Thomas J. Slocum, 22 ans, de Thornton, Colorado. Tué au combat dans les environs d'An Nasiriyah. Il a été affecté au 1er Bataillon, 2e Régiment de Marines, 2e Brigade expéditionnaire de marines, Camp Lejeune, Caroline du Nord. Décédé le 23 mars 2003. Marine Lance Cpl. Michael J. Williams, 31 ans, de Phoenix, Arizona. Tué au combat à la périphérie d'An Nasiriyah. Il a été affecté au 1er Bataillon, 2e Régiment de Marines, 2e Brigade expéditionnaire de marines, Camp Lejeune, Caroline du Nord. Décédé le 23 mars 2003. 22 mars 2003 Le lieutenant de marine. Thomas Mullen Adams, 27 ans, de La Mesa, Californie. Tué lorsque deux hélicoptères Sea King de la Royal Navy sont entrés en collision au-dessus des eaux internationales. Il a été affecté en tant qu'officier d'échange avec le 849e Escadron de la Royal Navy depuis octobre 2002. Décédé le 22 mars 2003. Marine Lance Cpl. Eric J. Orlowski, 26 ans, de Buffalo, New York. Tué par une décharge accidentelle d'une mitrailleuse de calibre .50 en Irak. Il a été affecté au 2e bataillon de chars, 2e division de marine, Camp Lejeune, Caroline du Nord. Décédé le 22 mars 2003. Le capitaine de l'armée. Christophe Scott Seifert, 27 ans, de Williams Township, Pennsylvanie. Tué dans une attaque à la grenade alors qu'il dormait dans une tente au Camp Pennsylvania, au Koweït. Il a été affecté à la 101st Airborne Division, Fort Campbell, Kentucky. Décédé le 22 mars 2003. La CPS de l'Armée. Brandon S. Tobler, 19 ans, de Portland, Oregon. Tué dans un accident de véhicule non hostile en Irak. Il a été affecté à la 671e compagnie du génie de l'Armée de terre, à Portland, dans l'Oregon. Décédé le 22 mars 2003. 21 mars 2003 Marine 2nd Lt. Therrel Shane Childers, 30 ans, du comté de Harrison, Mississippi. Tué au combat dans le sud de l'Irak. Il a été affecté au 1er Bataillon, 5e Régiment de Marines, 1re Division de Marines, Camp Pendleton, Californie. Décédé le 21 mars 2003. Marine Lance Cpl. José Gutiérrez, 22 ans, de Los Angeles, Californie. Tué au combat dans le sud de l'Irak. Il a été affecté au 2e Bataillon, 1er Régiment de Marines, 1re Division de Marines, Camp Pendleton, Californie. Décédé le 21 mars 2003. 20 mars 2003 Le major des Marines. Jay Thomas Aubin, 36 ans, de Waterville, Maine. Tué dans un accident d'hélicoptère CH-46E au Koweït. Il a été affecté au Marine Aviation Weapons and Tactics Squadron 𔃉, 3rd Marine Aircraft Wing, Marine Corps Air Station, Yuma, Arizona. Décédé le 20 mars 2003. Capt. Ryan Anthony Beaupré, 30 ans, de Sainte-Anne, Illinois. Tué dans un accident d'hélicoptère CH-46E au Koweït. Il a été affecté au Marine Medium Helicopter Squadron �, 3rd Marine Aircraft Wing, Marine Corps Air Station, Camp Pendleton, Californie. Décédé le 20 mars 2003. Marine Cpl. Brian Matthew Kennedy, 25 ans, de Houston, Texas. Tué dans un accident d'hélicoptère CH-46E au Koweït. Il a été affecté au Marine Medium Helicopter Squadron �, 3rd Marine Aircraft Wing, Marine Corps Air Station, Camp Pendleton, Californie. Décédé le 20 mars 2003. Le sergent-major des Marines. Kendall Damon Waters-Bey, 29 ans, de Baltimore, Maryland. Tué dans un accident d'hélicoptère CH-46E au Koweït. Il a été affecté au Marine Medium Helicopter Squadron, 3rd Marine Aircraft Wing, Marine Corps Air Station, Camp Pendleton, Californie. Décédé le 20 mars 2003. Date inconnue (25) CPS de l'armée. Edward J. Anguiano, 24 ans, de Brownsville, Texas. CPS. Anguiano était dans un convoi de six véhicules sur la route 7 en Irak lorsque les forces ennemies leur ont tendu une embuscade le 23 mars 2003. Ses restes ont été récupérés le 24 avril 2003. Anguiano a été affecté au 3e Bataillon de soutien avancé, Fort Stewart, Géorgie. La CPS de l'armée. Todd M. Bates, 20 ans, de Bellaire, Ohio. Bates était en patrouille fluviale sur le Tigre au sud de Bagdad, en Irak, le 10 décembre 2003, lorsque son chef d'escouade est tombé par-dessus bord. Bates a plongé dans l'eau et n'a pas fait surface. Il était à l'origine inscrit dans un statut de service dont le statut est inconnu. Le corps de Bates a ensuite été récupéré et son statut est devenu décédé le 23 décembre 2003. Il a été affecté à la 135e compagnie de police militaire, garde nationale de l'armée, basée à Brookpark, Ohio. Le Cpl Lance Marine. Thomas A. Blair, 24 ans, de Broken Arrow, Oklahoma. Tué en action. Son unité a été engagée dans des opérations le 24 mars 2003 à la périphérie d'An Nassiriyah en Irak. Ses restes ont été récupérés le 28 mars 2003. Il a été affecté au 2e Bataillon de défense aérienne à basse altitude, Marine Control Group-28, 2nd Marine Aircraft Wing, Cherry Point, Caroline du Nord. Le sergent de l'armée. George Edward Bugs, 31 ans, de Barnwell, Caroline du Sud. Tué au combat après que son convoi a été pris en embuscade en Irak le 23 mars 2003. Il a été affecté au 3e Bataillon de soutien avancé, 3e Division d'infanterie, Fort Stewart, Géorgie. Le sergent-major de l'armée. Christophe Bunda, 29 ans, de Washington. Bunda était initialement répertorié comme Duty Status Whereabouts Unknown (DUSTWUN) lorsque son bateau a chaviré lors d'une patrouille fluviale sur le Tigre le 25 janvier 2004. Ses restes ont été récupérés le 10 février 2004. Bunda a été affecté au 2e Bataillon, 3e d'infanterie. , Fort Lewis, Washington. Le Cpl Lance Marine. Tamario D. Burkett, 21 ans, de Buffalo, New York. Tué en action. Burkett a été engagé dans des opérations à la périphérie d'An Nasiriyah le 23 mars 2003. Il a été affecté au 1er Bataillon, 2e Régiment de Marines, 2e Marine Expeditionary Brigade, Camp Lejeune, Caroline du Nord. Cpl. Kemaphoom A. Chanawongse, 22 ans, de Waterford, Connecticut. Tué au combat lors d'opérations à la périphérie d'An Nasiriyah le 23 mars 2003. Chanawongse a été affecté au 2e Bataillon d'amphibiens d'assaut, 2e Division de marines, Camp Lejeune, Caroline du Nord. Le Cpl Lance Marine. Donald J. Cline, Jr., 21 ans, de Sparks, Nevada. Tué en action. Cline a été engagé dans des opérations à la périphérie d'An Nasiriyah le 23 mars 2003. Il a été affecté au 1er Bataillon, 2e Régiment de Marines, 2e Brigade expéditionnaire de Marines, Camp Lejeune, Caroline du Nord. 1er sergent de l'armée. Robert J. Dowdy, 38 ans, de Cleveland, Ohio. Tué au combat après que son convoi a été pris en embuscade en Irak le 23 mars 2003. Il a été affecté à la 507th Maintenance Company, Fort Bliss, Texas. Armée Pvt. Ruben Estrella-Soto, 18 ans, d'El Paso, Texas. Tué au combat après que son convoi a été pris en embuscade en Irak le 23 mars 2003. Il a été affecté à la 507th Maintenance Company, Fort Bliss, Texas. Cpl. Jeffrey G. Vert, 20 ans, de Dallas, Texas. Green a été retrouvé décédé le 5 mai 2004 dans l'Euphrate, dans la province d'Al Anbar, en Irak. La cause du décès fait l'objet d'une enquête. Il a été affecté au 2e Bataillon, 4e Régiment de Marines, 1re Division de marines, I Marine Expeditionary Force, Camp Pendleton, Californie. Marine Pvt. Nolen R. Hutchings, 19 ans, de Boiling Springs, Caroline du Sud. Tué en action. Hutchings a été engagé dans des opérations à la périphérie d'An Nasiriyah le 23 mars 2003. Il a été affecté au 1er Bataillon, 2e Régiment de Marines, 2e Brigade expéditionnaire de Marines, Camp Lejeune, Caroline du Nord. La CPS de l'armée. James M. Kiehl, 22 ans, de Comfort, Texas. Tué au combat après que son convoi a été pris en embuscade en Irak le 23 mars 2003. Il a été affecté à la 507th Maintenance Company, Fort Bliss, Texas. Le sergent de l'armée. Elmer C. Krause, 40 ans, de High Point, Caroline du Nord.Krause était porté disparu depuis le 9 avril 2004, lorsque son convoi a été attaqué en Irak par des individus utilisant des grenades propulsées par fusée et des tirs d'armes légères. Ses restes ont été récupérés le 23 avril 2004. Sgt. Krause a été affecté à la 724e compagnie de transport de la réserve de l'armée, à Bartonville, dans l'Illinois. Apprenti matelot de la marine Robert D. Macrum, 22 ans, de Sugarland, Texas. Macrum a été perdu en mer. Il a été vu pour la dernière fois le soir du 12 septembre 2005, alors que le navire faisait route. Il a été affecté à l'USS Princeton, actuellement déployé dans le golfe Persique pour mener des opérations de sécurité maritime dans le cadre du Nimitz Carrier Strike Group. Adjuc de l'armée Johnny Villareal Mata, 35 ans, de Pecos, Texas. Tué au combat après que son convoi a été pris en embuscade en Irak le 23 mars 2003. Il a été affecté à la 507th Maintenance Company, Fort Bliss, Texas. 1er lieutenant de l'armée Adam G. Mooney, 28 ans, de Cambridge, Maryland. Mooney a été répertorié comme statut de service inconnu le 25 janvier 2004 à Mossoul, en Irak, lorsque son hélicoptère s'est écrasé dans le Tigre lors d'une recherche d'un soldat disparu. Ses restes ont été récupérés le 14 février 2003. Mooney a été affecté au 1er bataillon, 10e Aviation (Fort Drum), cependant, à l'appui des exigences de la mission, il a été attaché au 3e escadron, 17e de cavalerie, 10e division de montagne, Fort Drum, New York. Armée Pfc. Kevin C. Ott, 27 ans, de Columbus, Ohio. Ott et le sergent. Gladimir Philippe de 1re classe n'a pas répondu à un contrôle radio au sud de Balad, en Irak, le 25 juin 2003. Les restes des soldats ont été localisés le 28 juin 2003 à Taji, en Irak. Il a été affecté à la batterie B, 3e Bataillon, 18e Régiment d'artillerie de campagne, Fort Sill, Oklahoma. Le sergent marin. Fernando Padilla-Ramirez, 26 ans, de San Luis, Arizona. Tué en action. Sgt. Padilla-Ramirez a été vu pour la dernière fois en train de mener des opérations de convoi dans les environs d'Al Nasiriyah le 28 mars 2003. Ses restes ont été identifiés le 10 avril 2003. Il a été affecté à l'Escadron de soutien de l'aile marine-371, Groupe de soutien de l'aile marine-37, Marine Base aérienne du Corps, Yuma, Arizona. Le sergent de l'armée. 1ère classe Gladimir Philippe, 37 ans, de Linden, New Jersey. Philippe et Pfc. Kevin C. Ott n'a pas répondu à un contrôle radio au sud de Balad, en Irak, le 25 juin 2003. Les restes des soldats ont été localisés le 28 juin 2003 à Taji, en Irak. Il a été affecté à la batterie B, 3e Bataillon, 18e Régiment d'artillerie de campagne, Fort Sill, Oklahoma. Armée Pfc. Lori Ann Piestewa, 23 ans, de Tuba City, Arizona. Tué au combat après que son convoi a été pris en embuscade en Irak le 23 mars 2003. Elle a été affectée à la 507th Maintenance Company, Fort Bliss, Texas. Le sergent marin. Brendon C. Reiss, 23 ans, de Casper, Wyoming. Tué en action. Son unité a été engagée dans des opérations à la périphérie d'An Nasiriyah le 23 mars 2003. Ses restes ont été identifiés le 11 avril 2003. Il a été affecté au 1er Bataillon, 2e Régiment de Marines, 2e Brigade expéditionnaire de Marines, Camp Lejeune, Caroline du Nord. Cpl. Dustin H. Schrage, 20 ans, de Brevard, Floride. Schrage a été retrouvé décédé le 6 mai 2004 dans la province d'Al Anbar, en Irak. La cause du décès fait l'objet d'une enquête. Il a été affecté au 2e Bataillon, 4e Régiment de Marines, 1re Division de marines, I Marine Expeditionary Force, Camp Pendleton, Californie. Armée Pvt. Brandon U. Sloan, 19 ans, de Cleveland, Ohio. Tué au combat après que son convoi a été pris en embuscade en Irak le 23 mars 2003. Il a été affecté à la 507th Maintenance Company, Fort Bliss, Texas. Le sergent de l'armée. Donald R. Walters, 33 ans, de Kansas City, Missouri. Tué au combat après que son convoi a été pris en embuscade en Irak le 23 mars 2003. Il a été affecté à la 507th Maintenance Company, Fort Bliss, Texas.

          Cliquez sur le nom d'un membre du service pour plus d'informations.

          C'est le soldat

          C'est le soldat, pas le journaliste,
          Qui nous a donné la liberté de la presse.
          C'est le soldat, pas le poète,
          Qui nous a donné la liberté d'expression.

          C'est le soldat, pas l'organisateur du campus,
          Qui nous a donné la liberté de manifester.
          C'est le soldat, pas l'avocat,
          Qui nous a donné le droit à un procès équitable.


          Retour d'Irak et d'Afghanistan : Évaluation préliminaire des besoins de réajustement des anciens combattants, des militaires et de leurs familles (2010)

          Depuis le début des guerres en Afghanistan et en Irak en 2001, plus de 1,9 million de militaires américains ont été déployés dans 3 millions de tours de service d'une durée de plus de 30 jours dans le cadre de l'opération Enduring Freedom (OEF) ou l'opération Iraqi Freedom (OIF) ( Tableau 2.1). Ces guerres sont fondamentalement différentes de la première guerre du Golfe et des autres guerres précédentes (voir chapitre 3) par leur forte dépendance vis-à-vis de la Garde nationale et des réserves et par le rythme des déploiements, la durée des déploiements, le nombre de redéploiements, la courte durée de séjour entre les déploiements, le type de guerre, les types de blessures subies et les effets sur les militaires, leurs familles et leurs communautés. De plus, l'OEF et l'OIF constituent ensemble l'opération militaire américaine soutenue la plus longue depuis la guerre du Vietnam, et ce sont les premiers conflits prolongés à dépendre d'une armée entièrement bénévole. Ce chapitre de fond est divisé en trois sections. Le premier fournit des informations sur la démographie de l'armée entièrement volontaire. La seconde met en évidence certains des problèmes rencontrés par les troupes qui ont servi dans l'OEF ou l'OIF et leurs familles qui sont rapportés dans la presse populaire, les rapports gouvernementaux et la littérature scientifique évaluée par des pairs. Sur la base des données disponibles, on ne sait pas si ces problèmes ont un lien de causalité avec le déploiement, mais les défis auxquels sont confrontés les soldats et leurs familles semblent être réels, et le chapitre 4 les décrit plus en détail. La troisième section de ce chapitre fournit un bref résumé des services disponibles pour répondre aux besoins de réajustement des militaires de l'OEF et de l'OIF, des vétérans et de leurs familles à leur retour du théâtre. Le chapitre 5 décrit plus en détail les prestations et services ainsi que les programmes qui ont été élaborés pour répondre à ces besoins.

          TABLEAU 2.1 Membres de service déployés par élément au 30 avril 2009

          une Contrairement à l'armée et à l'armée de l'air, la marine et le corps des marines n'ont pas de composante garde nationale.

          SOURCE : Centre de données sur les effectifs de la Défense, 2009b.

          DÉMOGRAPHIE DES MILITAIRES ENTIÈREMENT VOLONTAIRES

          Parmi les militaires servant dans l'OEF et l'OIF, 89 % sont des hommes et 11 % des femmes. Presque toutes les troupes qui ont servi au Vietnam étaient des hommes (seulement 7 494 femmes ont servi) contre plus de 200 000 femmes servant dans l'OEF et l'OIF (Jacobs, 2000 Tanielian et Jaycox, 2008). Les militaires d'aujourd'hui sont également un peu plus âgés 1 et plus susceptibles d'être mariés que leurs homologues de l'époque vietnamienne (Jacobs, 2000). La répartition des âges du personnel varie selon les composantes de l'armée. Selon le rapport démographique de 2007, plus de 40 % des officiers de la composante active ont plus de 35 ans, contre 15 % du personnel enrôlé de la composante active (DOD, 2007). Le nombre d'officiers d'élément actif et de membres enrôlés par âge et par branche de service est résumé dans le tableau 2.2. Les membres du Corps des Marines ont l'âge moyen le plus bas, 25,0 ans, et l'Air Force, le plus élevé, 29,6 ans. Les officiers de la composante de réserve et les membres enrôlés sont beaucoup plus âgés que les officiers de la composante active et les membres enrôlés, respectivement (DOD, 2007). Parmi les officiers de réserve, 73,6 % ont plus de 35 ans contre 44,2 % des officiers d'active. De même, 55,3 % des membres enrôlés de la composante de réserve ont 30 ans ou moins, contre 72,6 % des membres enrôlés de la composante active. Le tableau 2.3 résume le nombre d'officiers de la composante de réserve et de personnel enrôlé par groupe d'âge et par branche de service.

          L'âge moyen des officiers en service actif et des membres enrôlés est respectivement de 34,6 ans et 27,1 ans. L'âge moyen des officiers de réserve et des militaires du rang est respectivement de 40,6 ans et 31,2 ans (DOD, 2007).

          TABLEAU 2.2 Pourcentage de membres actifs selon l'âge et la branche de service en 2009

          une Les nombres totaux n'incluent pas la Garde côtière américaine. La Garde côtière fait partie des forces armées, mais en temps de paix, elle est sous l'autorité du Department of Homeland Security plutôt que du DOD. En temps de guerre, la Garde côtière est sous l'autorité du DOD à travers le Département de la Marine. Environ 4 000 membres de la Garde côtière ont été déployés à l'OEF ou à l'OIF (voir le tableau 2.1).

          SOURCE : Centre de données sur les effectifs de la Défense, 2009b.

          TABLEAU 2.3 Pourcentage de membres actifs selon l'âge et la branche de service en 2009

          Garde nationale de l'armée (N = 239.336)

          Réserve de la Marine Corp (N = 37 602)

          Garde nationale aérienne (N = 65 295)

          Réserve de l'armée de l'air (N = 38 056)

          une Les nombres totaux n'incluent pas la réserve de la Garde côtière.

          SOURCE : Centre de données sur les effectifs de la Défense, 2009b.

          Parmi les militaires servant dans l'OEF et l'OIF, environ 66 % sont blancs, 16 % noirs, 10 % hispaniques, 4 % asiatiques et 4 % d'autres races (Armed Forces Health Surveillance Center, 2009) contre 75 % blancs, 12 % noirs , 4 % d'asiatiques, 9 % d'autres races et 12,5 % d'hispaniques de toute race dans la population générale (US Census Bureau, 2000). Pendant la guerre du Vietnam, sur les quelque 3,4 millions de militaires qui ont été déployés (un tiers d'entre eux lors de la conscription), près de 90 % étaient blancs (Summers, 1985).

          L'état matrimonial diffère également quelque peu selon la composante et la branche de service. De la force de composant actif, 55,2% sont mariés (DOD, 2007) l'Air Force a la plus forte proportion de membres mariés, 60,6%. Les officiers supérieurs enrôlés et supérieurs sont également plus susceptibles d'être mariés. En outre, 6,7 % du personnel militaire actif seraient mariés à d'autres membres du personnel militaire (mariages mixtes), la Force aérienne ayant le pourcentage le plus élevé, 12,8 % (DOD, 2007). Un pourcentage plus élevé de femmes militaires que d'hommes est mariée à deux militaires : plus de 26 % des femmes membres du Corps des Marines et 30 % des femmes membres de l'Air Force sont mariées à des militaires. Dans le rapport démographique le plus récent du DOD, environ 3% de ceux qui ont indiqué qu'ils étaient mariés en 2006 ont divorcé en 2007.

          Parmi les membres de la réserve, 49 % sont mariés. La proportion de membres déclarant être mariés variait selon la composante de service : la réserve de l'Air Force a signalé le pourcentage le plus élevé, 60,6 %, et la réserve du Corps des Marines le plus faible, 30,8 %. Comme dans la composante active, les officiers supérieurs enrôlés et supérieurs étaient plus susceptibles d'être mariés (DOD, 2007).

          Quelque 43 % des membres actifs ont des enfants, deux en moyenne. 1 De même, les membres de la réserve qui ont des enfants en ont en moyenne deux. Les répartitions des membres actifs et de réserve avec enfants par branche de service sont résumées dans le tableau 2.4. Environ 5 % des membres actifs sont célibataires et ont des enfants. (En comparaison, selon le recensement des États-Unis, 17 % des ménages américains étaient des ménages monoparentaux en 2007.) En outre, 3 % de plus sont duaux militaires avec enfants. Le pourcentage le plus élevé de personnes à charge mineures des membres actifs est de 5 ans et moins (41 %) dans la composante réserve, le plus grand pourcentage étant les enfants de 6 à 14 ans (DOD, 2007). Les distributions sont présentées à la figure 2.1.

          TABLEAU 2.4 Membres actifs avec enfants par branche de service en 2007

          une Les nombres totaux n'incluent pas la Garde côtière.

          b Contrairement à l'armée et à l'armée de l'air, la marine et le corps des marines n'ont pas de composante garde nationale.

          Dans la composante de service actif, les enfants comprennent les personnes à charge de 23 ans et moins. Dans la composante réserve, les enfants comprennent les personnes à charge de 22 ans et moins.

          FIGURE 2.1 (A) Âge des enfants (volet actif) (B) Âge des enfants (volet réserve).

          Plus de 1,1 million de membres actifs sont stationnés aux États-Unis. Parmi eux, 54,5 % se trouvent dans six États : Californie (12,9 %), Virginie (11,4 %), Texas (10,7 %), Caroline du Nord (8,4 %), Géorgie (6,0 %) et Floride (5,1 %) (DOD, 2007). La figure 2.2 illustre la répartition géographique des États vers lesquels le personnel de l'armée retourne après son déploiement à l'OEF ou à l'OIF. Les 10 États où résident le plus grand nombre de membres de la réserve sont la Californie (6,9 %), le Texas (6,4 %), la Floride (4,3 %), la Pennsylvanie (4,2 %), New York (3,6 %), la Géorgie (3,5 %) , Ohio (3,4 %), Alabama (3,1 %), Illinois (3,1 %) et Virginie (3,0 %) (DOD, 2007). Les figures 2.3 et 2.4 montrent la répartition géographique dans l'Army National Guard et l'Army Reserve, respectivement.

          FIGURE 2.2 Comtés de résidence du personnel militaire déployé de l'OEF et de l'OIF Army (élément actif).

          SOURCE : Centre de données sur les effectifs de la Défense, 2009a.

          FIGURE 2.3 Comtés de résidence des militaires déployés de l'OEF et de la Garde nationale d'armée de l'OIF.

          SOURCE : Centre de données sur les effectifs de la Défense, 2009a.

          FIGURE 2.4 Comtés de résidence du personnel militaire de réserve de l'OEF et de l'OIF déployé.

          SOURCE : Centre de données sur les effectifs de la Défense, 2009a.

          OPÉRATION LIBERTÉ DURABLE ET OPÉRATION LIBERTÉ IRAKIENNE : CARACTÉRISTIQUES UNIQUES

          En plus des différences par rapport aux guerres précédentes dans la composition démographique de la force actuelle composée uniquement de volontaires, le déploiement dans l'OEF et l'OIF présente certaines caractéristiques uniques. Parce que le nombre de troupes dans la composante active de l'armée est plus petit que dans les conflits passés, le DOD a dû envoyer du personnel militaire sur des tournées répétées dans le théâtre pour répondre aux exigences d'un conflit prolongé. Dans l'ensemble, environ 40 % des militaires actuels ont été déployés plus d'une fois (Defense Manpower Data Center, 2009b) 263 150 militaires ont effectué plus de deux missions. La figure 2.5 illustre le nombre de tours de service à l'OEF ou à l'OIF des membres actifs par branche du service militaire, et la figure 2.6 montre le nombre de tours des réservistes. Les déploiements répétés ont créé des transitions plus fréquentes pour les membres du service et leurs familles à naviguer, ce qui à son tour peut créer un stress supplémentaire et

          les lacunes possibles dans les soins et les contraintes peuvent ne pas être les mêmes pour tous les membres du service, et il semble y avoir des différences entre les membres de la composante active et les membres de la composante de réserve. De plus, la pression sur les troupes nécessaires au déploiement a conduit certaines unités de combat à passer des tournées plus longues et des périodes plus courtes à la maison entre les tournées (appelées temps de séjour) que la référence fixée par le DOD (CBO, 2005). La politique déclarée pour les unités de la composante active est de 2 ans de temps de séjour à compter du 1er août 2008, les militaires ne devaient pas être déployés pendant plus de 12 mois (Davis et al., 2005). Pour le volet réserve, la politique est de 1 an déployé et 5 ans à domicile (Davis et al., 2005). Les figures 2.7 et 2.8 montrent respectivement le temps moyen de déploiement et le temps de séjour moyen par branche pour les deux composants. Les temps de séjour moyens sont considérablement plus courts que les politiques établies. Selon un rapport du Government Accountability Office (GAO) de 2007, les exigences des conflits ont rendu difficile la mise en œuvre de la politique du &ldquonew&rdquo (GAO, 2007).

          Une autre différence substantielle dans la façon dont les troupes sont utilisées pour combattre en Irak et en Afghanistan par rapport aux conflits passés a été la dépendance croissante à l'égard de la Garde nationale et des réserves (tableau 2.1). Depuis le début des années 1990, avec la fin de la guerre froide, il y a eu une réduction constante du nombre total de troupes dans l'armée américaine. 2 Bien que le déclin ait été brièvement interrompu au moment de l'opération Desert Shield et de l'opération Desert Storm, l'armée américaine a continué par la suite à réduire ses forces actives et de réserve. 3 Malgré le retrait des forces militaires, le nombre de déploiements opérationnels a augmenté pour les missions de maintien de la paix et les opérations humanitaires fréquentes (Jacobs, 2000). Par exemple, les brigades de combat de la Garde nationale de l'armée ont été déployées depuis janvier 2003 à un taux de rotation 4 de 4,3, ce qui est supérieur à l'objectif déclaré de sept unités de la Garde nationale de l'armée à leurs postes d'attache pour chaque personne déployée (CBO, 2007b). En outre, la Garde nationale de l'armée a longtemps eu plus de postes dans sa structure qu'elle n'a pu en remplir, ce qui a conduit à des unités en sous-effectif. La pénurie de personnel préexistante a été exacerbée par l'OEF et l'OIF. Lorsqu'une unité est mobilisée et déployée, elle doit être portée à au moins 100 % de ses effectifs autorisés, ce qui est accompli en transférant du personnel d'autres unités &ldquodontor&rdquo. 5 La sous-effectif des unités donatrices qui en résulte est exacerbée lorsque les unités donatrices elles-mêmes sont déployées (CBO, 2007b).

          Il y a eu une réduction de 36 % de la taille de l'armée depuis la fin de la guerre froide (Jacobs, 2000).

          À la fin de 1993, l'armée américaine était réduite à 10 divisions de combat contre 18 divisions de combat qu'elle avait à la fin des années 1980 (Jensen, 2002).

          Le taux de rotation est le nombre d'unités nécessaires pour soutenir une unité lors d'un déploiement en rotation.

          Les unités sont généralement déployées à 105 % ou plus de leur effectif autorisé pour compenser le personnel qui tombe malade ou se blesse pendant le déploiement.

          FIGURE 2.5 Nombre de déploiements à l'OEF ou à l'OIF par branche du service militaire (composante active).

          SOURCE : Centre de données sur les effectifs de la Défense, 2009b.

          FIGURE 2.6 Nombre de fois déployé à l'OEF ou à l'OIF par branche du service militaire (réserves).

          SOURCE : Centre de données sur les effectifs de la Défense, 2009b.

          FIGURE 2.7 Temps moyen de déploiement en jours par branche militaire subdivisé par composante active et composante de réserve.

          SOURCE : Centre de données sur les effectifs de la Défense, 2009b.

          FIGURE 2.8 Temps de séjour moyen en jours par branche militaire subdivisé par élément actif et élément de réserve.

          SOURCE : Centre de données sur les effectifs de la Défense, 2009b.

          IMPACT ACTUEL SUR LE FONCTIONNEMENT LIBERTÉ DURABLE ET FONCTIONNEMENT MEMBRES DU SERVICE DE LIBERTÉ IRAKIENNE

          Tout au long de l'histoire, les militaires ont été confrontés à des défis pour se réadapter à la vie civile. Des obstacles à la navigation dans l'éventail des programmes de prestations disponibles du DOD et du ministère des Anciens Combattants (VA) ont été régulièrement signalés dans le cadre de chaque conflit depuis la Première Guerre mondiale. De plus, chaque génération de soldats a été confrontée à des défis spécifiques à ses expériences de réadaptation au société. Les caractéristiques notées dans la section précédente&mdashle changement démographique, la plus petite force composée uniquement de volontaires en service actif, la plus grande dépendance à l'égard de la composante de réserve et les déploiements répétés et prolongés&mdashont également conduit à des problèmes qui n'avaient pas à être résolus dans les conflits précédents. Par exemple, une plus grande dépendance à l'égard des soldats plus âgés et mariés crée un nouvel éventail de préoccupations liées au réajustement de la vie familiale et au bien-être des enfants plus âgés. Les déploiements répétés peuvent également entraîner des charges financières et liées à l'emploi supplémentaires, bien que pour le personnel possédant des compétences très demandées, une rémunération et des indemnités spéciales puissent fournir une compensation supplémentaire au-delà de la rémunération liée au combat et au déploiement (telle que la rémunération en cas de danger imminent, les et allocations de séparation de famille) (CBO, 2007a).L'effet direct du déploiement sur les militaires et leurs familles n'est pas connu, mais cette section résume brièvement certains des défis liés au réajustement après le déploiement qui ont été rapportés dans la presse populaire, les rapports gouvernementaux et la littérature évaluée par les pairs. Les problèmes sont traités plus en détail au chapitre 4.

          Aperçu des résultats pour la santé

          La proportion de militaires qui ont été tués ou blessés en Irak et en Afghanistan a été inférieure à celle des conflits passés. Au 24 novembre 2009, 5 286 6 soldats américains étaient morts et 36 021 7 avaient été blessés (DOD, 2009). Les ratios décès/blessés ont été de 1:5,0 pour l'OEF et de 1:7,2 pour l'OIF (DOD, 2009) contre 1:2,6 au Vietnam et 1:1,7 pendant la Seconde Guerre mondiale (Leland et Oboroceanu, 2009). Le nombre inférieur de décès est attribuable à l'amélioration des gilets pare-balles fournis aux militaires et à l'amélioration des soins médicaux d'urgence dans la zone de guerre (comme une évacuation rapide vers un centre de traumatologie). Par conséquent, plus de militaires survivent pour rentrer chez eux avec de graves blessures liées au combat qui nécessitent des soins supplémentaires. Par exemple, un grand nombre de militaires ont survécu à des explosions qui ont entraîné des blessures telles qu'une perte auditive et des lésions cérébrales traumatiques (TCC) (Myles, 2008). On estime que 10 à 20% des membres de l'OEF et de l'OIF Army et Marine Corps ont subi un léger TCC qui a été associé à divers résultats de santé à long terme (IOM, 2009b). Selon une étude de Hoge et al. sur 303 905 soldats et marines, 19,1 % des soldats revenant d'Irak et 11,3 % de ceux revenant d'Afghanistan ont signalé des problèmes de santé mentale, contre 8,5 % de ceux revenant de déploiements ailleurs (Hoge et al., 2006).

          Les déploiements répétés eux-mêmes ont également contribué aux problèmes de santé mentale. Environ 27 % de ceux qui ont été déployés trois ou quatre fois ont reçu un diagnostic de dépression, d'anxiété ou de stress aigu, comparativement à 12 % de ceux qui ont été déployés une fois (MHAT-V, 2008).

          Le nombre comprend ceux qui ont été tués au combat et ceux qui sont morts dans des circonstances non hostiles.

          Le nombre comprend ceux qui ont été blessés au combat par des actions hostiles et qui ont repris leur service et ceux qui ont été blessés et qui n'ont pas repris leur service. Il n'inclut pas les blessures causées par des actions non hostiles, telles que la grossesse ou la maladie.

          Une autre conséquence troublante du déploiement de l'OEF et de l'OIF est l'augmentation du nombre de suicides signalés chez les soldats servant en Irak et en Afghanistan depuis le début des conflits. Historiquement, le taux de suicide a été plus faible chez les militaires que chez les civils appariés selon l'âge et le sexe. En 2003, le taux de suicide dans l'armée américaine était estimé à 10&ndash13 pour 100 000 soldats, selon la branche de l'armée (Allen et al., 2005), contre 13,5 pour 100 000 civils âgés de 20&ndash44 ans et 20,6 pour 100 000 civils hommes 20&ndash34 ans, la démographie qui couvre la plupart des soldats américains en Irak (Centers for Disease Control and Prevention, 2009). Cependant, des données récentes du National Violent Death Reporting System indiquent que les anciens combattants de sexe masculin âgés de 8 à 18 ans et 29 ans avaient un taux de suicide de 45,0 pour 100 000 en 2005, comparativement à 20,4 chez les hommes de ce groupe d'âge dans la population générale. En octobre 2009, il y avait déjà 133 suicides signalés (90 confirmés et 43 en attente), ce qui est le record pour un an au cours de la même période en 2008, il y avait 115 suicides confirmés de soldats en service actif (Department of the Army, 2009 ) par conséquent, 2009 pourrait bien voir un nouveau record. Une nouvelle étude parrainée par le National Institute of Mental Health sur le suicide dans les forces armées américaines a été lancée pour étudier les facteurs de risque de suicide chez les soldats.

          Des problèmes de toxicomanie, en particulier d'alcool, ont également été signalés chez le personnel militaire et les anciens combattants de l'OEF et de l'OIF dans la littérature à comité de lecture et dans la presse populaire. On ne sait pas si les problèmes d'alcool diffèrent entre la population militaire et la population civile. Aux États-Unis, environ 1 adulte sur 12 abuse de l'alcool ou est dépendant de l'alcool. Les problèmes d'alcool sont les plus élevés chez les personnes âgées de 18 à 29 ans (NIAAH, 2007). Sur la base des données de l'enquête épidémiologique nationale 2001&ndash2002 sur l'alcool et les conditions connexes, entre 1991&ndash1992 et 2001&ndash2002, l'abus d'alcool 9 a augmenté dans la population civile américaine de 3,03 % à 4,65 % tandis que le taux de dépendance à l'alcool 10 a diminué de 4,38 % à 3,81 % (Grant et al., 2004).

          Une étude récente a révélé que 43 % des membres des services actifs ont déclaré avoir consommé de l'alcool de façon excessive au cours du mois précédent (Stahre et al., 2009). De plus, sur la base des rapports des médias, les diagnostics d'alcoolisme et d'abus d'alcool sont passés de 6,1 pour 1 000 soldats en 2003 à environ 11,4 au 31 mars 2009. Un autre problème émergent de toxicomanie est que de nombreux militaires d'aujourd'hui sont plus susceptibles d'être accro aux médicaments sur ordonnance, tels que les opiacés pour le contrôle de la douleur (Curley, 2009). Cependant, en raison de la politique de longue date selon laquelle l'auto-aiguillage pour toxicomanie peut être signalé à la chaîne de commandement, les chiffres signalés sont probablement des sous-estimations du nombre réel. Les besoins de réajustement associés à ces résultats pour la santé sont examinés plus en détail au chapitre 4.

          Aperçu des résultats sociaux

          Emploi, difficultés financières et sans-abrisme

          Plusieurs problèmes non liés à la santé rencontrés par les militaires ont été documentés. Des écarts de rémunération et d'avantages sociaux qui ont entraîné des dettes et d'autres difficultés ont été signalés. Par exemple, il existe des preuves que des militaires ont été poursuivis pour le remboursement de dépenses militaires

          Le taux de suicide inclut les vétérans de tous les conflits.

          Le diagnostic d'abus d'alcool exigeait qu'un répondant réponde à au moins 1 des 4 DSM-IV critères définis pour les abus au cours de l'année écoulée.

          Le diagnostic de dépendance à l'alcool exigeait que le répondant réponde à au moins 3 des 7 DSM-IV critères de dépendance au cours de l'année écoulée.

          la dette, comme les dépenses impayées pour l'équipement militaire perdu ou endommagé, les services médicaux, les déménagements, les primes d'assurance et les avances de voyage. Souvent, cependant, ils ont été poursuivis pour recouvrer des dettes militaires contractées sans faute de leur part, notamment des paiements en trop de soldes et indemnités, des erreurs de calcul de solde et des paiements de congés erronés (GAO, 2006). Les militaires ont également été empêchés d'obtenir des prêts (GAO, 2005). De plus, il a été rapporté dans la presse populaire que les membres de la Garde nationale et de la réserve n'ont pas pu reprendre les emplois civils qu'ils ont quittés avant leur déploiement (60 minutes, 2 novembre 2008) malgré les dispositions protectrices de la Uniformed Services Employment and Reemployment Rights Act de 1994, une loi fédérale visant à garantir que les personnes qui servent ou ont servi ne soient pas désavantagées dans leur carrière civile en raison de leur service. Selon le Pentagone, plus de 10 % des membres de la Garde nationale et de la réserve signalent de tels problèmes liés à l'emploi (60 minutes, 2 novembre 2008). Le problème est particulièrement fréquent chez les personnes employées par les petites entreprises : Veterans for America a découvert que certaines petites entreprises évitent d'embaucher des soldats citoyens (Veterans for America, 2008). Près de 20 % des anciens combattants récents sont au chômage et 25 % de ceux qui ont un emploi gagnent moins de 21 000 $ par an (Myles, 2008).

          Selon la National Coalition for Homeless Veterans (2009), les vétérans sont plus susceptibles de devenir sans abri parce que leurs compétences professionnelles peuvent ne pas être facilement transférables au secteur civil. De plus, bien qu'il n'y ait pas de données sur le nombre d'anciens combattants de l'OEF et de l'OIF sans abri, en raison du grand nombre de soldats revenant d'Irak et d'Afghanistan avec des problèmes de santé mentale ou un traumatisme crânien, on craint qu'ils ne courent un risque plus élevé d'itinérance.

          Femmes

          Les femmes ont constitué un plus grand pourcentage de la force militaire pendant l'OIF et l'OEF que dans les conflits précédents. Parce que dans la plupart des familles, les mères ont la responsabilité principale d'organiser et de fournir des soins aux enfants, les déploiements à grande échelle ont soulevé des inquiétudes concernant les effets des déploiements des mères sur leurs enfants et les tensions possibles sur les familles si les deux partenaires doivent maintenir leur carrière pour préserver leur vie. normes (McFarlane, 2009). Une étude récente de Vogt et al. (2008) ont constaté que les femmes de la composante active étaient plus sensibles aux facteurs de stress liés au déploiement que les femmes de la composante de la réserve. L'étude a également révélé que plus un parent est absent longtemps, plus le risque de dysfonctionnement familial après le déploiement est grand, et le risque est plus grand lorsque le parent déployé est la mère.

          Relations de famille

          Les déploiements et les déplacements fréquents sont inhérents à la vie militaire. La séparation physique, surtout lorsque les déploiements se font dans des zones de combat, est difficile pour les familles. Souvent, les familles sont peu averties d'un déploiement, et les déploiements s'étendent au-delà de la durée initialement prévue. S'adapter aux différents rôles que joue chaque partenaire avant et après le déploiement (par exemple, passer d'un état interdépendant à un état indépendant et revenir à un état interdépendant) est l'un des défis auxquels sont confrontés les couples mariés. Les militaires sont censés travailler des heures longues et imprévisibles, en particulier en vue d'un déploiement, ce qui exerce un stress supplémentaire sur les couples et les familles. De plus, lorsque les militaires reviennent d'un déploiement avec des blessures physiques ou des déficits cognitifs, ces problèmes peuvent contribuer à des conflits conjugaux. Bien que ces effets n'aient pas été étudiés de manière approfondie dans la population militaire, les données sur la satisfaction conjugale dans les populations civiles suggèrent que la dépression,


          Voir la vidéo: Operation Iraqi Freedom 6min. documentary (Août 2022).